Forum des Handiablées

Bienvenue sur le forum des supporters de l'équipe féminine de Metz Handball

Retour au forumNouveau sujetInscriptionIdentificationRecharger la première page du forumFaire une rechercheListe des membresInformations & statistiques

Pages:  << [11-20] 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 [31-40] >>

Re: Revue de presse 2019/2020 [125419]

françoise

Voir son profil

françoise

Activité : 3 / 5
3256 messages postés


Posté le : 01/03/2020 à 13:00 (Lu 5996 fois)
Répondre
Citer

rl du 01/02/2020

Metz Handball : ce qu'il faut savoir avant la réception de Bucarest
Les nouvelles mesures contre le coronavirus, le recrutement qui avance et un retour attendu en Ligue des Champions : voici les infos de Metz Handball avant la réception de Bucarest ce dimanche aux Arènes

Méline Nocandy. Photo Gilles WIRTZ
Coronavirus : Metz - Bucarest aura bien lieu

Tous les rassemblements de plus de 5 000 personnes en milieu confiné ont dû être annulés ce week-end, dans le cadre des mesures contre le coronavirus. Après s’être entretenu avec le patron de l’EHF et le préfet de la Moselle, Thierry Weizman, le président de Metz Handball, s’est montré rassurant. « La capacité des Arènes ce dimanche est de 4 500 personnes, et on n’est pas guichets fermés », a-t-il expliqué.

A lire aussi
Metz Handball – Bucarest : l’analyse de notre journaliste Laura Maurice avant le match
Photos. Metz Handball - Bucarest : les précédentes confrontations en images
Metz Handball : Ailly Luciano, super maman
Emmanuel Mayonnade (Metz Handball) : «C’était un moment pas simple à passer »

Une nouvelle recrue pour Metz Handball ?

Metz Handball pourrait annoncer la signature d'une nouvelle recrue, ce dimanche en marge du match de Ligue des Champions contre Bucarest, à condition que le club tombe d’accord avec cette internationale étrangère.

Le champion de France recherchait encore une arrière, pour compenser les départs annoncés de Xenia Smits et Grâce Zaadi. Plusieurs joueuses se sont déjà engagées pour la saison prochaine : la gardienne de Nice Hatadou Sako, le prodige slovène Tjasa Stanko ou la jeune internationale française Melvine Deba.
Xenia Smits de retour en Ligue des Champions

« Ce n’était pas forcément prévu de la faire jouer deux matches dans la semaine », admet Emmanuel Mayonnade. Mais le technicien devrait compter sur son arrière gauche, ce dimanche contre Bucarest. Absente depuis six mois, après une opération de l’épaule droite, Xenia Smits a fait son retour à Toulon, en Coupe de France, le 18 février dernier. Elle a inscrit deux buts à Besançon ce mercredi.



Re: Revue de presse 2019/2020 [125532]

françoise

Voir son profil

françoise

Activité : 3 / 5
3256 messages postés


Posté le : 02/03/2020 à 11:08 (Lu 5836 fois)
Répondre
Citer

rl du 02/03/2020

Metz Handball : le meilleur reste à venir
Les Messines joueront le quart de finale retour de la Ligue des Champions à domicile ! Elles ont gagné ce privilège tout au bout d’un match de haut niveau face à Bucarest (28-26), ce dimanche aux Arènes.
Par Laura MAURICE

La fin de saison sera belle. Cela n’avait rien d’évident, il y a encore quelques semaines. C’est presque une certitude aujourd’hui. Metz est venu à bout d’une « incroyable équipe » de Bucarest, ce dimanche dans l’ambiance brûlante des Arènes (28-26).

Tout au bout d’un énorme combat, les joueuses d’Emmanuel Mayonnade ont savouré, longuement, ce précieux succès. Ces deux petits points qui leur assurent un quart de finale retour à domicile, là où elles n’ont plus perdu depuis trois ans et vingt-trois matches en Ligue des Champions.
Hier encore, il a fallu une énergie folle pour s’en sortir. Pour agresser, sans cesse, l’incroyable Cristina Neagu (14 buts à l’aller, 4 ce dimanche). Et oppresser les imposantes Pintea et Cvijic au pivot.

Il a fallu aussi ignorer les petites provocations d’un adversaire parfois peu élégant. Et, surtout, tenir bon quand les Roumaines sont revenues de nulle part dans les dix dernières minutes (25-18, 50e ; 27-24, 58e ; 27-26, 59e ). « Le match aurait pu basculer. Bucarest avait les armes pour s’imposer », admet Emmanuel Mayonnade. « Elles ont joué à sept contre six, on s’y attendait », souffle Astride N’Gouan. « On se bat, on se bat et c’est dur dans les têtes. »

Seules en tête du groupe

Metz a tremblé pendant trois interminables minutes, incapable de marquer le but le plus important de la partie. Il a fallu attendre les dix dernières secondes et cette occasion d’Astride N’Gouan pour souffler un grand coup. « J’avais connu plusieurs échecs au tir. Très vite, j’ai pensé que ce n’était pas mon jour en attaque », raconte l’internationale française. « Quand j’ai récupéré ce ballon, j’ai pris mon temps, à l’excès, pour qu’il aille au fond. »

Grâce à elle, grâce à toutes les choses superbes aperçues avant cette fin de match crispante, les Messines sont seules en tête d’un groupe d’une densité rare, ce matin.

Elles étaient, il y a peu, empêtrées dans « une mauvaise passe », minées par les doutes et les blessures. Elles en sont sorties grandies. Elles l’ont prouvé, hier, en contrariant les ambitions d’une équipe en plein renouveau. Grâce Zaadi, meilleure marqueuse de la rencontre (6/9), n’avait pas évolué à ce niveau-là depuis bien longtemps. Ivana Kapitanovic, pour la première fois depuis la blessure de Laura Glauser, a porté son équipe dans les moments les plus complexes (13 arrêts). Laura Flippes est redevenue cette joueuse décisive, régulière, éblouissante en défense. Et Metz joue enfin un jeu qui lui « ressemble ». Le meilleur reste à venir.

Grâce Zaadi : « Finir premier, ce serait encore mieux »
Imperméable aux provocations et imperturbable quand les Roumaines ont entamé leur terrible remontée, Grâce Zaadi, capitaine une fois de plus exemplaire, était satisfaite de l’état d’esprit affiché par ses troupes. Tout en pensant, déjà, à l’avenir.

Grâce Zaadi, qu’avez-vous pensé de ce match ? C’était un vrai, un dur match de Coupe d’Europe ?

« Oui, oui, un vrai match de Coupe d’Europe. Après, c’est vrai aussi que je suis perfectionniste donc on peut toujours faire mieux. Quand je vois nos temps forts, qu’on est à +5 en première mi-temps, à +7 en deuxième et qu’elles nous rattrapent, je me dis qu’à ce moment-là, il faudrait être capables d’enfoncer le clou. Mais bon, ce serait trop facile. On s’est un peu rendu la tâche plus difficile mais je suis fière, heureuse de la victoire d’aujourd’hui parce que c’était un match vraiment difficile, avec beaucoup d’engagement. On a répondu présent. »
« Ça les impacte plus qu’on ne rentre pas dans leur jeu »

En défense, par moments, on avait l’impression que Bucarest n’avait plus de solutions…

« Justement, au moment où on arrive vraiment à les distancer, c’est parce qu’on fait vraiment de belles défenses et qu’on arrive à se projeter rapidement vers l’avant, avec pas mal de montées de balles et de contre-attaques directes. On a fait preuve de beaucoup plus d’agressivité par rapport au match aller et dans la gestion de Neagu, qui n’a pas été trop en réussite, on a mieux défendu. »

Quand, en deuxième mi-temps, elles ont mis un peu plus d’impact, un peu de provocation dans les duels, comment avez-vous fait pour ne pas tomber dans leur piège ?

« En fait, on est comme ça. On n’est pas une équipe qui joue la provocation ou qui essaye de faire des coups bas. On essaye de jouer dans les règles, d’être agressives dans les règles. Pour ma part, quand il y a de la provocation, je la regarde à peine et la meilleure réponse, c’est de marquer derrière et de faire des actions positives. Je pense que ça, psychologiquement, ça les impacte plus qu’on ne rentre pas dans leur jeu. »

Qu’est-ce que vous vous dites, sur les dernières minutes du match, quand elles commencent à revenir à -1 ?

« On a un temps mort et je dis aux filles qu’on doit garder la tête froide, qu’on doit faire preuve de lucidité. Qu’il ne faut surtout pas qu’on se précipite et qu’on perde des ballons bêtes, parce que c’est ce qui nous était arrivé sur les dernières minutes. »

Vous voilà assurées d’être dans les deux premières équipes du groupe. C’était un objectif fort pour vous ?

« Oui, c’est vraiment important de recevoir pour le match retour. Surtout qu’on sait de quoi on est capable quand on est à la maison et c’est un sérieux avantage qu’il faut prendre en considération. Après, être dans le Top 2, c’est bien, mais finir premier, ce serait encore mieux. »

Metz Handball recrute la championne du monde Debbie Bont
Metz a officialisé ce dimanche une nouvelle arrivée. Après le prodige slovène Tjasa Stanko et l'espoir français Melvine Deba, le champion de France a attiré une championne du monde. L'ailière droit néerlandaise Debbie Bont, 29 ans, s'est engagée pour trois ans.
Une championne du monde à Metz ! La Néerlandaise Debbie Bont s'est engagée ce dimanche avec le club français, pour les trois prochaines saisons. L'ailière droit de 29 ans a remporté le Mondial-2019 au Japon au côté d'Emmanuel Mayonnade, sélectionneur des Pays-Bas et entraîneur de Metz Handball. Egalement finaliste du Mondial-2015 et de l'Euro-2016, elle évoluait à Copenhague depuis cinq ans.

Elle assiste ce dimanche après-midi à la rencontre de Ligue des Champions entre Metz et Bucarest.
"On est vraiment très content, c'est une joueuse expérimentée, qui correspond à nos valeurs", se réjouit Thierry Weizman, le président messin.

Debbie Bont est la quatrième recrue messine, après la gardienne Hatadou Sako, l'ailière droit Melvine Deba et l'arrière Tjasa Stanko. Elle devrait remplacer Ailly Luciano.

Re: Revue de presse 2019/2020 [125538]

PAPYHAND

Voir son profil

Activité : 3 / 5
3395 messages postés


Posté le : 02/03/2020 à 12:00 (Lu 5799 fois)
Répondre
Citer

Pas au bon topic , mais je le dis quand même : Pas un mot dans le Répu sur l'arbitrage qui a plus que grandement favorisé la remontada des Roumaines après le + 7 !!… Qui a interdit de construire après 15/20 secondes de possession alors qu'en face ,elles avaient tout le temps etc...+ tout ce que l'on a vu , pas besoin de plus de commentaires. Avec un arbitrage loyal et honnète, cela devait etre un + 7 ou 8 !

Re: Revue de presse 2019/2020 [125593]

françoise

Voir son profil

françoise

Activité : 3 / 5
3256 messages postés


Posté le : 03/03/2020 à 09:08 (Lu 5645 fois)
Répondre
Citer

rl du 03/03/2020

Metz Handball est lancé !

Les Messines ont résisté à tout, dans ce tour principal de Ligue des Champions. Elles sont dans une position idéale, avant d’aller défier Esbjerg dimanche. Voici cinq bonnes nouvelles pour bien démarrer la semaine !
Par Laura MAURICE



Rien n’a été simple pour Metz, ces derniers mois. Le club sortait de la plus belle saison de son histoire, quand il a débuté celle-ci, celle de la poisse. Il a joué six mois sans sa meilleure joueuse et n’imaginait pas qu’il perdrait, plus tard, deux autres éléments majeurs. Il a hérité d’une poule inimaginable, relevée comme jamais, en Ligue des Champions. Il a dû anticiper et digérer la fin d’une époque , au milieu des transferts de l’hiver.

Mais ça y est : le champion de France est lancé. Et il sera « difficile à arrêter », selon la formule d’Emmanuel Mayonnade.
Des ressources insoupçonnées

C’est le principal enseignement des dernières semaines. Les Messines résistent à tout. Elles sont seules en tête de leur poule européenne, aujourd’hui, et cela suffit à résumer leur immense mérite. Elles-mêmes peut-être n’y auraient pas cru à l’aube de ce tour principal, alors qu’elles pataugeaient en championnat. Oui mais voilà, à force d’abnégation et de générosité, elles ont arraché un point désespéré contre Esbjerg (26-26) et réussi une démonstration de force à Rostov (24-29). Pour finalement dépasser toutes les attentes.
Une première place à portée de main

Les joueuses d’Emmanuel Mayonnade n’ont jamais lâché cette première place, après un automne quasi-parfait. Elles n’ont peut-être pas impressionné autant que Bucarest ou Esbjerg dans ce tour principal, mais elles sont restées les plus régulières. Avant la dernière journée, ce week-end, elles ont déjà écarté Rostov de la lutte pour la première place. Et elles n’auront besoin que d’un match nul au Danemark pour conforter leur rang.
Un adversaire accessible en quart

Il n’y aura jamais de qualification facile pour le Final Four. Mais il pourrait y avoir un scénario rêvé. Si Metz valide la première place du groupe, il défiera Valcea en quarts de finale. Avec un match retour à la maison et un statut de grandissime favori. Les Roumaines sont les miraculées de cette Ligue des Champions (5 défaites, 1 victoire au tour préliminaire). Et elles semblent bien loin du dernier carré cette saison.

En cas de revers à Esbjerg, Grâce Zaadi et ses coéquipières retrouveraient les Monténégrines de Podgorica. Plus embêtant, mais pas effrayant !
Une grande force collective

Elle a été la clé de chacun de leurs grands succès européens. Les Messines l’ont retrouvée, ces dernières semaines. « Dans une dynamique un peu négative, on a su se recentrer sur nous, en parler. Se dire ce qui n’allait pas. Notre force, aujourd’hui, c’est de pouvoir se rassembler à un instant T pour toutes tirer dans le même sens », traduit Marion Maubon.
Revoilà Grâce Zaadi

Un Mondial éprouvant, avec les Bleues, avait mis fin à un automne éblouissant, avec Metz. La capitaine Grâce Zaadi, si précieuse dans les moments importants, revient à son meilleur niveau. Et elle n’est pas la seule : Laura Flippes, Ailly Luciano ou Ivana Kapitanovic n’avaient jamais été aussi décisives cette saison.
"On sera difficile à arrêter"
Emmanuel Mayonnade"

Metz Handball : Ivana Kapitanovic, l’indispensable
Ivana Kapitanovic est de retour ! Libérée, la gardienne croate de Metz Handball a signé un grand match contre Bucarest dimanche. Elle sera essentielle dans cette fin de saison.
Par La. M.


Quand elle va, tout va. Ivana Kapitanovic a réalisé une prestation de grande classe, dimanche aux Arènes, contre Bucarest (26-28). Ses 13 parades, souvent spectaculaires, toujours décisives , ont permis à Metz de décrocher un succès prestigieux et deux points précieux pour la suite.

Pour apprécier, vraiment, la performance de la gardienne croate, il faut dire combien les derniers mois ont été rudes. Laura Glauser, son binôme, son amie, s’est gravement blessée un dimanche d’octobre à Budapest et Ivana Kapitanovic s’est éteinte, sans que personne ne parvienne véritablement à comprendre ce qui se jouait.

« Aider l’équipe et continuer à grandir »

Une baisse de forme, peut-être. Un blocage psychologique, plus sûrement. Tout à coup, l’internationale de 25 ans était bien seule, trop seule au côté de la jeune Laura Portes, qui n’a jamais pu lui apporter le moindre soutien…

L’arrivée tardive (et miraculeuse) de Tea Pijevic , sa coéquipière en sélection, a marqué un tournant, fin janvier. Le reste s’est dénoué en coulisses, dans le quotidien d’une fille travailleuse et sincèrement attachée à son club. « On a beaucoup de blessées cette saison, alors peut-être que ça nous a affaibli par moments. Mais on a continué à travailler normalement, dans un contexte sain. On s’est toutes donné un petit peu plus pour aider l’équipe et pour continuer à grandir », expliquait-elle au sortir de la victoire face à Bucarest.

Dimanche, Ivana Kapitanovic a souvent éc½uré l’intenable Cristina Neagu, considérée comme la meilleure arrière gauche du monde (10,7 buts de moyenne par match au tour principal avant dimanche). « Elle n’a marqué que quatre fois ici à Metz, mais elle en avait mis 14 à l’aller en Roumanie ! C’est assez pour une saison entière », a plaisanté la gardienne messine. « Là-bas, on n’avait pas réussi à vraiment dérouler notre jeu. Il fallait mettre un peu plus d’énergie, un peu plus de tout pour que ça passe. »

La veille, Emmanuel Mayonnade avait espéré un « match parfait » de sa gardienne. Le technicien messin savait que la victoire passerait par là. Quand Ivana va, tout va.

Re: Revue de presse 2019/2020 [125600]

Jacky

Voir son profil

Activité : 2 / 5
399 messages postés


Posté le : 03/03/2020 à 10:39 (Lu 5588 fois)
Répondre
Citer

Laura Maurice écrit dans le R.L. :
"En cas de revers à Esbjerg, Grâce Zaadi et ses coéquipières retrouveraient les Monténégrines de Podgorica. Plus embêtant, mais pas effrayant !"
Affirmation hâtive de La M. au regard du règlement de l'EHF.

Si revers = match perdu, alors mettre la calculette sur "ON"
Application du règlement EHF : critère, la différence de buts :
Actuellement MHB = +8 et TE = -3
- MHB perd de 5 buts. Conséquence : MHB = +3 et TE = +2 . MHB reste 1er.
- MHB perd de 6 buts. Conséquence : MHB = +2 et TE = +3 . MHB est 2e.
Conclusion espérée : La marge d'erreur (perdre de - 5 buts) devrait être suffisante pour garder la 1ère place.

Re: Revue de presse 2019/2020 [125601]

rem29

Voir son profil

Activité : 3 / 5
1762 messages postés


Posté le : 03/03/2020 à 10:45 (Lu 5575 fois)
Répondre
Citer

Citation : Jacky
Laura Maurice écrit dans le R.L. :
"En cas de revers à Esbjerg, Grâce Zaadi et ses coéquipières retrouveraient les Monténégrines de Podgorica. Plus embêtant, mais pas effrayant !"
Affirmation hâtive de La M. au regard du règlement de l'EHF.

Si revers = match perdu, alors mettre la calculette sur "ON"
Application du règlement EHF : critère, la différence de buts :
Actuellement MHB = +8 et TE = -3
- MHB perd de 5 buts. Conséquence : MHB = +3 et TE = +2 . MHB reste 1er.
- MHB perd de 6 buts. Conséquence : MHB = +2 et TE = +3 . MHB est 2e.
Conclusion espérée : La marge d'erreur (perdre de - 5 buts) devrait être suffisante pour garder la 1ère place.

Même si Rostov perd ? À égalité avec Esjberg, Metz passerait devant avec un nul et une défaite contre cette équipe ? Un peu confus quand même ! Mais tant mieux pour les Dragonnes..



Re: Revue de presse 2019/2020 [125602]

jee f

Voir son profil

Activité : 2 / 5
1168 messages postés


Posté le : 03/03/2020 à 11:00 (Lu 5558 fois)
Répondre
Citer

Citation : rem29
Citation : Jacky
Laura Maurice écrit dans le R.L. :
"En cas de revers à Esbjerg, Grâce Zaadi et ses coéquipières retrouveraient les Monténégrines de Podgorica. Plus embêtant, mais pas effrayant !"
Affirmation hâtive de La M. au regard du règlement de l'EHF.

Si revers = match perdu, alors mettre la calculette sur "ON"
Application du règlement EHF : critère, la différence de buts :
Actuellement MHB = +8 et TE = -3
- MHB perd de 5 buts. Conséquence : MHB = +3 et TE = +2 . MHB reste 1er.
- MHB perd de 6 buts. Conséquence : MHB = +2 et TE = +3 . MHB est 2e.
Conclusion espérée : La marge d'erreur (perdre de - 5 buts) devrait être suffisante pour garder la 1ère place.

Même si Rostov perd ? À égalité avec Esjberg, Metz passerait devant avec un nul et une défaite contre cette équipe ? Un peu confus quand même ! Mais tant mieux pour les Dragonnes..



Si j'ai bien compris le réglement n'est pas le même en cs de 2 ou 3 équipes a égalité de points.
Mais comme Metz va gagner le problême ne se pose pas

Re: Revue de presse 2019/2020 [125603]

Mini V

Voir son profil

Activité : 3.5 / 5
1974 messages postés


Posté le : 03/03/2020 à 11:01 (Lu 7641 fois)
Répondre
Citer

Citation : rem29
Citation : Jacky
Laura Maurice écrit dans le R.L. :
"En cas de revers à Esbjerg, Grâce Zaadi et ses coéquipières retrouveraient les Monténégrines de Podgorica. Plus embêtant, mais pas effrayant !"
Affirmation hâtive de La M. au regard du règlement de l'EHF.

Si revers = match perdu, alors mettre la calculette sur "ON"
Application du règlement EHF : critère, la différence de buts :
Actuellement MHB = +8 et TE = -3
- MHB perd de 5 buts. Conséquence : MHB = +3 et TE = +2 . MHB reste 1er.
- MHB perd de 6 buts. Conséquence : MHB = +2 et TE = +3 . MHB est 2e.
Conclusion espérée : La marge d'erreur (perdre de - 5 buts) devrait être suffisante pour garder la 1ère place.

Même si Rostov perd ? À égalité avec Esjberg, Metz passerait devant avec un nul et une défaite contre cette équipe ? Un peu confus quand même ! Mais tant mieux pour les Dragonnes..



Tout ça, c’est en cas de victoire de Rostov car Rostov ne rentrerait plus dans les calculs si l’équipe venait à perdre : 11 pts contre 13 pour les 2 autres si Esbjerg venait à gagner. Donc on aurait : 1-Esbjerg 2-Metz 3-Rostov 4-Bucarest.

--------------------------------
Passion is becoming even more significant including any obstacles. Sometines passion turn us into nervous wrecks but it must not break what bind us.

Re: Revue de presse 2019/2020 [125604]

Mini V

Voir son profil

Activité : 3.5 / 5
1974 messages postés


Posté le : 03/03/2020 à 11:06 (Lu 7631 fois)
Répondre
Citer

Citation : Mini V
Citation : rem29
Citation : Jacky
Laura Maurice écrit dans le R.L. :
"En cas de revers à Esbjerg, Grâce Zaadi et ses coéquipières retrouveraient les Monténégrines de Podgorica. Plus embêtant, mais pas effrayant !"
Affirmation hâtive de La M. au regard du règlement de l'EHF.

Si revers = match perdu, alors mettre la calculette sur "ON"
Application du règlement EHF : critère, la différence de buts :
Actuellement MHB = +8 et TE = -3
- MHB perd de 5 buts. Conséquence : MHB = +3 et TE = +2 . MHB reste 1er.
- MHB perd de 6 buts. Conséquence : MHB = +2 et TE = +3 . MHB est 2e.
Conclusion espérée : La marge d'erreur (perdre de - 5 buts) devrait être suffisante pour garder la 1ère place.

Même si Rostov perd ? À égalité avec Esjberg, Metz passerait devant avec un nul et une défaite contre cette équipe ? Un peu confus quand même ! Mais tant mieux pour les Dragonnes..



Tout ça, c’est en cas de victoire de Rostov car Rostov ne rentrerait plus dans les calculs si l’équipe venait à perdre : 11 pts contre 13 pour les 2 autres si Esbjerg venait à gagner. Donc on aurait : 1-Esbjerg 2-Metz 3-Rostov 4-Bucarest.


En somme, si vous voulez éviter Rostov :
1- Priez pour une victoire de Rostov contre le FTC
2- Priez pour une victoire de Metz contre Esbjerg.

--------------------------------
Passion is becoming even more significant including any obstacles. Sometines passion turn us into nervous wrecks but it must not break what bind us.

Re: Revue de presse 2019/2020

françoise

Voir son profil

françoise

Activité : 3 / 5
3256 messages postés


Posté le : 05/03/2020 à 11:44 (Lu 7450 fois)
Répondre
Citer

rl du 05/03/2020
Metz Handball avec autorité devant Chambray
Le champion de France en titre a déroulé ce mercredi soir aux Arènes face à Chambray (37-25). Metz est toujours en course pour arracher la première place.
Par Nicolas KIHL


Le match

Metz a enchaîné un septième match sans défaite (6 victoires pour un match nul) ce mercredi soir dans ses Arènes. Chambray, l’avant dernier du championnat, visage séduisant en première période, a tenu le choc pendant vingt grosses minutes mais a lâché par la suite (37-25).

Il a fallu attendre la 23e minute pour que le curseur agressivité en défense grimpe d’un cran. Résultat ? Metz, laborieux sur son début de match, a mis un petit coup sur la tête de Chambray en appuyant plus fort sur ses duels après avoir laissé les joueuses de Jérôme Delarue faire la course en tête (6-7, 13e puis 7-9, 16e ). Les Arènes, pas vraiment habituées à ça, ont partagé leur étonnement sur certains échecs aux tirs face à la gardienne Linda Pradel. Les entrées d’Astride N’Gouan et Laura Flippes ont permis à Metz de rentrer aux vestiaires sur un +6 (18-12 à la mi-temps). Le champion de France en titre a ensuite montré un visage plus séduisant lors des 30 dernières minutes avec quelques actions de classe (26-18, 46e ). Chambray n’a pas tenu la distance (37-25).

La joueuse

Laura Flippes est entrée à la 23e minute et a livré un véritable récital aux tirs. 6/6 pour l’ailière messine, bien inspirée ce mercredi soir devant son public. Elle a aussi permis aux Mosellanes, de par sa défense agressive, de creuser l’écart au tableau d’affichage. Une soirée pleine pour l’Alsacienne.

La statistique

Jovana Stoiljkovic, l’arrière de Chambray, n’a presque rien loupé ce mercredi soir. Méline Nocandy a tenté de lui arracher le maillot à deux reprises en début de seconde période mais la Serbe a livré une excellente feuille de statistiques avec un joli 8/9 dont un brillant 3/3 aux jets de sept mètres. L’une des joueuses de la rencontre.


Re: Revue de presse 2019/2020 [125689]

françoise

Voir son profil

françoise

Activité : 3 / 5
3256 messages postés


Posté le : 06/03/2020 à 08:58 (Lu 7263 fois)
Répondre
Citer

rl du 06/03/2020

Marie-Hélène Sajka (Metz Handball) : « Je rêve du Final Four »
Jamais rassasiées, les joueuses de Metz Handball enchaînent les matches et les victoires en ce début d’année, Chambray étant la dernière victime en date (37-25). À l’image de Marie-Hélène Sajka, elles ambitionnent de « tout gagner » en cette fin de saison.
Par F. SUR.

Chambray y aura cru une quinzaine de minutes mercredi soir aux Arènes. Le temps que le rouleau compresseur Metz Handball se mette en route , en s’appuyant sur deux ses forces principales : une défense agressive et des montées de balle hyper rapides. Toujours en course pour un triplé historique, les Messines dégagent une impressionnante sérénité en ce mois de mars. De quoi nourrir de grosses ambitions pour cette fin de saison comme le suggère Marie-Hélène Sajka, qui a marqué quatre buts mercredi soir.

Après un quart d’heure compliqué, Metz Handball est monté en puissance face à Chambray…

« On a eu du mal à rentrer dans ce match, mais dès qu’on a haussé notre niveau de jeu défensivement et dans nos montées de balle, c’était beaucoup mieux. Au final, ce fut une belle victoire. »

Comment expliquez-vous ce début de match un peu poussif, c’est l’enchaînement Ligue des Champions - championnat qui est difficile à gérer ?

« Non, cela ne peut pas être une excuse, on a l’habitude de jouer tous les trois jours et d’enchaîner les compétitions. C’est juste qu’on n’a pas réussi à se mettre dedans tout de suite. Et en face, Chambray a bien joué, c’est une belle équipe. »

Cela montre également qu’il n’y a plus vraiment de petites équipes dans cette Ligue féminine et que le niveau est plus homogène.

« C’est vrai que le niveau dans la Ligue est de plus en plus élevé. Tous les clubs ont recruté beaucoup de bonnes joueuses, notamment des étrangères, ce qui rend le championnat plus équilibré et donc plus intéressant car tout le monde peut battre tout le monde. C’est bien pour nous car si on veut tout gagner, il faut que l’on soit sérieuses à chaque match, qu’on ne s’endorme pas. Ça met du piment ! »

Vous enchaînez déjà dimanche, avec un gros match en perspective au Danemark contre Esbjerg.

« On essaie de prendre les matches les uns après les autres afin de rester bien concentrées sur chacun de nos objectifs. Maintenant que l’on a battu Chambray, on peut se tourner vers ce match ultra-important contre Esbjerg. Un nul suffit pour que l’on soit premières du groupe mais on y va pour gagner. Ce qui est sûr, c’est que ce sera un très gros match car les Danoises ont une très bonne équipe. On l’a vu au match aller. »

À titre personnel, comment vous sentez-vous dans cette équipe de Metz Handball ? Et quels sont vos objectifs pour cette fin de saison ?

« Je me sens très bien parce qu’on travaille dans un contexte et des conditions très favorables. On a un groupe hyper soudé et quand on est performantes collectivement comme ce mercredi soir contre Chambray, cela nous permet de briller également individuellement. Moi, je rêve de participer au Final Four car je n’étais pas là l’an dernier lors de la première participation du club à l’événement. »

Un mot sur le coronavirus, quel impact est-ce que cela a eu sur votre préparation et sur la rencontre ?

« Sur la préparation, aucune. Dans les recommandations qui avaient été données pour le match, on n’avait pas le droit de serrer la main de nos adversaires avant le début de la rencontre… mais, par contre, ça ne posait pas de problèmes que l’on utilise le même ballon tout le match et qu’on soit au contact durant soixante minutes, car le handball est un sport de contact ! J’ai donc trouvé ça très bizarre et pas cohérent. »

Re: Revue de presse 2019/2020 [125776]

Mini V

Voir son profil

Activité : 3.5 / 5
1974 messages postés


Posté le : 08/03/2020 à 02:56 (Lu 7154 fois)
Répondre
Citer

Metz Handball : seule la victoire compte

À Esbjerg, Laura MAURICE

Les Messines concluent leur tour principal, ce dimanche à Esbjerg (16h50), dans l’ambiance inédite d’un huis clos, en raison de l’épidémie de coronavirus. Elles n’ont besoin que d’un match nul pour valider la première place du groupe.

À peine sortie de l’avion, dans le petit aéroport de Billund, Louise Burgaard, l’enfant du pays, serre le poing et scande : « Danemark, Danemark ! » Ce pays qui se passionne pour le handball et achète ses droits télé à prix d’or ne goûtera pas au sommet de Ligue des Champions, qui oppose ce dimanche Esbjerg à Metz (16h50) dans la péninsule du Jutland.

L’épidémie de coronavirus a conduit les autorités à interdire tous les rassemblements de plus de 1 000 personnes. « Désormais, tous les matches, dans toutes les compétitions, se jouent à huis clos au Danemark. C’est une situation étrange, parce que notre sport est vraiment très important ici. On est un petit pays mais on est très fier de ce qu’on a accompli en tant que nation », explique l’arrière droit messine, qui vit sa première saison loin de chez elle. « C’est dommage que l’équipe ne puisse pas découvrir l’atmosphère qui entoure le handball par ici… »

Le Blue Water Dokken restera désespérément vide, en cette fin d’après-midi. Et la famille de Louise Burgaard, qui a traversé le pays pour l’occasion, suivra la rencontre devant l’écran de télévision de l’hôtel le plus proche.

« Se préparer à quelque chose qu’on ne connaît pas »

Les Messines, elles, seront seules face à ce silence pesant, ces tribunes désertes. « Je m’attends à ce que ce soit vraiment bizarre », reconnaît Louise Burgaard. « Jusqu’à vendredi, je m’étais préparée à jouer devant beaucoup de monde, sous les yeux du sélectionneur national, de ma famille, mes amis. Et maintenant, c’est tout l’inverse. C’est difficile d’imaginer quelque chose qu’on ne connaît pas. On s’attend simplement à une situation totalement nouvelle. Mais ce sera pareil pour Esbjerg… », résume l’internationale danoise.

Et finalement, après quelques minutes, il n’y aura plus que le jeu, et seulement le jeu. Le défi est trop important, de toute façon, et l’enjeu trop grand, pour se perdre dans un décor abandonné. « On s’est battu pour la première place depuis le début, on ne peut pas lâcher maintenant, au moment de conclure », résume Louise Burgaard. « Ce sera un match très difficile, Esbjerg a réussi d’extraordinaires performances cette année, c’est une équipe très dure. »

Les joueuses d’Emmanuel Mayonnade peuvent se contenter d’un match nul, ou même d’une courte défaite (5 buts ou moins), pour conforter leur rang. « Mais pour nous, il n’y a que la victoire qui compte », sourit la gauchère danoise. « Je n’ai jamais gagné dans cette salle, alors croyez-moi, je veux vraiment y parvenir cette fois ! » Et qu’importe si les tribunes restent désespérément vides…



Les Messines premières si...

Toujours en tête de leur groupe avant la dernière journée du tour principal, les Messines peuvent valider la première place du groupe, ce dimanche à Esbjerg. Voici les différents scénarios possibles.
➤ Metz finit premier… S’il s’impose ou fait match nul au Danemark.
➤ Metz finit premier… S’il perd de cinq buts ou moins.
➤ Metz finit deuxième… S’il perd de six buts ou plus.



Plutôt Valcea ou Podgorica en quart de finale ?

Si elles terminent premières de la poule, les joueuses d’Emmanuel Mayonnade défieront Valcea, la formation la plus abordable de l’autre groupe. « C’est une équipe qu’on connaît bien bizarrement, car plein de joueuses sont passées par le championnat français (à commencer par l’ancienne Messine Kristina Liscevic). Elle s’est inclinée de très peu à Györ ce week-end. Et ça s’annonce très complexe là-bas, en Roumanie, avec une ambiance a priori extraordinaire », détaille le technicien messin.
En cas de lourde défaite à Esbjerg ce dimanche, Metz héritera d’un adversaire bien plus redoutable. « Avec Podgorica, on se connaît par coeur. Elles n’ont jamais gagné chez nous, on ne les a jamais battues chez elles. Aujourd’hui, elles me semblent lancées. Et elles sont excellentes ! »

--------------------------------
Passion is becoming even more significant including any obstacles. Sometines passion turn us into nervous wrecks but it must not break what bind us.

Re: Revue de presse 2019/2020 [125911]

Mini V

Voir son profil

Activité : 3.5 / 5
1974 messages postés


Posté le : 09/03/2020 à 21:16 (Lu 6978 fois)
Répondre
Citer

Emmanuel Mayonnade : « On a réussi quelque chose de beau »

https://www.republicain-lorrain.fr/sport/2020/03/09/emmanuel-mayonnade-on-a-reussi-quelque-chose-de-beau

--------------------------------
Passion is becoming even more significant including any obstacles. Sometines passion turn us into nervous wrecks but it must not break what bind us.

Re: Revue de presse 2019/2020 [125920]

françoise

Voir son profil

françoise

Activité : 3 / 5
3256 messages postés


Posté le : 10/03/2020 à 11:10 (Lu 6816 fois)
Répondre
Citer

rl du 10/03/2020

Metz Handball : les cinq chiffres à retenir
Metz retrouvera Valcea, huit ans après leur dernière confrontation en Ligue des Champions. Voici cinq chiffres à retenir avant les quarts de finale, début avril.


La capitaine Grâce Zaadi est la meilleure marqueuse messine dans cette Ligue des Champions. La meneuse de jeu a inscrit 54 buts en 12 matches. Étincelante cet automne, elle avait notamment signé une performance mémorable à Kristiansand en Norvège (12/12).

Elle devance Marie-Hélène Sajka (43 réalisations), précieuse sur jet de sept mètres notamment, Astride N’Gouan et Louise Burgaard (38).

Les Messines terminent premières de leur groupe pour la deuxième année de rang. Comme la saison passée, elles ont concédé seulement deux revers en phase de poules, à Bucarest puis Esbjerg. Seuls Györ, invaincu, et Brest (1 défaite) font mieux.

À l’inverse, Valcea s’est hissé dans le Top 8 avec seulement 4 petits succès en 12 rencontres.

Futur adversaire de Metz en quart de finale, l’équipe de Valcea n’est pas une inconnue. Sacré championne de Roumanie pour la 20e fois la saison passée, devant Bucarest, le club s’est déjà qualifié à cinq reprises pour le dernier carré (1990, 1992, 2009, 2010, 2012), avec notamment une finale perdue en 2010.

La dernière confrontation entre les deux équipes remonte à huit ans, au tour principal de la Ligue des Champions 2011/2012. Futur demi-finaliste, Valcea était encore un grand d’Europe et Metz venait tout juste d’intégrer le Top 8 européen, dans une autre formule de compétition. Les joueuses de Sébastien Gardillou s’étaient inclinées 30-21 en Roumanie avant d’arracher le match nul à domicile (26-26), grâce notamment à une certaine Kristina Liscevic, qui évolue aujourd’hui… à Valcea !

Parmi les huit quart de finalistes de cette édition, cinq s’étaient déjà qualifiés les deux dernières saisons. Metz s’impose donc parmi les valeurs sûres de la Ligue des Champions, aux côtés de Györ, triple tenant du titre, Rostov, Bucarest et Podgorica.

Kristiansand, troisième la saison passée, et Budapest, dans le Top 8 depuis quatre ans, sont éliminés dès le tour principal.

Re: Revue de presse 2019/2020 [126041]

françoise

Voir son profil

françoise

Activité : 3 / 5
3256 messages postés


Posté le : 12/03/2020 à 21:04 (Lu 6645 fois)
Répondre
Citer

Dans le RL

Tea Pijevic : l’atout discret de Metz Handball
Tea Pijevic a sorti une prestation haut de gamme mercredi soir en quart de finale de la Coupe de France. En l’absence d’Ivana Kapitanovic, l’autre gardienne croate a montré que Metz pouvait compter sur elle.
Par Nicolas KIHL -




Le calme avant la tempête ? Oubliez la tempête avec Tea Pijevic. La gardienne messine n’est pas du genre à aller chercher du regard une tireuse adverse. Pas du genre non plus à crier, à haranguer la foule des Arènes ou du complexe Saint-Symphorien. Un poing levé vers le ciel lui suffit. Pas d’exubérance dans les attitudes de cette demoiselle de 28 ans qui a répondu présente mercredi soir pour valider le billet du tenant du titre pour les demi-finales de la Coupe de France. 12 arrêts et trois buts quand Nantes tentait de jouer la supériorité numérique : Pijevic a régalé. « Tea a joué une grande partie dans ses buts », apprécie sa coéquipière danoise Louise Burgaard. « Elle a sorti de gros arrêts à des moments importants. Elle nous a fait du bien. C’est une bonne chose pour la confiance, on compte sur elle. » Metz devra faire sans son autre gardienne croate : touchée à l’épaule gauche à Esbjerg en Ligue des Champions, Ivana Kapitanovic sera au repos pendant trois semaines. Pijevic a saisi sa chance pour montrer ses qualités.

L’oiseau rare

Un petit retour en arrière s’impose pour remettre tout le monde dans le contexte de l’arrivée de la gardienne croate. Fin janvier et après des semaines de galère pour pallier l’absence de Laura Glauser, gravement blessée au genou en octobre, Metz Handball tombe finalement d’accord avec le club de Zagreb, après des refus en pagaille d’autres formations. Soulagement pour tout le staff. Merci qui ? Merci Ivana Kapitanovic qui a évoqué son amie et doublure en équipe nationale… « Ivana a bien fait de nous faire penser à elle. Manu était d’accord donc j’ai tout de suite appelé la directrice générale du club de Zagreb. » Après d’âpres minutes de discussions et quelques gouttes de sueur, le président Thierry Weizman tenait enfin son oiseau rare.

Il a fallu attendre ce mercredi 11 mars pour voir le joker médical de Laura Glauser dans une ½uvre entière. Soixante minutes pleines pour une prestation royale. « Nous avons bien défendu donc c’est plus facile de garder les buts. J’ai juste eu à faire ma partie du travail. Je suis très contente d’évoluer dans un grand club comme Metz. J’espère lui apporter le meilleur. » Simple comme Tea Pijevic.

Metz Handball avec un grand sérieux devant Nantes
Metz Handball a validé son billet pour les demi-finales de la Coupe de France en dominant Nantes (30-23) ce mercredi soir au complexe Saint-Symphorien. Le tenant du titre est au rendez-vous sur les trois tableaux.
Par Nicolas KIHL


Le match

Le duo nantais (le Danois Allan Heine Pedersen et Guillaume Saurina) a tenté un coup pendant les quinze premières minutes de ce quart de finale de Coupe de France en voulant systématiquement jouer la supériorité numérique. Metz n’a pas été déstabilisé, pas mis en difficulté. Le tenant du titre a resserré sa défense (4-3, 6e ; 6-6, 6e ), profité du but laissé vide par l’actuel 3e du champion pour marquer de loin notamment par les bras de sa gardienne Tea Pijevic et de sa capitaine Grace Zaadi (11-8, 16 ; 14-8, 20e ). Metz a bien géré cette situation pour rentrer aux vestiaires sur un confortable +5.

Ils n’étaient que 900 (à la suite des mesures prises par le gouvernement pour lutter contre le coronavirus) ce mercredi soir au complexe Saint-Symphorien mais cela n’a pas empêché le taquin public messin de chahuter le duo arbitral sur certains de ses coups de sifflet. Les Messines, elles, ont continué leur travail de sape après la pause pour valider leur ticket pour les demi-finales de la Coupe de France (21-15, 47e puis 24-18, 52). Le complexe Saint-Symphorien pouvait lancer son fameux : « Ici, c’est Metz ». À la même heure, le PSG recevait Dortmund en Ligue des Champions dans un Parc des Princes vidé

. Thierry Weizman (Metz Handball) : « Dramatique sur le plan financier »
Le président de Metz Handball est très inquiet pour la santé financière de son club. Les huis clos imposés en raison du coronavirus vont en effet priver Metz de ses plus grosses recettes billetterie de la saison.


Vous allez devoir jouer vos prochaines rencontres à domicile à huis clos. Quel impact est-ce que cela va avoir pour Metz Handball ?

« C’est dramatique sur le plan financier car nos deux prochains matchs aux Arènes, contre Brest en championnat le 31 mars puis contre Valcea le week-end du 11/12 avril en quart de finale retour de la Ligue des Champions , sont nos deux plus gros matches de la saison. Un quart de finale de Ligue des Champions à domicile, c’est notre plus grosse recette de l’année (entre 80 et 90 000 euros). Et sur le plan sportif, où sera l’équité si on joue le match aller en Roumanie devant du public et qu’on est à huis clos à la maison ?

Vous avez évalué le montant des pertes liées à ces huis clos ?

« Si on additionne les pertes liées au quart de finale de Coupe de France contre Nantes , ainsi que celles des matches contre Brest et Valcea, on est environ à 150 000 euros (pour un budget annuel d’environ 3 millions d’euros). »

Si vous aviez la ministre des sports Roxana Maracineanu en face de vous, qu’est-ce que vous lui demanderiez ?

« Des aides et de la coopération de la part des pouvoirs publics sinon c’est la clef sous la porte. Ce manque à gagner, c’est dramatique pour l’avenir du club et on n’est pas les seuls dans ce cas. On a besoin d’un allègement des charges sociales et d’un fonds d’aide pour le monde sportif. Et il faut aussi qu’on ait davantage de tolérance de la part de la CNCG (commission nationale de contrôle et de gestion, le « gendarme financier » du hand pro) si on présente un budget déficitaire en fin de saison. »

En cas de qualification contre Valcea, vous imaginez jouer un Final Four à huis clos ?

« On sera au mois de mai (le Final Four est programmé les 9 et 10 mai à Budapest), j’espère donc que d’ici là, avec l’arrivée du beau temps, la situation se sera améliorée. Mais il y a d’autres questions qui se posent avant ça : qu’est-ce qui se passe si l’une de nos joueuses est touchée par le coronavirus ? Comme dans toutes les entreprises, on demande aux sujets qui ont été en contact avec la personne infectée de rester chez eux pendant quatorze jours ? On n’a aucune réponse là-dessus, on nage en plein dans l’inconnu. »

Re: Revue de presse 2019/2020 [126051]

nachadel

Voir son profil

Activité : 3.5 / 5
1892 messages postés


Posté le : 12/03/2020 à 22:03 (Lu 6598 fois)
Répondre
Citer

Sait on si le match aller a valcea sera possible ou non
La Roumanie imposera t elle des mesures comme les Russes.
Qui a une référence en la matière pas nécessairement dans le handball ces jours ci ??

Re: Revue de presse 2019/2020 [126070]

jee f

Voir son profil

Activité : 2 / 5
1168 messages postés


Posté le : 13/03/2020 à 08:38 (Lu 6463 fois)
Répondre
Citer

Citation : nachadel
Sait on si le match aller a valcea sera possible ou non
La Roumanie imposera t elle des mesures comme les Russes.
Qui a une référence en la matière pas nécessairement dans le handball ces jours ci ??


Tout va être arreté il faut juste être patient , c'est juste une idée

Re: Revue de presse 2019/2020 [126072]

nachadel

Voir son profil

Activité : 3.5 / 5
1892 messages postés


Posté le : 13/03/2020 à 09:04 (Lu 6443 fois)
Répondre
Citer

Citation : jee f
Citation : nachadel
Sait on si le match aller a valcea sera possible ou non
La Roumanie imposera t elle des mesures comme les Russes.
Qui a une référence en la matière pas nécessairement dans le handball ces jours ci ??


Tout va être arreté il faut juste être patient , c'est juste une idée


Je penche aussi pour cette solution car cela m étonnerait fort que la Roumanie n applique pas les mesures de quarantaine!!

Re: Revue de presse 2019/2020 [126078]

françoise

Voir son profil

françoise

Activité : 3 / 5
3256 messages postés


Posté le : 13/03/2020 à 10:26 (Lu 6392 fois)
Répondre
Citer

RL

Coronavirus : Arteta testé positif, le basket, le handball et le tennis à l'arrêt
Ci-dessous, le point sur l'évolution de la situation concernant la tenue des rencontres et événements sportifs, menacés par la propagation de l'épidémie de coronavirus.




23h22 : Arsenal a annoncé que son entraîneur Mikel Arteta avait été testé positif au coronavirus ce vendredi. L'Espagnol a été mis en confinement dans la journée, selon le club.

23h10 : Même sort pour le handball. Toutes les compétitions français ont été suspendues jusqu’au 5 avril à cause de la pandémie de Covid-19, a annoncé jeudi la Fédération (FFHB).

Cette décision concerne les ligues professionnelles messieurs (LNH) et dames (LFH) mais aussi tous les championnats régionaux, nationaux et départementaux.

22h37 : La FFF suspend l'ensemble de ses compétitions. Dans un communiqué, la Fédération française de football, par la voix de son président Noël Le Graët, a décidé de "suspendre l'activité de ses compétitions dès vendredi 13 mars et ce jusqu'à nouvel ordre".



23h22 : Arsenal a annoncé que son entraîneur Mikel Arteta avait été testé positif au coronavirus ce vendredi. L'Espagnol a été mis en confinement dans la journée, selon le club.

23h10 : Même sort pour le handball. Toutes les compétitions français ont été suspendues jusqu’au 5 avril à cause de la pandémie de Covid-19, a annoncé jeudi la Fédération (FFHB).

Cette décision concerne les ligues professionnelles messieurs (LNH) et dames (LFH) mais aussi tous les championnats régionaux, nationaux et départementaux.

22h37 : La FFF suspend l'ensemble de ses compétitions. Dans un communiqué, la Fédération française de football, par la voix de son président Noël Le Graët, a décidé de "suspendre l'activité de ses compétitions dès vendredi 13 mars et ce jusqu'à nouvel ordre".

22h10 : La Ligue de football professionnel (LFP) réunira vendredi un Conseil d’administration exceptionnel, alors que la majorité des clubs espèrent que la journée de Ligue 1 du week-end, censée se jouer à huis clos, sera reportée en raison du coronavirus.

Alors que le huis clos a été décidé en France jusqu'au 15 avril, «à une large majorité», les clubs se sont prononcés en faveur d’un report des matches du championnat, comme c’est le cas en Italie jusqu’au 3 avril et en Espagne pour les deux prochaines journées de Liga. Interrogée, la Ligue a précisé qu’un Conseil d’administration téléphonique exceptionnel de la LFP se réunira vendredi à 10h.

21h54 : Rudy Gobert s'excuse. Rudy Gobert a pris la parole, 24h après avoir été testé positif au coronavirus, cas qui a entraîné la NBA à stopper son championnat.

Le pivot français du Jazz d'Utah a avoué avoir ressenti de "la honte" et a reconnu avoir "manqué de discernement". "Je souhaiterais m'excuser publiquement auprès des gens que je pourrais avoir mis en danger", a ajouté le joueur, qui a assuré être entre de "bonnes mains".

20h43 : La première course de la saison d’Indycar, prévue dimanche à St. Petersburg (Floride), se disputera à huis clos, ont annoncé les organisateurs.

19h58 : «Vous avez sans doute lu l’information et c’est pour ça que je tiens à rassurer tous ceux qui s’inquiètent pour moi: je vais bien». Daniele Rugani (Juventus), premier footballeur contaminé par le coronavirus, s'est voulu rassurant jeudi.

«J’invite tout le monde à respecter les règles parce que ce virus ne fait pas de distinction. Faisons-le pour nous, pour ceux qui nous sont chers et pour ceux qui nous entourent», a-t-il ajouté.

Dans la soirée de jeudi, le club piémontais a fait savoir que 121 personnes en tout (joueurs, membres du staff, dirigeants et employés) «observent actuellement une période d’isolement volontaire à domicile».

19h52 : Sebastien Coe, le président de la Fédération internationale d'athlétisme, s'est montré optimiste sur la tenue des Jeux olympiques cet été à Tokyo. "On surveille clairement la situation en temps réel. Pour le moment, il est important que notre sport soutienne le Comité international olympique, les autorités publiques au Japon et le comité d'organisation local là-bas. Notre proposition est très simple et c'est : ''Nous serons à Tokyo''.

19h24 : La WTA n'envisage pas de s'arrêter six semaines. Si le circuit masculin de tennis est à l'arrêt, son homologue féminin ne veut pas une suspension aussi longue, a indiqué la porte-parole de la Women Tennis Association (WTA) jeudi.

19h15 : Les championnats de football portugais et néerlandais s'arrêtent aussi. Alors que la Ligue 1, la Premier League et la Bundesliga ont décidé de jouer à huis clos ce week-end, le Portugal et les Pays-Bas ont choisi de suspendre leurs championnats, sans préciser de durée.

18h53 : Comme la NBA et la MLS, la Ligue nord-américaine de hockey sur glace (NHL) a annoncé jeudi la suspension de la saison en cours, en raison des nombreuses inquiétudes liées à la propagation du nouveau coronavirus qui frappe de plein fouet les États-Unis et le Canada.

Cette décision survient un peu plus de trois semaines avant la fin prévue de la saison régulière.

18h29 : Si le Top 14 prendra sa décision lundi de poursuivre le championnat à huis clos ou de le suspendre, d'autres ligues nationales de rugby ont déjà tranché.

C'est le cas du Pro 14 (ligue internationale qui comprend notamment des franchises italiennes), qui a décidé l'arrêt de son championnat jusqu'à nouvel ordre. "Il est dans l'intérêt de tous que les matchs ne soient pas joués en ce moment", ont indiqué les organisateurs.

Rugby Europe, organisateur de matches internationaux européens hors VI Nations, a également choisi de suspendre ses compétitions.

17h41 : le basket français à l'arrêt aussi. Après plusieurs jours de réflexion et la possibilité de jouer des matches à huis clos ou sous la jauge des 1000 spectateurs, la Ligue Nationale de basket a annoncé le report de toutes les rencontres de championnat de France de basket Jeep Elite et Pro B qui devaient se dérouler entre le 12 et le 31 mars 2020.

17h33 : Les Championnats d’Europe de judo, initialement prévus début mai à Prague, ont été reportés en raison de la pandémie de coronavirus, a indiqué, jeudi, la Fédération européenne de judo (EJU).

«En raison de la situation sanitaire actuelle en Europe, le comité exécutif de la Fédération européenne de judo et la Fédération tchèque de judo ont mutuellement décidé de reporter les Championnats d’Europe de judo du 19 au 21 juin», annonce l’EJU dans un communiqué.

17h05 : Manchester City-Real Madrid reporté. L'affiche retour des 8e de finale entre Manchester City et le Real Madrid, qui devait avoir lieu mardi, a été reportée, a indiqué le club anglais ce jeudi.

Une décision motivée par la mise en quarantaine de l'institution madrilène (football et basket), après la découverte d'un cas parmi les joueurs de basket de la "Casa Blanca".

Le match Juventus Turin-Lyon, qui devait avoir lieu le même jour, est également repoussé, a indiqué l'UEFA. «A la suite de la quarantaine imposée aux joueurs de la Juventus et du Real Madrid, les matches de Ligue des champions n’auront pas lieu comme prévu», a écrit l’Union des associations européennes de football dans son communiqué.

Selon l'Equipe, l'instance européenne devrait annoncer la suspension provisoire de ses compétitions (Ligue des champions et Ligue Europa) mardi. L'Euro pourrait également être repoussé.

17h02 : La Ligue nord-américaine de football (MLS) a annoncé la suspension de sa saison pour une durée de 30 jours, en raison des nombreuses inquiétudes liées à la propagation du coronavirus qui frappe de plein fouet les Etats-Unis et le Canada.

Cette décision d’une telle sorte est la deuxième de la part d’une ligue de sport professionnelle américaine, après que la NBA a annoncé la veille la suspension sine die de sa saison. La MLS a indiqué «suivre l’exemple» de la NBA, dans son communiqué.

16h35 : Le président américain Donald Trump a suggéré jeudi de reporter d’un an les Jeux olympiques de Tokyo, prévus cet été, en raison de la pandémie de coronavirus.


23h22 : Arsenal a annoncé que son entraîneur Mikel Arteta avait été testé positif au coronavirus ce vendredi. L'Espagnol a été mis en confinement dans la journée, selon le club.

23h10 : Même sort pour le handball. Toutes les compétitions français ont été suspendues jusqu’au 5 avril à cause de la pandémie de Covid-19, a annoncé jeudi la Fédération (FFHB).

Cette décision concerne les ligues professionnelles messieurs (LNH) et dames (LFH) mais aussi tous les championnats régionaux, nationaux et départementaux.

22h37 : La FFF suspend l'ensemble de ses compétitions. Dans un communiqué, la Fédération française de football, par la voix de son président Noël Le Graët, a décidé de "suspendre l'activité de ses compétitions dès vendredi 13 mars et ce jusqu'à nouvel ordre".

22h10 : La Ligue de football professionnel (LFP) réunira vendredi un Conseil d’administration exceptionnel, alors que la majorité des clubs espèrent que la journée de Ligue 1 du week-end, censée se jouer à huis clos, sera reportée en raison du coronavirus.

Alors que le huis clos a été décidé en France jusqu'au 15 avril, «à une large majorité», les clubs se sont prononcés en faveur d’un report des matches du championnat, comme c’est le cas en Italie jusqu’au 3 avril et en Espagne pour les deux prochaines journées de Liga. Interrogée, la Ligue a précisé qu’un Conseil d’administration téléphonique exceptionnel de la LFP se réunira vendredi à 10h.

21h54 : Rudy Gobert s'excuse. Rudy Gobert a pris la parole, 24h après avoir été testé positif au coronavirus, cas qui a entraîné la NBA à stopper son championnat.

Le pivot français du Jazz d'Utah a avoué avoir ressenti de "la honte" et a reconnu avoir "manqué de discernement". "Je souhaiterais m'excuser publiquement auprès des gens que je pourrais avoir mis en danger", a ajouté le joueur, qui a assuré être entre de "bonnes mains".

20h43 : La première course de la saison d’Indycar, prévue dimanche à St. Petersburg (Floride), se disputera à huis clos, ont annoncé les organisateurs.

19h58 : «Vous avez sans doute lu l’information et c’est pour ça que je tiens à rassurer tous ceux qui s’inquiètent pour moi: je vais bien». Daniele Rugani (Juventus), premier footballeur contaminé par le coronavirus, s'est voulu rassurant jeudi.

«J’invite tout le monde à respecter les règles parce que ce virus ne fait pas de distinction. Faisons-le pour nous, pour ceux qui nous sont chers et pour ceux qui nous entourent», a-t-il ajouté.

Dans la soirée de jeudi, le club piémontais a fait savoir que 121 personnes en tout (joueurs, membres du staff, dirigeants et employés) «observent actuellement une période d’isolement volontaire à domicile».

19h52 : Sebastien Coe, le président de la Fédération internationale d'athlétisme, s'est montré optimiste sur la tenue des Jeux olympiques cet été à Tokyo. "On surveille clairement la situation en temps réel. Pour le moment, il est important que notre sport soutienne le Comité international olympique, les autorités publiques au Japon et le comité d'organisation local là-bas. Notre proposition est très simple et c'est : ''Nous serons à Tokyo''.

19h24 : La WTA n'envisage pas de s'arrêter six semaines. Si le circuit masculin de tennis est à l'arrêt, son homologue féminin ne veut pas une suspension aussi longue, a indiqué la porte-parole de la Women Tennis Association (WTA) jeudi.

19h15 : Les championnats de football portugais et néerlandais s'arrêtent aussi. Alors que la Ligue 1, la Premier League et la Bundesliga ont décidé de jouer à huis clos ce week-end, le Portugal et les Pays-Bas ont choisi de suspendre leurs championnats, sans préciser de durée.

18h53 : Comme la NBA et la MLS, la Ligue nord-américaine de hockey sur glace (NHL) a annoncé jeudi la suspension de la saison en cours, en raison des nombreuses inquiétudes liées à la propagation du nouveau coronavirus qui frappe de plein fouet les États-Unis et le Canada.

Cette décision survient un peu plus de trois semaines avant la fin prévue de la saison régulière.

18h29 : Si le Top 14 prendra sa décision lundi de poursuivre le championnat à huis clos ou de le suspendre, d'autres ligues nationales de rugby ont déjà tranché.

C'est le cas du Pro 14 (ligue internationale qui comprend notamment des franchises italiennes), qui a décidé l'arrêt de son championnat jusqu'à nouvel ordre. "Il est dans l'intérêt de tous que les matchs ne soient pas joués en ce moment", ont indiqué les organisateurs.

Rugby Europe, organisateur de matches internationaux européens hors VI Nations, a également choisi de suspendre ses compétitions.

17h41 : le basket français à l'arrêt aussi. Après plusieurs jours de réflexion et la possibilité de jouer des matches à huis clos ou sous la jauge des 1000 spectateurs, la Ligue Nationale de basket a annoncé le report de toutes les rencontres de championnat de France de basket Jeep Elite et Pro B qui devaient se dérouler entre le 12 et le 31 mars 2020.

17h33 : Les Championnats d’Europe de judo, initialement prévus début mai à Prague, ont été reportés en raison de la pandémie de coronavirus, a indiqué, jeudi, la Fédération européenne de judo (EJU).

«En raison de la situation sanitaire actuelle en Europe, le comité exécutif de la Fédération européenne de judo et la Fédération tchèque de judo ont mutuellement décidé de reporter les Championnats d’Europe de judo du 19 au 21 juin», annonce l’EJU dans un communiqué.

17h05 : Manchester City-Real Madrid reporté. L'affiche retour des 8e de finale entre Manchester City et le Real Madrid, qui devait avoir lieu mardi, a été reportée, a indiqué le club anglais ce jeudi.

Une décision motivée par la mise en quarantaine de l'institution madrilène (football et basket), après la découverte d'un cas parmi les joueurs de basket de la "Casa Blanca".

Le match Juventus Turin-Lyon, qui devait avoir lieu le même jour, est également repoussé, a indiqué l'UEFA. «A la suite de la quarantaine imposée aux joueurs de la Juventus et du Real Madrid, les matches de Ligue des champions n’auront pas lieu comme prévu», a écrit l’Union des associations européennes de football dans son communiqué.

Selon l'Equipe, l'instance européenne devrait annoncer la suspension provisoire de ses compétitions (Ligue des champions et Ligue Europa) mardi. L'Euro pourrait également être repoussé.

17h02 : La Ligue nord-américaine de football (MLS) a annoncé la suspension de sa saison pour une durée de 30 jours, en raison des nombreuses inquiétudes liées à la propagation du coronavirus qui frappe de plein fouet les Etats-Unis et le Canada.

Cette décision d’une telle sorte est la deuxième de la part d’une ligue de sport professionnelle américaine, après que la NBA a annoncé la veille la suspension sine die de sa saison. La MLS a indiqué «suivre l’exemple» de la NBA, dans son communiqué.

16h35 : Le président américain Donald Trump a suggéré jeudi de reporter d’un an les Jeux olympiques de Tokyo, prévus cet été, en raison de la pandémie de coronavirus.

«Peut-être les retarder d’un an», a proposé Donald Trump. "C’est dommage, mais je préfère ça à des stades vides partout», a-t-il assuré depuis le Bureau ovale.

16h02 : Un autre joueur de Utah contaminé. Rudy Gobert a été le "patient zéro" du basket américain et l'épidémie se propage désormais dans le vestiaire de son équipe du Jazz.

Donovan Mitchell, l'autre star de l'équipe, vient d'être testé positif au virus, selon le journaliste Adrian Wojnarowski, toujours bien informé.
Et les reproches commencent à pleuvoir concernant l'attitude de Rudy Gobert. Le Français est accusé, en off, par ses coéquipiers d'avoir été négligeant à propos de la maladie et d'avoir touché les autres joueurs et leurs affaires sans aucune précaution. Le Français est déjà sous le feu des critiques outre-Manche depuis mercredi soir, pour avoir touché les micros et plaisanté sur le coronavirus, deux jours avant d'être testé positif...



15h49 : Giabbiadini aussi contaminé. Après Daniele Rugani (Juventus), un autre international italien a été testé positif au coronavirus. L'attaquant de la Sampdoria de Gênes Manolo Gabbiadini "a un peu de fièvre mais il va bien. Le club met actuellement en place toutes les procédures d’isolement prévues», a écrit le club génois.

15h38 : Pas de tennis pendant un mois et demi. Comme évoqué depuis plusieurs jours, l'ATP a décidé de suspendre tous ses tournois jusqu'au 26 avril, par crainte de propagation du coronavirus.



15h34 : Pour André Villas-Boas, on ne devrait pas jouer. L'entraîneur de l'OM s'est exprimé sur la question de la poursuite ou non des compétitions de football dans ce contexte de pandémie. "On doit faire confiance et respecter les mesures qui sont prises notamment si le Championnat est suspendu comme en Espagne. Mon opinion, c'est de suspendre toutes les compétitions. En Chine, ils ont été plus responsables qu'ici en Europe", a-t-il lâché ce jeudi en conférence de presse.

« Il ne faut pas autoriser les rassemblements devant le stade, a déclaré l'entraîneur portugais. Hier (mercredi), à Paris c'était ridicule, pour moi c'est un scandale. Si on a OM-PSG à huis clos, vous imaginez combien de supporters vont vouloir venir ? Si on prend des mesures, il faut les prendre à fond."

Le club marseillais prend ses précautions de son côté, puisque le médecin a pris la température des journalistes avant qu'ils entrent en salle de presse.



15h26 : Le coureur cycliste colombien Fernando Gaviria a annoncé ce jeudi avoir été testé positif au coronavirus. Le sprinteur de la UAE-Team avait participé au Tour des Emirats Arabes Unis mi-février, dont les deux dernières étapes ont été annulées justement à cause de la présence du virus parmi le peloton.

15h20 : L'hécatombe des événements annulés continue ce jeudi... Le marathon de Madrid, qui devait avoir lieu le 26 avril, est reporté au 15 novembre prochain.

De nombreuses courses cyclistes font aussi les frais du coronavirus. Le gouvernement belge a ainsi annoncé l'annulation des événements sportifs jusqu'au 31 mars : Nokere Koerse (19 mars), Bredene Koksijde Classic (20 mars), Trois Jours de la Panne (25 mars), Grand Prix E3 (27 mars) et Gand-Wevelgem (29 mars). Le Tour des Flandres, qui doit débuter le 5 avril, est également en grand danger.

14h32 : La Fédération norvégienne de biathlon a indiqué que la dernière manche de Coupe du monde qui devait se dérouler du 20 au 22 mars à Oslo, était annulée. Rien à savoir si cette manche allait être purement et simplement annulée ou relocalisée la semaine prochaine à Kontiolahti. Les épreuves prévues cette semaine en Finlande se tiendront à huis clos, à commencer par le sprint messieurs, prévu ce jeudi après-midi.

14h27 : L'UEFA, l'instance qui gère les compétitions européennes de football, n'a pour l'heure pris aucune décision quant à la poursuite de la Ligue des Champions et de la Ligue Europa et la tenue de l'Euro 2020 cet été. Une visioconférence devrait se tenir dans cinq jours. Deux rencontres des huitièmes de finale de la Ligue Europa prévues ce soir ont d'hors-et-déjà été reportées. Les joueurs de la Juventus Turin et du Real Madrid sont en quanrantaine.

14h19 : Le Masters 1000 de tennis de Miami (États-Unis) a officiellement été annulé par les autorités locales. Les circuits hommes (ATP) et femmes (WTA) devraient être mis en veille pour les six prochaines semaines.



12h29 : L’écurie de Formule 1 McLaren a annoncé jeudi qu’elle se retirait du Grand Prix d’Australie, première épreuve du championnat du monde prévue dimanche, après qu’un membre de l’équipe a été testé positif au nouveau coronavirus. «Cette décision a été prise pour le bien-être non seulement des employés de McLaren F1 et ses partenaires mais aussi pour celui de ses rivaux, des fans de la F1 et de l’ensemble de ses participants», a indiqué McLaren dans un communiqué. Ses deux pilotes sont l’Espagnol Carlos Sainz Jr et le Britannique Lando Norris.

12h20 : Le Championnat d’Espagne de football a été suspendu au moins jusqu'à fin mars. «Devant les circonstances connues ce matin, en référence à la quarantaine établie au Real Madrid et les possibles cas positifs chez des joueurs d’autres clubs, (...) LaLiga a décidé de suspendre au moins les deux prochaines journées», a indiqué la ligue professionnelle de football espagnole dans un communiqué.



12h12 : Les équipes de football et de basket du Real Madrid ont été placées en quarantaine.

11h50 : Dans le sillage de la Fiba, l’Euroleague basketball, qui gère notamment l’Euroligue et l’Eurocoupe messieurs, suspend à son tour ses compétitions.

11h10 : À un peu plus de quatre mois avant les J.O. de Tokyo, la flamme olympique a été allumée à Olympie (Grèce), sans le moindre spectateur, une première depuis près de trois décennies.

10h57 : La Fédération internationale de basket (Fiba), qui organise notamment l’Euroligue dames, a décidé de suspendre à compter de vendredi toutes ses compétitions.

10h23 : Le géant et le slalom de Kranjska Gora, prévus samedi et dimanche, ont été annulés, entraînant la fin de la Coupe du monde messieurs de ski alpin, en raison de l’épidémie de coronavirus. Leader du classement général, le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde remporte donc le gros globe de cristal.



04h16 : La confédération sud-américaine de football (Conmebol) a annoncé avoir demandé mercredi à la Fifa de reporter ses éliminatoires à la Coupe du monde 2022 au Qatar.

03h22 : Annuler les Jeux olympiques de Tokyo est «impensable» même s’il n’est pas exclu que la qualification de pandémie désormais appliquée au coronavirus ait une incidence, a déclaré la gouverneure de la capitale japonaise. «On ne peut pas affirmer que l’annonce d’une pandémie n’aura pas d’incidence (...) Mais je pense qu’une annulation est impensable», a déclaré Yuriko Koike à la presse.

02h36 : La NBA a annoncé qu’elle suspendait tous les matches de la saison, après un cas constaté de coronavirus chez le joueur français de Utah Rudy Gobert qui a dans un premier temps entraîné le report du match du Jazz prévu en soirée à Oklahoma City.
«La NBA suspend le reste des matches prévus au calendrier jusqu’à nouvel ordre», indique la ligue de basket-ball nord-américaine, dont la saison régulière devait se poursuivre jusqu’au 15 avril, avant les play-offs.

Re: Revue de presse 2019/2020 [126081]

ml29

Voir son profil

Activité : 3.5 / 5
2060 messages postés


Posté le : 13/03/2020 à 11:38 (Lu 6335 fois)
Répondre
Citer

Le monde du sport à l'arrêt.........

--------------------------------
« La meilleure façon de prédire l’avenir, c’est de le créer.» Peter DRUCKER

Pages:  << [11-20] 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 [31-40] >>

Retour au forumNouveau sujetInscriptionIdentificationRecharger la première page du forumFaire une rechercheListe des membresInformations & statistiques

Ajouter une réponse

Vous écrivez en tant que :  Login :   Password :
Titre de votre message :
Corps de votre message :

 [citation] [image]

 [gras] [italique] [souligné]
 [barré] [exposant] [indice]
 [grandir] [reduire] [code]

 [noir]
 [rouge] [violet] [bleu] [vert]

   Prévisualiser le message

12345678910
AA1A2A3A4A5A6A7A8A9A10
BB1B2B3B4B5B6B7B8B9B10
CC1C2C3C4C5C6C7C8C9C10
DD1D2D3D4D5D6D7D8D9D10
EE1E2E3E4E5E6E7E8E9E10
FF1F2F3F4F5F6F7F8F9F10
GG1G2G3G4G5G6G7G8G9G10
HH1H2H3H4H5H6H7H8H9H10
II1I2I3I4I5I6I7I8I9I10
JJ1J2J3J4J5J6J7J8J9J10
KK1K2K3K4K5K6K7K8

Valider

Obtenez votre forum Aztek sur http://www.forum-aztek.com - Administration - MyStats
Aztek Forum V4.00 Copyright (C) 2003 - Liens - Page générée en 0.1766 seconde avec 11 requêtes