Forum des Handiablées

Bienvenue sur le forum des supporters de l'équipe féminine de Metz Handball

Retour au forumNouveau sujetInscriptionIdentificationRecharger la première page du forumFaire une rechercheListe des membresInformations & statistiques

Pages:  << [11-20] 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 [31-40] >>

Re: Revue de presse 2019/2020 [126557]

PAPYHAND

Voir son profil

Activité : 3 / 5
3426 messages postés


Posté le : 05/04/2020 à 11:53 (Lu 4885 fois)
Répondre
Citer

C'est par ailleurs la maman de la grande espoir du MHB….. Emma Jacques !

Re: Revue de presse 2019/2020 [126559]

Mini V

Voir son profil

Activité : 3.5 / 5
1983 messages postés


Posté le : 05/04/2020 à 13:52 (Lu 4854 fois)
Répondre
Citer

Petite interview de Ivana Kapitanovic et Tea Pijevic (en Croate certes...)

http://hrs.hr/2020/04/04/ostanidoma-ivana-kapitanovic-tea-pijevic-filmski-bijeg-iz-francuske/

--------------------------------
Passion is becoming even more significant including any obstacles. Sometines passion turn us into nervous wrecks but it must not break what bind us.

Re: Revue de presse 2019/2020 [126561]

Login

Voir son profil

Activité : 3 / 5
314 messages postés


Posté le : 05/04/2020 à 23:03 (Lu 4707 fois)
Répondre
Citer

Laura Glauser, la gardienne du Metz Handball, confirme que ses coéquipières sont "très importantes" pour elle : "On est un sport collectif, sans les autres on n’existe pas. On essaie de se motiver entre nous."

L’internationale française a d’autant plus besoin de ses coéquipières, que la situation est très particulière pour elle. Opérée des ligaments croisés il y a cinq mois, la vice-championne olympique de 2016 aurait dû faire son retour sur les terrains dans les prochaines semaines. Elle quittera son club, où elle évolue depuis plus de dix ans, à la fin de la saison pour rejoindre Györ. Difficile pour elle d’envisager une fin comme celle-là : "Ca a une saveur encore plus particulière. Si je ne peux pas rejouer un match avec Metz avant de partir, ça va être très dur."



Laura Glauser pour Eurosport

--------------------------------
Kosovo Je Srbija x KoB

Re: Revue de presse 2019/2020 [126564]

françoise

Voir son profil

françoise

Activité : 3 / 5
3306 messages postés


Posté le : 07/04/2020 à 09:48 (Lu 4524 fois)
Répondre
Citer

France tv sport

Handball - Emmanuel Mayonnade (Metz): "Si le confinement est prolongé, reprendre la saison me paraît compliqué"


Champion du monde avec la sélection néerlandaise en décembre dernier et entraîneur des handballeuses de Metz, Emmanuel Mayonnade se préparait à une fin de saison palpitante, rythmée notamment par la Ligue des champions et les Jeux Olympiques. Il est aujourd’hui confiné à Mios, dans son bassin d’Arcachon natal, et au chômage partiel.

Comment un Stakhanoviste qui s’occupe à la fois d’un club et d’une sélection vit-il cette période de confinement ?
Emmanuel Mayonnade : "Pas très bien. C’est sûr que je tourne en rond depuis un moment déjà... Je n’ai pas réussi à changer mes habitudes, lever tôt et coucher tard, et forcément, les journées sont très longues et peu remplies. Dès le début du confinement, j’ai été, comme tous les salariés de Metz handball, mis au chômage partiel et je suis retourné dans le Sud-Ouest, près de mes deux s½urs. Mon père et ma grand-mère habitent à quelques centaines de mètres de là où je me trouve, mais comme ce sont des personnes à risques en raison de leur âge, on ne s’est pas encore vu, par prudence. Mardi dernier, il y a eu un premier décès à Mios, dû au coronavirus. Et Mios, c’est vraiment une toute petite ville, donc ça fait peur. Alors, même si parfois je m’ennuie, je suis content d’être assis sur mon canapé en bonne santé, malgré tout."

Metz et le grand Est sont très touchés par l’épidémie... Vous suivez la situation de près ?
E.M.: "Oui, bien sûr. Le président de Metz handball, Thierry Weizman, avec lequel j’ai des contacts téléphoniques quotidiens, est médecin et il me raconte ses journées, bien remplies en ce moment. Sa femme est pharmacienne et gère les commandes de masques, sa fille travaille dans un service de réanimation. Le club est très concerné par ce qui se passe."

Difficile de relancer une préparation si le confinement est prolongé

Vous n’avez pas été tenté de vous exiler aux Pays-Bas qui a misé sur l’immunité collective plutôt que sur le confinement depuis le début de l’épidémie ?
E.M.: "Non, la question aurait pu se poser si les Jeux Olympiques avaient été maintenus. Ça m’aurait permis de travailler plus directement sur place mais là... En plus, sans parler de confinement, les Pays-Bas s’en rapprochent de plus en plus dans les faits avec les mesures prises dernièrement: distanciation sociale d’un mètre et demi, plus de regroupements ni de manifestations sportives jusqu’au 1er juin... En plus, les prochaines échéances avec la sélection néerlandaise sont encore relativement loin, donc ça ne m’aurait pas servi à grand chose de m’installer provisoirement là-bas."
Vous arrivez à vous projeter sur une éventuelle fin de saison ?
E.M.: "J’avoue qu’il m’est difficile de prendre du recul avec tout ce qui se passe en ce moment... Je pense que tout est lié à la durée du confinement. S’il est levé au 15 avril - ce que j’ai du mal à imaginer - ça me paraît encore jouable de relancer une préparation sur quatre semaines pour terminer la saison. Si le confinement est une nouvelle fois prolongé, sincèrement, je ne vois pas comment on pourrait faire... Surtout que là, on n’est pas du tout dans la configuration de vacances estivales durant lesquelles les joueuses peuvent quand même trottiner, aller à la salle de sport, nager, prendre l’air... Je vois les vidéos sur les réseaux sociaux : elles sont mignonnes, marrantes mais faire des squats avec sa fille sur le dos ou des séances de développés couchés avec des bouteilles d’eau, c’est quand même mince, comme préparation. Et en disant ça, je ne blâme personne. Je me rends bien compte de la complexité de s’entretenir physiquement et de façon efficace en ce moment."
50% de l'effectif va changer entre juin et septembre

La Fédération européenne a pourtant déjà prévu la reprise de la Ligue des champions début juin avant un Final four en septembre...
E.M. : "Ça paraît surréaliste... Surtout qu’à Metz, 50% de l’effectif va changer entre juin et septembre. Alors comment motiver les joueuses en partance pour un quart de finale en juin alors qu’en septembre elles ne seront plus là pour le Final 4, si Metz se qualifie ? Je me mets à leur place : si je n’avais pas prolongé mon contrat avec Metz, quel engagement j’aurais bien pu mettre dans la préparation d’un quart de finale, en ayant la certitude de ne pas coacher l’équipe pendant le Final four ? Par ailleurs, avec tous les mouvements prévus cet été à Metz, je ne sais pas quel niveau sera le nôtre la saison prochaine mais j’ose espérer qu’il va s’améliorer au fil des mois. Donc, sans faire offense à personne, le Metz handball de septembre sera moins fort que celui qu’on aurait eu en juin, ça c’est une évidence."

Propos recueillis par Manu Roux

Re: Revue de presse 2019/2020 [126566]

françoise

Voir son profil

françoise

Activité : 3 / 5
3306 messages postés


Posté le : 07/04/2020 à 11:21 (Lu 4464 fois)
Répondre
Citer

Sur viamirabelle hier soir:

https://viamirabelle.tv/mirabelle-sport-confine-du-6-avril-2020/

Re: Revue de presse 2019/2020 [126567]

rem29

Voir son profil

Activité : 3 / 5
1778 messages postés


Posté le : 07/04/2020 à 11:39 (Lu 4447 fois)
Répondre
Citer

Citation : françoise
Sur viamirabelle hier soir:

https://viamirabelle.tv/mirabelle-sport-confine-du-6-avril-2020/

Éventualité d'une série 1/4,1/2, puis Finale LDC sur 4 ou 5 jours en juin ? Totalement irresponsable ! ( avis personnel !)

Re: Revue de presse 2019/2020 [126568]

françoise

Voir son profil

françoise

Activité : 3 / 5
3306 messages postés


Posté le : 07/04/2020 à 12:03 (Lu 4425 fois)
Répondre
Citer

Pour moi cela me semble compliqué vu la situation actuelle, mais en quoi c'est irresponsable ?

Re: Revue de presse 2019/2020 [126569]

FABRE 83000

Voir son profil

Activité : 3 / 5
2712 messages postés


Posté le : 07/04/2020 à 12:26 (Lu 5792 fois)
Répondre
Citer

Citation : rem29
Citation : françoise
Sur viamirabelle hier soir:

https://viamirabelle.tv/mirabelle-sport-confine-du-6-avril-2020/

Éventualité d'une série 1/4,1/2, puis Finale LDC sur 4 ou 5 jours en juin ? Totalement irresponsable ! ( avis personnel !)


Soyez rassuré ils vont être contraints de rendre les armes et de tout annuler pour repartir sur un nouveau cycle au mieux en septembre .

Re: Revue de presse 2019/2020 [126578]

rick57

Voir son profil

Activité : 3 / 5
2132 messages postés


Posté le : 07/04/2020 à 18:54 (Lu 5686 fois)
Répondre
Citer

Citation : rem29
Citation : françoise
Sur viamirabelle hier soir:

https://viamirabelle.tv/mirabelle-sport-confine-du-6-avril-2020/

Éventualité d'une série 1/4,1/2, puis Finale LDC sur 4 ou 5 jours en juin ? Totalement irresponsable ! ( avis personnel !)


Moi je trouve ça bien et la unique solution pour finir la coupe d'europe sinon faut tout arrêter.
ce qui serait irresponsable le mettre en septembre

Re: Revue de presse 2019/2020 [126579]

rem29

Voir son profil

Activité : 3 / 5
1778 messages postés


Posté le : 07/04/2020 à 19:03 (Lu 5673 fois)
Répondre
Citer

Citation : rick57
Citation : rem29
Citation : françoise
Sur viamirabelle hier soir:

https://viamirabelle.tv/mirabelle-sport-confine-du-6-avril-2020/

Éventualité d'une série 1/4,1/2, puis Finale LDC sur 4 ou 5 jours en juin ? Totalement irresponsable ! ( avis personnel !)


Moi je trouve ça bien et la unique solution pour finir la coupe d'europe sinon faut tout arrêter.
ce qui serait irresponsable le mettre en septembre

Une solution qui est envisage dans le seul intérêt financier de L'EHF ! Ou se trouve ici l'intérêt des clubs et surtout l'intégrité physique des joueuses ?


Re: Revue de presse 2019/2020 [126580]

rick57

Voir son profil

Activité : 3 / 5
2132 messages postés


Posté le : 07/04/2020 à 19:12 (Lu 5667 fois)
Répondre
Citer

Citation : rem29
Citation : rick57
Citation : rem29
Citation : françoise
Sur viamirabelle hier soir:

https://viamirabelle.tv/mirabelle-sport-confine-du-6-avril-2020/

Éventualité d'une série 1/4,1/2, puis Finale LDC sur 4 ou 5 jours en juin ? Totalement irresponsable ! ( avis personnel !)


Moi je trouve ça bien et la unique solution pour finir la coupe d'europe sinon faut tout arrêter.
ce qui serait irresponsable le mettre en septembre

Une solution qui est envisage dans le seul intérêt financier de L'EHF ! Ou se trouve ici l'intérêt des clubs et surtout l'intégrité physique des joueuses ?


Ce qui est irresponsable au niveau des équipe national avec un nombre de match aberant a si peu de match.

Par contre faire si on veut vraiment finir la CL pour cette saison l'dée est bonne.
Car comme le dit manu et TW en septembre les effectif seront changer.

Re: Revue de presse 2019/2020 [126591]

Rococo

Voir son profil

Activité : 2 / 5
410 messages postés


Posté le : 08/04/2020 à 00:05 (Lu 5608 fois)
Répondre
Citer

Citation : rem29
Citation : françoise
Sur viamirabelle hier soir:

https://viamirabelle.tv/mirabelle-sport-confine-du-6-avril-2020/

Éventualité d'une série 1/4,1/2, puis Finale LDC sur 4 ou 5 jours en juin ? Totalement irresponsable ! ( avis personnel !)


Ce sont les autorités politiques et sanitaires qui détermineront si cette éventualité est faisable et donc responsable, ou pas. Cela ne dépendra aucunement des fédérations sportives.

A lire certains, il existerait 2 catégories de personnes:
- celle de vertueux et responsables citoyens qui voudraient confiner la population jusqu'à la nuit des temps
- celle composé de personnes totalement dépourvues de moral et obnubilés par l'argent qui voudraient reprendre les compétitions sportives quitte à provoquer la mort de millier de personnes,

Rien de tout cela n'a de sens puisque ce seront bien les politiques qui donneront le feu vert pour une reprise de sport, .... et à partir de là je ne vois pas pourquoi il faudrait être plus royaliste que le roi.

Par ailleurs, il faudra bien sortir du confinement, qui à moyen terme n'est pas souhaitable, ne serait-ce que sur le plan sanitaire; car il faudra bien arriver au seuil d'auto-immunisation, et le plus rapidement possible.
Last but not least, l'économie est certes secondaire dans ce contexte, mais vouloir ou devoir imposer des conditions de confinement trop strictes et trop longues, finira par tuer plus de gens (victimes collatérales de l'effondrement économique) que le virus.
Je dis cela, je ne dis rien, ....

Re: Revue de presse 2019/2020 [126611]

françoise

Voir son profil

françoise

Activité : 3 / 5
3306 messages postés


Posté le : 09/04/2020 à 16:21 (Lu 5506 fois)
Répondre
Citer

Dauphiné libéré d'hier

Coronavirus - Amandine Leynaud : « Le handball me manque »



« Cela devient de plus en plus long… Mais j’ai la chance d’avoir ma famille et mes enfants. On a loué une maison dans un endroit magnifique où j’ai de l’espace. Il fait beau, j’en profite pour passer du temps dans le jardin. J’essaie vraiment de positiver au maximum, car on est encore loin du déconfinement. C’est dans mon caractère de me dire qu’il y a toujours des situations plus graves que la mienne. Il faut essayer de voir le bon côté des choses et de profiter de ce que l’on a. »

« Le corps et la tête ne sont pas habitués au confinement »

« Le handball aussi me manque. Mon coach m’appelle une ou deux fois par semaine pour savoir dans quel état psychologique je suis. Des gens m’ont apporté du matériel de muscu, des poids, des barres, je fais mes séances au soleil. Je trouve ça vraiment bien cette entraide. On a aussi beaucoup de séances vidéo, c’est important chez les gardiennes. Je regarde mes matches et je peux m’imaginer, mentaliser et corriger certaines choses.

De toute ma carrière je n’ai jamais passé autant de temps sans handball, mis à part les blessures. Le plus “difficile”, c’est de savoir que c’est la fin de la saison alors qu’on s’approchait du final four de la Champion’s League. D’un seul coup tout s’arrête. Le corps et la tête d’un sportif ne sont pas habitués à cela, on est toujours en mode “machine”. Là il faut se prendre en main tous les jours. C’est un bon test que d’apprendre à gérer sa carrière et ses moments d’entraînement différemment. »



Re: Revue de presse 2019/2020 [126702]

françoise

Voir son profil

françoise

Activité : 3 / 5
3306 messages postés


Posté le : 12/04/2020 à 10:09 (Lu 5307 fois)
Répondre
Citer

Rl du 12/04/2020

Thierry Weizman (Metz Handball) : « La nouvelle formule va nous coûter cher »

La Fédération française l’a annoncé vendredi : la Ligue féminine passera de 12 à 14 équipes la saison prochaine. Le président de Metz Handball n’y était « pas favorable ». Il s’en explique et fait le point sur l’avenir de son club.

Thierry Weizman, il y aura 14 clubs en Ligue féminine la saison prochaine. Que pensez-vous de cette décision ?

« Plan-de-Cuques et Saint-Amand rejoignent le championnat de France et c’est positif pour le maillage territorial. Mais pour Metz Handball, cela fait surtout deux déplacements supplémentaires pendant la Ligue des Champions et deux matches à domicile contre des promus. Ce ne sont pas les rencontres avec le plus d’enjeux et le plus de spectateurs. Pour nous, pour les clubs européens en général, cela va nous coûter cher. On n’y était pas favorable. Même si c’est une bonne chose pour le handball français… Que 14 clubs soient capables de répondre aux exigences de la D1, c’est bien, cela prouve qu’on évolue. Et les non-européens sont contents, ils auront davantage de matches à disputer. Il faut contenter tout le monde. »

Quelles conséquences cela aura-t-il sur les formules des compétitions ?

« La Coupe de France va évoluer, les clubs européens entreront plus tard dans la compétition. Il y aura aussi des aménagements en Ligue féminine pour les clubs européens. Cela devrait être précisé prochainement. »

Quelles décisions ont déjà été actées pour la saison en cours ?

« Il n’y aura pas de relégation, et pas de champion de France non plus puisque la saison n’aura pas été à son terme. Il reste une question : va-t-on terminer la phase régulière et disputer les trois matches restants ? L’Union des présidents de clubs donnera sa position fin avril. »
« Si on rejoue, ce sera pour des raisons économiques »

Y êtes-vous favorable ?

« C’est très difficile, cela dépend des conditions. Si c’est pour jouer à huis clos, je n’y suis pas favorable. Si on rejoue, ce sera uniquement pour des raisons économiques. Mais sportivement, ça va être compliqué. Il faudra ré-entraîner les filles. Ce sera aussi lié aux décisions de l’EHF (la Fédération européenne) sur les quarts de finale de la Ligue des Champions et les matches internationaux. Si l’équipe de France joue début juin, si nous disputons un quart de finale européen, ce serait bien d’avoir quelques matches avant pour se remettre en jambes. »
Sans titre de champion de France, craignez-vous pour votre place en Ligue des Champions la saison prochaine ?

« Non. Il est prévu qu’il y ait deux clubs français en C1 la saison prochaine. Les deux premiers du classement seront directement qualifiés, ou alors le second aura une wild-card. Là encore, cela dépendra de l’EHF et de l’économie des clubs. Certains sont en grave difficulté financière à l’étranger. »

Qu’en est-il du Final Four 2020 ? Va-t-il réellement se tenir en septembre ?

« On entend des choses assez différentes, il y a beaucoup, beaucoup de rumeurs. Il pourrait y avoir un quart de finale, en un seul match, sur le terrain du mieux classé, en juin ou en août. L’annulation des quarts de finale est aussi évoquée, avec un Final Four qui réunirait les quatre meilleures équipes (les mieux classées à l’issue du tour principal) en septembre. Et enfin, on pourrait aussi avoir une semaine entière de compétition avec quart, demies et finale. Mais c’est le coronavirus qui décide. Il faudra attendre de connaître les mesures de déconfinement, et voir comment cela évolue dans les différents pays européens. »
Êtes-vous inquiet pour l’avenir économique de Metz Handball ?

« Je connais un peu la tendance du côté de nos partenaires, et si l’appui des collectivités reste le même, Metz Handball devrait passer le cap ! »

Re: Revue de presse 2019/2020 [126704]

ml29

Voir son profil

Activité : 3.5 / 5
2100 messages postés


Posté le : 12/04/2020 à 11:25 (Lu 5260 fois)
Répondre
Citer

Avec 40% de revenus en provenance des Collectivités Territoriales, le MHB bénéficie d’un stabilisateur automatique dont ne dispose pas son concurrent brestois qui a opté pour un modèle adossé à hauteur de 93% (6 Millions d’¤) au partenariat privé. Elaborer et respecter le plan de vol 2020-2021 ne sera pas chose aisée.... La mise sous contrainte budgétaire pousse à la créativité et permet de tester la solidité d’un modèle.

--------------------------------
« La meilleure façon de prédire l’avenir, c’est de le créer.» Peter DRUCKER

Re: Revue de presse 2019/2020 [126705]

Corsaro

Voir son profil

Activité : 2 / 5
504 messages postés


Posté le : 12/04/2020 à 11:39 (Lu 5250 fois)
Répondre
Citer

Citation : ml29
Avec 40% de revenus en provenance des Collectivités Territoriales, le MHB bénéficie d’un stabilisateur automatique dont ne dispose pas son concurrent brestois qui a opté pour un modèle adossé à hauteur de 93% (6 Millions d’¤) au partenariat privé. Elaborer et respecter le plan de vol 2020-2021 ne sera pas chose aisée.... La mise sous contrainte budgétaire pousse à la créativité et permet de tester la solidité d’un modèle.

La solidité de tel ou tel système est largement discutable dans la situation que nous traversons tous. Et dépendre des politiques publiques en matière de financement du sport n’est pas un avantage évident car je pense que le paquet (de fric) va plutôt aller à la sauvegarde des entreprises et du secteur privé.

Re: Revue de presse 2019/2020 [126783]

françoise

Voir son profil

françoise

Activité : 3 / 5
3306 messages postés


Posté le : 14/04/2020 à 11:23 (Lu 5075 fois)
Répondre
Citer

le repu 14/04/2020

Olga Perederiy (Metz Handball) : « Tous nos rêves sont en suspens »

Olga Perederiy vit le confinement loin de sa famille, l’Ukraine ayant fermé très rapidement ses frontières. « Mais je vais bien, la vie continue », relativise la pivot de Metz Handball, bloquée en Lorraine.
Olga, vous êtes bloquée seule à Metz pendant ce confinement. Comment allez-vous ?

« Je vais bien. Je suis restée ici parce que je n’ai pas eu le temps de rentrer auprès de ma famille. Le 16 mars, Manu (Mayonnade, l’entraîneur) nous a dit, aux joueuses étrangères, que nous pouvions rentrer à la maison. Il était midi, et l’Ukraine fermait ses frontières quelques heures plus tard, le 17 mars. Il ne restait qu’un vol depuis Paris, le billet coûtait plus de mille euros et je n’avais que deux heures pour rejoindre l’aéroport. C’était impossible. »

Comment vivez-vous cette situation ?
« Pendant une heure, j’ai pleuré. Toutes les filles de l’équipe étaient rentrées chez elle , et je me tenais là désespérée sans rien pouvoir faire. Et puis, très vite, je me suis dit : ok, c’est comme ça, je ne peux changer la situation, mais je peux continuer à vivre une vie normale. Bien sûr, j’aurais préféré passer cette période avec ma famille. Mais vous savez, cela fait huit ans que je suis partie de chez mes parents, depuis mes 16 ans. Toute ma vie adulte, j’ai vécu seule. Donc après quelques minutes difficiles, j’ai réussi à me ressaisir. J’ai un toit, la vie continue, ma famille va bien, il n’y a rien de grave. »
« J’essaie de tirer quelque chose de positif de chaque journée »

Comment occupez-vous vos journées ?

« Les premiers jours ont été difficiles, je les trouvais longs, je ne savais pas trop quoi faire. Mais maintenant, j’ai un planning bien précis. Je ne parle pas français et je ne comprends pas les informations mais les filles m’ont donné les consignes de confinement. Je sais qu’on peut aller courir un peu, une heure, un kilomètre. Alors je me réveille à 8h, je fais un footing, je déjeune, je m’entraîne avec le programme de Nicolas (Jarzat, le préparateur physique). J’appelle mes parents, ma famille. Et il fait très beau en ce moment, alors j’ai acheté une chaise longue, je profite de mon jardin. Ensuite, je fais une sieste, je m’entraîne à nouveau, j’essaie d’apprendre encore le français. Je fais du yoga aussi, mais c’est dur ! J’essaie de tirer quelque chose de positif de chaque journée. »
Qu’est-ce qui vous manque le plus ?

« Le handball, évidemment. Et la communication avec les autres. Quand je vais au supermarché, ou à la pharmacie, je discute toujours avec les vendeuses. Ce sont les seuls vrais échanges que j’ai en ce moment. Alors bien sûr, je suis triste de ne pas pouvoir jouer, aller à l’entraînement normalement, etc. Mais tout ce temps dont on dispose, on peut l’utiliser pour nous, pour découvrir de nouvelles choses, c’est positif ! Et puis, je reçois beaucoup de soutien, ça me fait vraiment plaisir de voir que les gens m’apprécient et s’inquiètent pour moi. »
Comment imaginez-vous la fin de s aison ?

« J’espère la finir, bien sûr. Mais avec la crise actuelle, on ne peut rien savoir à l’avance. Pour l’instant, tous nos rêves sont en suspens. On a tellement bien joué en Ligue des Champions et en Ligue féminine, on devait recevoir Brest. Tout ça était si important. Mais maintenant, il faut juste attendre que ça aille mieux. »

Olivier Krumbholz : « Il faut annuler les matches »
Face aux décisions unilatérales de la Fédération européenne, le sélectionneur de l’équipe de France féminine prône l’annulation des matches de qualification à l’Euro-2020. « La joueuse doit être au centre des discussions. Plus le confinement dure, plus la reprise sera difficile », prévient Olivier Krumbholz.
L’équipe de France féminine doit disputer quatre matches de qualification en cinq jours, début juin, selon le projet de la Fédération européenne. Allez-vous y participer ?

« Il n’y a pas eu de décision collégiale à ce sujet en interne, du côté de la Fédération. Mais les acteurs du handball français ont la volonté d’être le plus pragmatique et professionnel possible, en regardant les enjeux mais aussi l’intégrité physique des athlètes. Les fédérations internationales ont l’habitude d’imposer leurs conditions, en attendant que l’on s’adapte, au lieu d’être dans un véritable débat. La joueuse doit être au centre des discussions. Sans elle, pas de handball. Jouer quatre matches sur une semaine en juin, avec d’énormes problématiques d’organisation pour le pays hôte, je n’y crois pas. C’est de plus en plus improbable. »

Dans un calendrier déjà surchargé, faut-il décider d’annuler purement et simplement ces matches de qualification à l’Euro-2020 ?

« C’est clair. Les pays, les fédérations nationales ont montré l’exemple. Les uns derrière les autres, ils ont supprimé les compétitions prévues. Si les fédérations internationales ne comprennent pas qu’il faut qu’elles annulent aussi un certain nombre d’événements, on va continuer à creuser le fossé et l’incompréhension entre eux et nous. »
« Favorable à un report du Final Four en septembre »

Il en va de même pour la Ligue des Champions, où deux clubs français sont en course pour le Final Four ?

« Non, là, je mets un bémol quand même. Le cas de la Ligue des Champions est tout à fait particulier. Economiquement, le Final Four est un événement énorme, qui permet à l’EHF d’équilibrer son budget, son dispositif. On sait qu’aujourd’hui et demain, il va falloir réfléchir à ce qu’un maximum de structures perdurent dans le sport, le spectacle, dans le monde des entreprises… Et il faudrait que le Final Four rapporte aussi de l’argent à ceux qui s’y qualifient. Il y aurait une forme d’injustice à ce que des équipes comme Metz et Brest, qui ont fourni de gros efforts cette saison, ne touche pas ces dividendes. »

Vous êtes donc favorable à un report du Final Four en septembre, avec des équipes totalement remaniées ?
« Oui. Le puriste entraîneur dirait non. Mais le sélectionneur de l’équipe de France, conscient de la situation économique, pense qu’il serait dommage de priver nos clubs de cette prime-là. Et puis, un club, c’est d’abord un blason, avant d’être une équipe. Si le collectif n’est pas le même, ce sera bien Metz et Brest au Final Four. »
« Jouer à huis clos, ça n’a pas de sens »

En tant que sélectionneur des Bleues, comment imaginez-vous une éventuelle reprise ces prochaines semaines ?
« Très honnêtement, en ce moment, je me sens plus citoyen qu’entraîneur de l’équipe de France. Je réfléchis davantage à ce monde, à la façon dont il va pouvoir se relancer, que sur le handball. Une chose est sure : on est une activité à risque, dans un espace confiné. Juste avant le confinement, on parlait d’entraînements à dix maximum. Soyons clairs, nous, à dix, on ne s’entraîne pas. On fait un peu de travail individuel, au mieux. Une reprise avec des groupes scindés en deux, les arrières d’un côté, les ailières de l’autre, c’est compliqué. S’il faut le faire, on le fera, mais on ne pourra pas parler de reprise totale de l’activité. Plus le confinement dure, plus c’est compliqué pour les athlètes, et plus la reprise sera difficile. »

Envisagez-vous de devoir disputer des matches à enjeux à huis-clos dans un premier temps ?

« J’y suis complètement défavorable. On ne peut pas dire qu’on est un sport professionnel et reprendre à huis clos. Surtout que derrière nous, il n’y a pas des droits TV énormes. Ce n’est pas un match de foot. Le PSG a joué un match européen à huis clos, mais combien de personnes étaient devant leur télé ? Nous, on jouerait dans une salle vide alors qu’on n’est quasiment pas retransmis ? Ca n’a pas de sens. »

Re: Revue de presse 2019/2020 [126786]

PAPYHAND

Voir son profil

Activité : 3 / 5
3426 messages postés


Posté le : 14/04/2020 à 11:33 (Lu 5066 fois)
Répondre
Citer

Je viens tout juste de lire l'article et l'ITW de O.K.
Et il voit , peut etre à regret pour le puriste, que la seule solution sera de faire ce F4 plus tard , les 4 clubs ayant besoin de cet argent !

Re: Revue de presse 2019/2020 [126808]

ml29

Voir son profil

Activité : 3.5 / 5
2100 messages postés


Posté le : 15/04/2020 à 07:50 (Lu 4965 fois)
Répondre
Citer

https://www.lequipe.fr/Handball/Actualites/Bruno-martini-la-tenue-du-final-4-est-obligatoire/1127302

" Mais au final, les circonstances économiques font que nous n'avons pas vraiment le choix...... "

--------------------------------
« La meilleure façon de prédire l’avenir, c’est de le créer.» Peter DRUCKER

Re: Revue de presse 2019/2020 [126834]

ml29

Voir son profil

Activité : 3.5 / 5
2100 messages postés


Posté le : 16/04/2020 à 09:39 (Lu 4734 fois)
Répondre
Citer

https://www.lepoint.fr/sport/sport-feminin-a-la-television-et-si-schiappa-avait-raison-29-01-2020-2360393_26.php

--------------------------------
« La meilleure façon de prédire l’avenir, c’est de le créer.» Peter DRUCKER

Pages:  << [11-20] 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 [31-40] >>

Retour au forumNouveau sujetInscriptionIdentificationRecharger la première page du forumFaire une rechercheListe des membresInformations & statistiques

Ajouter une réponse

Vous écrivez en tant que :  Login :   Password :
Titre de votre message :
Corps de votre message :

 [citation] [image]

 [gras] [italique] [souligné]
 [barré] [exposant] [indice]
 [grandir] [reduire] [code]

 [noir]
 [rouge] [violet] [bleu] [vert]

   Prévisualiser le message

12345678910
AA1A2A3A4A5A6A7A8A9A10
BB1B2B3B4B5B6B7B8B9B10
CC1C2C3C4C5C6C7C8C9C10
DD1D2D3D4D5D6D7D8D9D10
EE1E2E3E4E5E6E7E8E9E10
FF1F2F3F4F5F6F7F8F9F10
GG1G2G3G4G5G6G7G8G9G10
HH1H2H3H4H5H6H7H8H9H10
II1I2I3I4I5I6I7I8I9I10
JJ1J2J3J4J5J6J7J8J9J10
KK1K2K3K4K5K6K7K8

Valider

Obtenez votre forum Aztek sur http://www.forum-aztek.com - Administration - MyStats
Aztek Forum V4.00 Copyright (C) 2003 - Liens - Page générée en 0.0924 seconde avec 10 requêtes