Forum des Handiablées

Bienvenue sur le forum des supporters de l'équipe féminine de Metz Handball

Retour au forumNouveau sujetInscriptionIdentificationRecharger la première page du forumFaire une rechercheListe des membresInformations & statistiques

Pages:  << 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 [11-20] >>

Re: Clubs en difficulté - CNCG 2016 [90091]

gilles meyer

Voir son profil

Activité : 2.5 / 5
1537 messages postés


Posté le : 09/03/2016 à 07:55 (Lu 17414 fois)
Répondre
Citer

12 au début 8 à la fin

Re: Clubs en difficulté - CNCG 2016 [90098]

Nathalie75

Voir son profil

Activité : 2 / 5
270 messages postés


Posté le : 09/03/2016 à 09:14 (Lu 17356 fois)
Répondre
Citer

12 équipes étaient souhaitées pour la saison prochaine, elles ne seront que 11 finalement. Si tout se passe bien d'ici là..

Re: Clubs en difficulté - CNCG 2016 [90101]

niko76

Voir son profil

Activité : 1.5 / 5
347 messages postés


Posté le : 09/03/2016 à 09:25 (Lu 17341 fois)
Répondre
Citer

Je l'ai toujours dit 12 équipes je trouve ça assez présomptueux..même 14

Après tu peux toujours faire bouger les lignes en jouant sur le cahier des charges pour la LFH mais pour arriver a un championnat de quel niveau ??

Re: Clubs en difficulté - CNCG 2016 [90104]

Nathalie75

Voir son profil

Activité : 2 / 5
270 messages postés


Posté le : 09/03/2016 à 09:53 (Lu 17311 fois)
Répondre
Citer

Il y aura une assemblée générale de la LFH avec les présidents des 11 clubs à Metz pendant le TQO. Peut être qu'il sera possible d'y voir un peu plus clair après cela.

Re: Clubs en difficulté - CNCG 2016 [90110]

zozo30

Voir son profil

Activité : 1 / 5
137 messages postés


Posté le : 09/03/2016 à 11:53 (Lu 17206 fois)
Répondre
Citer

Article du jour de Midi Libre :

http://www.midilibre.fr/2016/03/09/hbc-nimes-la-fin-de-l-histoire,1297259.php



Re: Clubs en difficulté - CNCG 2016 [90113]

Invité(e)




Posté le : 09/03/2016 à 13:33 (Lu 17129 fois)
Répondre
Citer

Mouna Chebbah se lache :

http://www.objectifgard.com/2016/03/09/hbcn-mouna-chebbah-il-ny-a-quun-responsable-et-tout-le-monde-le-sait/

Re: Clubs en difficulté - CNCG 2016 [90114]

gilles meyer

Voir son profil

Activité : 2.5 / 5
1537 messages postés


Posté le : 09/03/2016 à 13:35 (Lu 240 fois)
Répondre
Citer

j'y crois pas trop à la reprise avec l'USAM. Le MHB a déja bien du mal à faire coexister les féminines avec des masculins en N2 . Un club avec 2 équiipes pro , ca n'existe pas : même le PSG qatar ne s'y est pas risqué .


Re: Clubs en difficulté - CNCG 2016 [90116]

zozo30

Voir son profil

Activité : 1 / 5
137 messages postés


Posté le : 09/03/2016 à 13:58 (Lu 17097 fois)
Répondre
Citer

Citation : Moon
Mouna Chebbah se lache :

http://www.objectifgard.com/2016/03/09/hbcn-mouna-chebbah-il-ny-a-quun-responsable-et-tout-le-monde-le-sait/


C'est un peu surréaliste...
Je crois qu'il reste un gros chemin à faire aux joueuses pour comprendre que les salaires qu'elles demandent, ne sont pas en adéquation avec l'économie (ou non-économie) du handball féminin en France et sont aussi responsables de ce qui arrive aux clubs.
Et vouloir jouer dans une équipe, pour gagner des titres comme elle dit, implique qu'elle souhaite aussi des coéquipières de haut niveau donc chères, et au bout de ce raisonnement, qui a été celui du président, c'est le déficit assuré.
En handball féminin que tu sois premier ou dernier, tu n'as pas plus de rentrées d'argent.
Au contraire participer jusqu'au bout dans les Coupes et/ou être européen, te plombe encore davantage vu que les recettes ne couvrent pas les frais.

On est dans une compétition paradoxale, où financièrement, il vaut mieux juste jouer le maintien, plutôt que rêver à être premier, finaliste de Coupe ou de Coupe d'Europe. Le monde à l'envers...

Re: Clubs en difficulté - CNCG 2016 [90117]

gilles meyer

Voir son profil

Activité : 2.5 / 5
1537 messages postés


Posté le : 09/03/2016 à 14:04 (Lu 212 fois)
Répondre
Citer

effectivement c'est paradoxal, tout le monde veut jouer la coupe d'europe mais on sait trés bien que ca coute plus que ca ne rapporte . Encore un peu qu'il faudrait clarifier avec la fédération. Il n'y a que les joueueses qui y trouvent une vitrine leur permettant d'acceder aux grands clubs d'europe qui s'y retrouvent un tant soit peu et encore pour cela il ne faut pas se tromper de club !

Re: Clubs en difficulté - CNCG 2016 [90118]

Gabachin

Voir son profil

Activité : 1.5 / 5
227 messages postés


Posté le : 09/03/2016 à 14:06 (Lu 17081 fois)
Répondre
Citer

Citation : zozo30
Citation : Moon
Mouna Chebbah se lache :

http://www.objectifgard.com/2016/03/09/hbcn-mouna-chebbah-il-ny-a-quun-responsable-et-tout-le-monde-le-sait/


C'est un peu surréaliste...
Je crois qu'il reste un gros chemin à faire aux joueuses pour comprendre que les salaires qu'elles demandent, ne sont pas en adéquation avec l'économie (ou non-économie) du handball féminin en France et sont aussi responsables de ce qui arrive aux clubs.
Et vouloir jouer dans une équipe, pour gagner des titres comme elle dit, implique qu'elle souhaite aussi des coéquipières de haut niveau donc chères, et au bout de ce raisonnement, qui a été celui du président, c'est le déficit assuré.
En handball féminin que tu sois premier ou dernier, tu n'as pas plus de rentrées d'argent.
Au contraire participer jusqu'au bout dans les Coupes et/ou être européen, te plombe encore davantage vu que les recettes ne couvrent pas les frais.

On est dans une compétition paradoxale, où financièrement, il vaut mieux juste jouer le maintien, plutôt que rêver à être premier, finaliste de Coupe ou de Coupe d'Europe. Le monde à l'envers...


La par contre je ne te suis pas. En quoi ce serait aux joueuses de faire l'effort de demander moins? Si un président accede à ses requêtes, une joueuse a quand même droit de si dire qu'il en a les moyens! Que chebbah charge b. Roux est tout naturel! Il la convainc de rester, lui dit tout va bien, se casse comme un lâche 2 jours après et au final le club depose le bilan! Je trouve que les joueuses sont plutôt modérées dans leur propos...

Re: Clubs en difficulté - CNCG 2016 [90120]

Roland

Voir son profil

Activité : 3 / 5
1440 messages postés


Posté le : 09/03/2016 à 14:31 (Lu 210 fois)
Répondre
Citer

Citation : gilles meyer
effectivement c'est paradoxal, tout le monde veut jouer la coupe d'europe mais on sait trés bien que ca coute plus que ca ne rapporte . Encore un peu qu'il faudrait clarifier avec la fédération. Il n'y a que les joueueses qui y trouvent une vitrine leur permettant d'acceder aux grands clubs d'europe qui s'y retrouvent un tant soit peu et encore pour cela il ne faut pas se tromper de club !


Tout a été résumé dans cette citation.
Tout club ambitieux veut jouer une coupe d'europe et si possible la plus belle.
Or une coupe d'europe ne rapporte rien, au contraire plombe les budgets.
Mais les clubs n'envisgaent pas d'autre ambition qu'une CE pour être crédible et attirer des sponsors solvables et des grandes joueuses, pour ainsi attirer du monde.
Or aujourd'hui ce raisonnement ne tient pas.
Tous les clubs français se serrent la ceinture, et la fédération ne bouge pas , car je suppose aucune solution à apporter.
Nous avons une situation qui se rapproche de plus en plus de la situation du hand féminin espagnol et je crois que notre championnat risque de disparaitre si des décisions ne sont pas prises rapidement par les instances.
Un championnat avec quelques équipes ne sera plus crédible, et tout ce qui en résulte.

Re: Clubs en difficulté - CNCG 2016 [90121]

crocogrenat

Voir son profil

crocogrenat

Activité : 2 / 5
1331 messages postés


Posté le : 09/03/2016 à 14:52 (Lu 214 fois)
Répondre
Citer

Citation : zozo30
Citation : Moon
Mouna Chebbah se lache :

http://www.objectifgard.com/2016/03/09/hbcn-mouna-chebbah-il-ny-a-quun-responsable-et-tout-le-monde-le-sait/


C'est un peu surréaliste...
Je crois qu'il reste un gros chemin à faire aux joueuses pour comprendre que les salaires qu'elles demandent, ne sont pas en adéquation avec l'économie (ou non-économie) du handball féminin en France et sont aussi responsables de ce qui arrive aux clubs.
Et vouloir jouer dans une équipe, pour gagner des titres comme elle dit, implique qu'elle souhaite aussi des coéquipières de haut niveau donc chères, et au bout de ce raisonnement, qui a été celui du président, c'est le déficit assuré.
En handball féminin que tu sois premier ou dernier, tu n'as pas plus de rentrées d'argent.
Au contraire participer jusqu'au bout dans les Coupes et/ou être européen, te plombe encore davantage vu que les recettes ne couvrent pas les frais.

On est dans une compétition paradoxale, où financièrement, il vaut mieux juste jouer le maintien, plutôt que rêver à être premier, finaliste de Coupe ou de Coupe d'Europe. Le monde à l'envers...


Facile de jeter l'opprobre uniquement sur les joueuses. Elles n'e font pas signer de contrats aux présidents avec le canon d'un revolver appuyé sur la tempe de celui-ci.

--------------------------------
https://www.youtube.com/watch?v=60IfVFE5vIE Parc Explor Wendel

Re: Clubs en difficulté - CNCG 2016 [90122]

Gabachin

Voir son profil

Activité : 1.5 / 5
227 messages postés


Posté le : 09/03/2016 à 15:11 (Lu 182 fois)
Répondre
Citer

Citation : Roland
Citation : gilles meyer
effectivement c'est paradoxal, tout le monde veut jouer la coupe d'europe mais on sait trés bien que ca coute plus que ca ne rapporte . Encore un peu qu'il faudrait clarifier avec la fédération. Il n'y a que les joueueses qui y trouvent une vitrine leur permettant d'acceder aux grands clubs d'europe qui s'y retrouvent un tant soit peu et encore pour cela il ne faut pas se tromper de club !


Tout a été résumé dans cette citation.
Tout club ambitieux veut jouer une coupe d'europe et si possible la plus belle.
Or une coupe d'europe ne rapporte rien, au contraire plombe les budgets.
Mais les clubs n'envisgaent pas d'autre ambition qu'une CE pour être crédible et attirer des sponsors solvables et des grandes joueuses, pour ainsi attirer du monde.
Or aujourd'hui ce raisonnement ne tient pas.
Tous les clubs français se serrent la ceinture, et la fédération ne bouge pas , car je suppose aucune solution à apporter.
Nous avons une situation qui se rapproche de plus en plus de la situation du hand féminin espagnol et je crois que notre championnat risque de disparaitre si des décisions ne sont pas prises rapidement par les instances.
Un championnat avec quelques équipes ne sera plus crédible, et tout ce qui en résulte.


Le constat est juste. Ce qui m'inquiète maintenant, c'est la réponse que peut donner la fédération. Il y a en gros, deux voies possibles: Reduire les charges ou augmenter les recettes. Croire que reduire les charges est une solution viable à long terme est à mon avis une erreur. Augmenter les recettes est sans conteste la solution la plus difficile à mettre en oeuvre, mais est à mon avis la seule qui pourrait garantir à long terme un championnat attractif. A partir de la, comment augmenter les recettes des clubs? Ca ne se fera pas d'un coup de baguette magique... A ceux qui pensent que Brest a disparu il y a 6 mois et reapparait soudain avec une manne financiere tombée du ciel, ne perdez pas de vue que ca fait 4 ans que le club bosse d'arrache pieds pour revenir. 4 ans. Deux en N1, deux en D2. Croire aujourd'hui que ces gens sont prêts à sacrifier 4 ans de travail en se lançant dans une course effrénée et déraisonnée en signant des joueuses pour le plaisir serait assez réducteur! Mais c'est un exemple qui prouve que c'est faisable, sans s'appuyer a outrance sur les collectivités (160K¤ versés par Brest agglo je crois, a peu près rien du conseil général, et je ne sais plus a quelle hauteur finance la région Bretagne mais ce n'est pas énorme.). Et je ne crois pas que G et D le saint aient une potion magique autre que le cidre et le chouchen a disposition pour persuader les gens de les suivre...

Re: Clubs en difficulté - CNCG 2016

Grosbiquet

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
19 messages postés


Posté le : 09/03/2016 à 15:16 (Lu 173 fois)
Répondre
Citer

Citation : Gabachin
Et je ne crois pas que G et D le saint aient une potion magique autre que le cidre et le chouchen a disposition pour persuader les gens de les suivre...

A forte dose le Chouchen peut faire faire des bêtises...

Re: Clubs en difficulté - CNCG 2016 [90124]

Roland

Voir son profil

Activité : 3 / 5
1440 messages postés


Posté le : 09/03/2016 à 15:20 (Lu 171 fois)
Répondre
Citer

Le club comme la joueuse espèrent un contrat gagnant- gagnant.
Pour le club attire une grande joueuse permet d'espérer gagner des compétitions et attirer du monde et des sponsors et donc une budget en augmentation.
Pour la joueuse hormis le fait d'avoir en France un bon salaire payé tous les mois (!!!!), c'est espérer gagner des compétitions et espérer une côte en augmentation sur le marché européen.
Mais généralement ces raisonnements ne tiennent jamais.
Le cas nimois est caricatural ; comment un club peut-il faire venir une très grande joueuse comme Chebbah sans mettre ses finances en péril ; à moins que ce ne soit que pour le climat et le soleil (hmm !!!!)

Re: Clubs en difficulté - CNCG 2016 [90125]

Invité(e)




Posté le : 09/03/2016 à 15:23 (Lu 164 fois)
Répondre
Citer

Citation : Gabachin
Citation : Roland
Citation : gilles meyer
effectivement c'est paradoxal, tout le monde veut jouer la coupe d'europe mais on sait trés bien que ca coute plus que ca ne rapporte . Encore un peu qu'il faudrait clarifier avec la fédération. Il n'y a que les joueueses qui y trouvent une vitrine leur permettant d'acceder aux grands clubs d'europe qui s'y retrouvent un tant soit peu et encore pour cela il ne faut pas se tromper de club !


Tout a été résumé dans cette citation.
Tout club ambitieux veut jouer une coupe d'europe et si possible la plus belle.
Or une coupe d'europe ne rapporte rien, au contraire plombe les budgets.
Mais les clubs n'envisgaent pas d'autre ambition qu'une CE pour être crédible et attirer des sponsors solvables et des grandes joueuses, pour ainsi attirer du monde.
Or aujourd'hui ce raisonnement ne tient pas.
Tous les clubs français se serrent la ceinture, et la fédération ne bouge pas , car je suppose aucune solution à apporter.
Nous avons une situation qui se rapproche de plus en plus de la situation du hand féminin espagnol et je crois que notre championnat risque de disparaitre si des décisions ne sont pas prises rapidement par les instances.
Un championnat avec quelques équipes ne sera plus crédible, et tout ce qui en résulte.


Le constat est juste. Ce qui m'inquiète maintenant, c'est la réponse que peut donner la fédération. Il y a en gros, deux voies possibles: Reduire les charges ou augmenter les recettes. Croire que reduire les charges est une solution viable à long terme est à mon avis une erreur. Augmenter les recettes est sans conteste la solution la plus difficile à mettre en oeuvre, mais est à mon avis la seule qui pourrait garantir à long terme un championnat attractif. A partir de la, comment augmenter les recettes des clubs? Ca ne se fera pas d'un coup de baguette magique... A ceux qui pensent que Brest a disparu il y a 6 mois et reapparait soudain avec une manne financiere tombée du ciel, ne perdez pas de vue que ca fait 4 ans que le club bosse d'arrache pieds pour revenir. 4 ans. Deux en N1, deux en D2. Croire aujourd'hui que ces gens sont prêts à sacrifier 4 ans de travail en se lançant dans une course effrénée et déraisonnée en signant des joueuses pour le plaisir serait assez réducteur! Mais c'est un exemple qui prouve que c'est faisable, sans s'appuyer a outrance sur les collectivités (160K¤ versés par Brest agglo je crois, a peu près rien du conseil général, et je ne sais plus a quelle hauteur finance la région Bretagne mais ce n'est pas énorme.). Et je ne crois pas que G et D le saint aient une potion magique autre que le cidre et le chouchen a disposition pour persuader les gens de les suivre...


On est aussi bien d'accord que le projet tient surtout grâce à eux. Si ils décident de fermer les vannes, comme c'est le cas à Fleury. Que devient le projet ? Ils sont pour l'instant l'Alpha et l'Omega du Brest d'aujourd'hui. Ils y mettent les moyens, tant mieux pour le club, mais ce n'est pas non plus un modèle économique sans risque.


Re: Clubs en difficulté - CNCG 2016 [90126]

Roland

Voir son profil

Activité : 3 / 5
1440 messages postés


Posté le : 09/03/2016 à 15:24 (Lu 161 fois)
Répondre
Citer

Citation : Gabachin
Citation : Roland
Citation : gilles meyer
effectivement c'est paradoxal, tout le monde veut jouer la coupe d'europe mais on sait trés bien que ca coute plus que ca ne rapporte . Encore un peu qu'il faudrait clarifier avec la fédération. Il n'y a que les joueueses qui y trouvent une vitrine leur permettant d'acceder aux grands clubs d'europe qui s'y retrouvent un tant soit peu et encore pour cela il ne faut pas se tromper de club !


Tout a été résumé dans cette citation.
Tout club ambitieux veut jouer une coupe d'europe et si possible la plus belle.
Or une coupe d'europe ne rapporte rien, au contraire plombe les budgets.
Mais les clubs n'envisgaent pas d'autre ambition qu'une CE pour être crédible et attirer des sponsors solvables et des grandes joueuses, pour ainsi attirer du monde.
Or aujourd'hui ce raisonnement ne tient pas.
Tous les clubs français se serrent la ceinture, et la fédération ne bouge pas , car je suppose aucune solution à apporter.
Nous avons une situation qui se rapproche de plus en plus de la situation du hand féminin espagnol et je crois que notre championnat risque de disparaitre si des décisions ne sont pas prises rapidement par les instances.
Un championnat avec quelques équipes ne sera plus crédible, et tout ce qui en résulte.


Le constat est juste. Ce qui m'inquiète maintenant, c'est la réponse que peut donner la fédération. Il y a en gros, deux voies possibles: Reduire les charges ou augmenter les recettes. Croire que reduire les charges est une solution viable à long terme est à mon avis une erreur. Augmenter les recettes est sans conteste la solution la plus difficile à mettre en oeuvre, mais est à mon avis la seule qui pourrait garantir à long terme un championnat attractif. A partir de la, comment augmenter les recettes des clubs? Ca ne se fera pas d'un coup de baguette magique... A ceux qui pensent que Brest a disparu il y a 6 mois et reapparait soudain avec une manne financiere tombée du ciel, ne perdez pas de vue que ca fait 4 ans que le club bosse d'arrache pieds pour revenir. 4 ans. Deux en N1, deux en D2. Croire aujourd'hui que ces gens sont prêts à sacrifier 4 ans de travail en se lançant dans une course effrénée et déraisonnée en signant des joueuses pour le plaisir serait assez réducteur! Mais c'est un exemple qui prouve que c'est faisable, sans s'appuyer a outrance sur les collectivités (160K¤ versés par Brest agglo je crois, a peu près rien du conseil général, et je ne sais plus a quelle hauteur finance la région Bretagne mais ce n'est pas énorme.). Et je ne crois pas que G et D le saint aient une potion magique autre que le cidre et le chouchen a disposition pour persuader les gens de les suivre...


Il faut espérer que la fédération ne sorte pas du placard le sempiternel discours à la mode " je vous demande de faire plus, avec moins".

Re: Clubs en difficulté - CNCG 2016 [90127]

gilles meyer

Voir son profil

Activité : 2.5 / 5
1537 messages postés


Posté le : 09/03/2016 à 15:38 (Lu 127 fois)
Répondre
Citer

je pense que la fédération pourrait prendre un peu sur ce qu'elle donne pour l'equipe de france féminine et le puisse le reverser aux clubs, dans des modalités à définir. Je suis persuadé qu'il y a de la marge.
Toujours d'accord avec toi , moon, brest bénéficie pour l'instant de la manne de ses 2 actionnaires , et il est bien placé pour le savoir, quand ceux -ci en ont marre de cracher au bassinet, la potion devient pèlus amére et les ambitions plus mesurées. Le sort d'un club ne devrait pas non plus dépendre d'un ou deux mécénes.

Re: Clubs en difficulté - CNCG 2016 [90134]

Jacky

Voir son profil

Activité : 2 / 5
399 messages postés


Posté le : 09/03/2016 à 17:39 (Lu 24 fois)
Répondre
Citer

De la même manière qu'il est osé de faire voter un défunt, il est impossible de déclarer "Forfait" un club qui est rayé de la carte. Ce club n'existe plus.
Le trou que laisse Nîmes au niveau du classement doit être comblé par son suivant et ainsi de suite.
Cet état de fait permet tout naturellement à l'OGC Nice de participer aux P.O.
Peut-être trop logique pour les érudits de la FFHB qui, dans un récent passé, avaient déclaré champion de France un club rétrogadé pour tricherie.

Re: Clubs en difficulté - CNCG 2016 [90139]

zozo30

Voir son profil

Activité : 1 / 5
137 messages postés


Posté le : 09/03/2016 à 17:55 (Lu 16816 fois)
Répondre
Citer

Citation : Gabachin
Citation : zozo30
Citation : Moon
Mouna Chebbah se lache :

http://www.objectifgard.com/2016/03/09/hbcn-mouna-chebbah-il-ny-a-quun-responsable-et-tout-le-monde-le-sait/


C'est un peu surréaliste...
Je crois qu'il reste un gros chemin à faire aux joueuses pour comprendre que les salaires qu'elles demandent, ne sont pas en adéquation avec l'économie (ou non-économie) du handball féminin en France et sont aussi responsables de ce qui arrive aux clubs.
Et vouloir jouer dans une équipe, pour gagner des titres comme elle dit, implique qu'elle souhaite aussi des coéquipières de haut niveau donc chères, et au bout de ce raisonnement, qui a été celui du président, c'est le déficit assuré.
En handball féminin que tu sois premier ou dernier, tu n'as pas plus de rentrées d'argent.
Au contraire participer jusqu'au bout dans les Coupes et/ou être européen, te plombe encore davantage vu que les recettes ne couvrent pas les frais.

On est dans une compétition paradoxale, où financièrement, il vaut mieux juste jouer le maintien, plutôt que rêver à être premier, finaliste de Coupe ou de Coupe d'Europe. Le monde à l'envers...


La par contre je ne te suis pas. En quoi ce serait aux joueuses de faire l'effort de demander moins? Si un président accede à ses requêtes, une joueuse a quand même droit de si dire qu'il en a les moyens! Que chebbah charge b. Roux est tout naturel! Il la convainc de rester, lui dit tout va bien, se casse comme un lâche 2 jours après et au final le club depose le bilan! Je trouve que les joueuses sont plutôt modérées dans leur propos...


Je me suis peut-être mal exprimé, mais ce que je voulais dire c'est que les joueuses, leurs agents et entourage, devrait comprendre que les clubs ne sont pas des entreprises comme les autres et que le "travail" des joueuses, ne produit rien et ne rapporte rien aux clubs.
Comprendre que les présidents ne font, au final, que répartir, entre elles, des subventions publiques et que si toutes veulent une trop grosse part de ce gâteau, il n'est pas assez grand, malgré les efforts et les espoirs vains, dans la conjoncture présente, des clubs pour l'agrandir.
A la fin il en manque, le club plonge et elles ne sont plus payées. Et c'est un employeur potentiel qui disparaît.
A la longue collectivement, pour les joueuses, c'est suicidaire, mais c'est l'égoïsme qui règne, à celle qui obtiendra le plus.

Je pense, si on continue sur la même logique, qu'on n'arrivera pas à 10 clubs solides l'an prochain, et qu'on pourrait bientôt voir des chômeuses parmi les joueuses.
Certains évoquent, avec raison, un scénario à l'espagnole, je pense qu'on n'en est pas loin.

Pages:  << 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 [11-20] >>

Retour au forumNouveau sujetInscriptionIdentificationRecharger la première page du forumFaire une rechercheListe des membresInformations & statistiques

Ajouter une réponse

Vous écrivez en tant que :  Login :   Password :
Titre de votre message :
Corps de votre message :

 [citation] [image]

 [gras] [italique] [souligné]
 [barré] [exposant] [indice]
 [grandir] [reduire] [code]

 [noir]
 [rouge] [violet] [bleu] [vert]

   Prévisualiser le message

12345678910
AA1A2A3A4A5A6A7A8A9A10
BB1B2B3B4B5B6B7B8B9B10
CC1C2C3C4C5C6C7C8C9C10
DD1D2D3D4D5D6D7D8D9D10
EE1E2E3E4E5E6E7E8E9E10
FF1F2F3F4F5F6F7F8F9F10
GG1G2G3G4G5G6G7G8G9G10
HH1H2H3H4H5H6H7H8H9H10
II1I2I3I4I5I6I7I8I9I10
JJ1J2J3J4J5J6J7J8J9J10
KK1K2K3K4K5K6K7K8

Valider

Obtenez votre forum Aztek sur http://www.forum-aztek.com - Administration - MyStats
Aztek Forum V4.00 Copyright (C) 2003 - Liens - Page générée en 0.0629 seconde avec 11 requêtes