Forum des Handiablées

Bienvenue sur le forum des supporters de l'équipe féminine de Metz Handball

Retour au forumNouveau sujetInscriptionIdentificationRecharger la première page du forumFaire une rechercheListe des membresInformations & statistiques

Pages:  << [1-10] 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 [21-30] >>

Re: Revue de presse 2019/2020 [124585]

LetsG0Metz

Voir son profil  Son site web : http://www.letsgometz.com

LetsG0Metz

Activité : 2 / 5
50 messages postés


Posté le : 10/02/2020 à 02:38 (Lu 2791 fois)
Répondre
Citer

Retrouvez sans plus attendre notre récit et nos photos de la rencontre face à Esbjerg sur :
https://letsgometz.com/mhb-esbjerg-09022020/

Prenez également le temps de lire les mots censés de la capitaine Grâce Zaadi dans sa réaction d'après match :
https://letsgometz.com/zaadi-09022020/

Bonne lecture !

--------------------------------
Let's Go Metz
Au c½ur du sport Messin

Re: Revue de presse 2019/2020 [124593]

françoise

Voir son profil

françoise

Activité : 2.5 / 5
2820 messages postés


Posté le : 10/02/2020 à 11:03 (Lu 2692 fois)
Répondre
Citer

rl du 10/02/2020

Metz Handball : l’énergie du désespoir

Menées pendant l’intégralité de ce choc au sommet face à Esbjerg, les Messines ont arraché le point du match nul, au mental, ce dimanche aux Arènes, grâce à un but d’Orlane Kanor à la dernière seconde (31-31).
Par Laura MAURICE



Metz ne méritait pas de gagner, ce dimanche. Hésitant, vacillant parfois, le champion de France a arraché un résultat nul presque miraculeux (31-31) , au mental, dans les ultimes instants du match au sommet contre Esbjerg, en Ligue des Champions.

Devant ces Arènes, qui les protègent et les transcendent pourtant depuis trois ans, les joueuses d’Emmanuel Mayonnade ont cru perdre leur invincibilité… « On revient de loin… Elles nous ont dominées tout le match », admet Orlane Kanor, qui a sauvé les Messines d’un tir puissant à la dernière seconde.

À cet instant, l’arrière gauche s’est remémoré cette occasion manquée à Kristiansand, l’automne dernier, à la toute fin d’un énorme combat avec les Norvégiennes (38-38). « J’avais raté le but de la victoire, et c’est resté marqué en moi depuis. J’ai mis énormément de rage dans ce tir, toute la rage que je pouvais », raconte-t-elle. « Je savais qu’il fallait tirer au deuxième poteau, et que ça allait rentrer. Il fallait juste taper très fort. »
« On vaut tellement mieux que ça »

Orlane Kanor a retrouvé des couleurs et de la confiance, et le collectif messin lui doit beaucoup ce matin. Car il n’en menait pas large quelques instants auparavant. Méconnaissable (encore), il a passé soixante minutes à courir après son adversaire, sans jamais mener (4-7, 11e : 8-12, 18e ; 15-15, 30e ; 20-23, 44e ). Il n’a eu de cesse de revenir dans le match, et il faut saluer cet acharnement (27-29, 55e ; 29-30, 58e ). Mais l’énergie du désespoir ne lui permettra pas toujours de s’en sortir intact.

Où est donc passée cette équipe séduisante, à défaut d’être toujours irrésistible ? Où sont la maîtrise, la sérénité, la spontanéité ? Il y a eu tant d’occasions manquées ce dimanche, de ballons vendangés bêtement… « C’est un match qu’on doit gagner », souffle Marion Maubon, un peu abattue. « On a les ballons pour passer devant, et on les gâche. On est approximatives dans des choses faciles. Ces cinq dernières minutes auraient pu être tellement mieux », regrette l’ailière gauche.

« Tout n’est pas à jeter » évidemment dans ce match, disputé – rappelons-le – face à une très belle équipe danoise. Ce petit point pris comptera sans doute beaucoup à la fin de ce tour principal. Et il permet, pour l’heure, à Metz de rester en tête de cette surprenante poule, à égalité de points avec Esbjerg et Rostov.

Il vient récompenser, aussi, les efforts d’un collectif qui a au moins convaincu dans l’exercice de cette défense 3-2-1 quasi inédite. « C’est de l’agressivité pure, ce dispositif. On avait la rage en fin de match. C’est rassurant pour la suite, de voir qu’on peut proposer d’autres choses et perturber l’adversaire », traduit Orlane Kanor.

« On défend comme des chiennes, on se bat », retient Marion Maubon. « On manque un peu d’ambition parfois, on se laisse submerger par la pression aussi. Mais j’ai confiance en nous », conclut l’ailière messine. « On vaut tellement mieux que ce qu’on fait en ce moment. Quand on n’aura plus peur de rien, ça passera. »

Méline Nocandy (Metz Handball) : « On doit retrouver notre enthousiasme »
Décisive lors de son entrée en jeu en première période, Méline Nocandy retient la combativité des Messines, ce dimanche face à Esbjerg (31-31). (31-31). « Avec un point, on s’en sort bien », reconnaît la jeune demi-centre.
/Pascal BROCARD

Méline Nocandy, ce match nul (31-31) a-t-il un goût de victoire ou de défaite ?

« Je suis contente car on sortait de deux défaites cette semaine (à Bucarest, dimanche en Ligue des Champions, 32-27, et à Paris, mercredi en Ligue féminine, 23-19). Il ne fallait surtout pas perdre, au risque de laisser le doute s’installer. Ça se joue dans la tête à ce niveau. Rien que pour cela, je suis soulagée. »
Après la défaite à Paris, avez-vous douté ?

« Non, car on a toutes conscience que l’on a très mal joué. Contre Esbjerg, on a trouvé des ressources pour ne pas reproduire la même chose qu’à Bucarest ou Paris. Il faut retenir cela. Même si, c’est vrai, les cinq dernières minutes étaient très brouillonnes. »

« C’est un combat permanent »

Vous avez joué les chasseurs durant tout le match. N’est-ce pas usant d’essayer de rattraper l’adversaire ?

« Si, pour les jambes ! Tu cours dans un sens avec le sentiment du devoir accompli, tu es de nouveau à égalité et derrière, les Danoises marquent systématiquement. Franchement, on s’en sort bien. D’habitude, on revient et on accélère mais en face, elles ne nous ont jamais laissées faire. On affronte les meilleures du monde, il ne faut pas l’oublier. Esbjerg a battu Bucarest et Vipers. Ce n’est pas n’importe qui… Comme dimanche dernier à Bucarest, je défendais contre des filles qui font 20 kilos de plus que moi. Et quand la titulaire sortait, la remplaçante était aussi imposante et beaucoup plus fraîche. C’est un combat permanent. Et franchement, la semaine dernière, Bucarest était plus fort que nous. Il faut le dire ! Mais pas Esbjerg. Du moins, ce n’était pas pareil. »

« On n’a pas perdu notre handball en route »

Pourtant, vous avez parfois semblé éreintées contre Esbjerg. Est-ce le match le plus difficile de votre saison ?

« C’était le plus compliqué avec celui contre Rostov car on doit rester concentré pendant 60 minutes. Tu n’as pas le droit de relâcher l’attention. Après, je vais vous surprendre mais c’est stimulant d’être le chasseur, de revenir, de les voir douter… C’est pour cela que je me dis qu’avec un point, on s’en sort bien. »

Vous êtes toujours leaders de votre poule à égalité avec Esbjerg et Rostov. À quand le retour des guerrières du mois de septembre qui battaient Budapest, chez elles, en Hongrie ?

« On doit retrouver notre enthousiasme et notre spontanéité. Et on doit essayer de jouer sans se prendre la tête. Après la défaite à Paris, nous avons beaucoup échangé en interne. Forcément, ça nous a mis un coup au moral mais le coach a raison. Il nous a fait remarquer à juste titre qu’en quatre mois, nos qualités ne s’étaient pas envolées. On ne peut pas avoir perdu notre handball en route… »


Re: Revue de presse 2019/2020 [124610]

MaxDT

Voir son profil

MaxDT

Activité : 3 / 5
385 messages postés


Posté le : 11/02/2020 à 08:45 (Lu 2487 fois)
Répondre
Citer

https://www.republicain-lorrain.fr/sport/2020/02/11/thierry-weizman-(metz-handball)-on-a-tous-hate-que-xenia-revienne
Y a t-il des nouvelles de Xenia dans cet article ? (réservé aux abonnés...)

--------------------------------
#22

4 / 0 / 1
Meilleure Buteuse : 27 buts O.PEREDERIY

Re: Revue de presse 2019/2020 [124611]

jee f

Voir son profil

Activité : 2 / 5
913 messages postés


Posté le : 11/02/2020 à 08:58 (Lu 2478 fois)
Répondre
Citer

Citation : MaxDT
https://www.republicain-lorrain.fr/sport/2020/02/11/thierry-weizman-(metz-handball)-on-a-tous-hate-que-xenia-revienne
Y a t-il des nouvelles de Xenia dans cet article ? (réservé aux abonnés...)
uel bilan faites-vous de cette phase aller ?

« Je suis content que Metz soit toujours en tête de la poule. Depuis le début, on n’a jamais lâché cette première place. Franchement, en début de saison, avec l’absence prolongée de Xenia (Smits) , je pensais que ce serait une année pour rien. Donc, c’est une vraie satisfaction d’être là aujourd’hui. »

Metz semble en souffrance. Comment l’expliquez-vous ?

« En plus de Xenia, on a perdu Laura Glauser et Manon Houette , ce sont des joueuses qui incarnent la gagne de Metz, qui apportent beaucoup à l’entraînement aussi. Et puis, Orlane (Kanor) et Grâce (Zaadi) s’épuisent au poste 3 (dans l’axe de la défense) , elles ont moins d’énergie en attaque et le jeu est moins flamboyant … On a tous hâte que Xenia revienne, pour avoir une rotation de plus. »

Quand pourra-t-elle reprendre la compétition ?

« Ça fait six mois qu’elle a été opérée , c’était la durée prévue pour son absence. Elle a rendez-vous avec son chirurgien ce mardi. C’est une vraie athlète et physiquement, elle est prête. Au niveau de l’épaule, il lui manque encore un peu de rotation externe pour armer son shoot. Ça reviendra petit à petit. On espère la retrouver dans les prochaines semaines. »

Quels sont les objectifs pour la fin du tour principal ?

« Il faudra battre Bucarest à Metz et faire un exploit à l’extérieur. À Rostov, ce sera compliqué avec le retour de Vyakhireva mais à Esbjerg, tout est possible. On n’est pas loin de la qualification. Je n’ai juste pas envie de terminer 4e pour tomber sur Györ. Brest ? Je pense que ce serait un superbe quart de finale. Et l’assurance d’avoir un club français au Final Four ! »

Vous êtes candidat à la mairie de Longeville-lès-Metz. Quelles conséquences cela aura-t-il sur le club ?

« J’avais de toute façon la volonté de réorganiser Metz Handball. Le niveau de professionnalisme dont a besoin le club nécessite de répartir les tâches. L’équipe masculine prend de l’ampleur, on a beaucoup de projets pour le centre de formation… On va réorganiser le club, avec des administrateurs, qui m’aideront dans ma tâche. J’ai besoin de ça, et le club aussi pour franchir encore un cap. »

Le RL

Re: Revue de presse 2019/2020 [124612]

MaxDT

Voir son profil

MaxDT

Activité : 3 / 5
385 messages postés


Posté le : 11/02/2020 à 09:06 (Lu 2460 fois)
Répondre
Citer

Top merci
"Dans les prochaines semaines. » , donc peu de chance de la retrouver contre Rostov

--------------------------------
#22

4 / 0 / 1
Meilleure Buteuse : 27 buts O.PEREDERIY

Re: Revue de presse 2019/2020 [124614]

PAPYHAND

Voir son profil

Activité : 3 / 5
2990 messages postés


Posté le : 11/02/2020 à 09:42 (Lu 2438 fois)
Répondre
Citer

Citation : MaxDT
Top merci
"Dans les prochaines semaines. » , donc peu de chance de la retrouver contre Rostov

Il semble que non…. elle sera au niveau qui fut le sien….. à son retour en Allemagne !!




Re: Revue de presse 2019/2020 [124615]

Mini V

Voir son profil

Activité : 3.5 / 5
1814 messages postés


Posté le : 11/02/2020 à 09:55 (Lu 2422 fois)
Répondre
Citer

Citation : PAPYHAND
Citation : MaxDT
Top merci
"Dans les prochaines semaines. » , donc peu de chance de la retrouver contre Rostov

Il semble que non…. elle sera au niveau qui fut le sien….. à son retour en Allemagne !!




À ce rythme, Laura aura la permission de rejouer qu’on n’aura pas vu Xenia avec le maillot jaune et bleu sur les épaules...

--------------------------------
Passion is becoming even more significant including any obstacles. Sometines passion turn us into nervous wrecks but it must not break what bind us.

Re: Revue de presse 2019/2020 [124616]

gilles meyer

Voir son profil

Activité : 2.5 / 5
1263 messages postés


Posté le : 11/02/2020 à 10:12 (Lu 3427 fois)
Répondre
Citer

c'est aussi la derniére réponse qui est interressante. Car au dela du renfort espéré de Xénia , il ne faut pas se leurer que le MHB doit mieux s'organiser pour etoffer son budget et son organisation pour ne plus etre sur la corde raide et bricoler comme il le fait aujourd'hui. Les résultats futurs vont être de plus en plus dépendants d'un budget en augmentation sous peine de rentrer dans le rang. C'est déja presque miraculeux d'avoir pu aller un final 4 l'année derniére et de pouvoir encore l'envisager cette année.

Re: Revue de presse 2019/2020 [124617]

Mini V

Voir son profil

Activité : 3.5 / 5
1814 messages postés


Posté le : 11/02/2020 à 10:26 (Lu 3408 fois)
Répondre
Citer

Le MHB doit quitter sa veste associative pour se développer.

--------------------------------
Passion is becoming even more significant including any obstacles. Sometines passion turn us into nervous wrecks but it must not break what bind us.

Re: Revue de presse 2019/2020 [124618]

gilles meyer

Voir son profil

Activité : 2.5 / 5
1263 messages postés


Posté le : 11/02/2020 à 10:43 (Lu 3351 fois)
Répondre
Citer

exactement

Re: Revue de presse 2019/2020 [124619]

ml29

Voir son profil

Activité : 3 / 5
1354 messages postés


Posté le : 11/02/2020 à 10:44 (Lu 3384 fois)
Répondre
Citer

Pour contenir les velléités des clubs recruteurs et l’effet de contagion des politiques salariales agressives auxquelles il est exposé, le MHB devra changer de dimension sur le plan budgétaire. Il lui faudra trouver le moyen de combler tout ou partie du GAP budgétaire qui le sépare de ses concurrents Européens. Vu de l'extérieur, trois axes de développement semblent s’imposer au MHB : Faire évoluer le statut juridique et ouvrir son futur capital social entre autres à l'actionnariat populaire, construire un modèle vertueux adossé aux Arènes, attribuer les fonctions supports à de véritables professionnels salariés du club,.../....

--------------------------------
"Si vous ne travaillez pas pour vos rêves, quelqu'un vous embauchera pour travailler pour les siens." Steve JOBS

Re: Revue de presse 2019/2020 [124620]

PAPYHAND

Voir son profil

Activité : 3 / 5
2990 messages postés


Posté le : 11/02/2020 à 10:50 (Lu 3351 fois)
Répondre
Citer

Il semble que l'on soit tous d'accord…. hormis les idéalistes , tenants d'un monde qui n'existe plus !.... QUI N'AVANCE PAS RECULE !!

Re: Revue de presse 2019/2020 [124621]

françoise

Voir son profil

françoise

Activité : 2.5 / 5
2820 messages postés


Posté le : 11/02/2020 à 11:59 (Lu 3268 fois)
Répondre
Citer

rl du 11/02/2020

Metz Handball : la route sera longue
Les Messines ont laissé filer des points précieux en Ligue des Champions et ont pu mesurer le chemin qui les sépare d’un éventuel Final Four. Voici tout ce qu’il faut savoir avant les derniers matches du tour principal.
Par Laura MAURICE



Les saisons se suivent et ne se ressemblent pas. Le 11 février, l’année dernière, Metz fêtait déjà sa qualification pour les quarts de finale de la Ligue des Champions. Trois succès pour débuter l’année, et l’affaire était pliée.

Douze mois plus tard, le demi-finaliste sortant en est réduit à compter chaque petit point. Vainqueur de Rostov (23-20), battu à Bucarest (32-27) et miraculé contre Esbjerg dimanche (31-31), il aura fort à faire pour remplir l’objectif annoncé et terminer dans les deux premiers du groupe.

Le bilan

Sur le plan comptable, les Messines s’en sortent (très) bien. Peu convaincantes ces dernières semaines, elles ont évité la crise et les gros doutes en arrachant le match nul à trois secondes du terme , dimanche face aux Danoises. Les joueuses d’Emmanuel Mayonnade, qui n’ont pris que trois points sur six possibles, restent en tête de cette poule dense et serrée (9). Mais leur avantage ne tient qu’à un fil : une différence de buts favorable avec Esbjerg et Rostov. Juste derrière, Bucarest revient fort (7), porté par une incroyable Cristina Neagu (11,7 buts en moyenne par match au tour principal).

Les enjeux

Metz attend le « déclic ». Celui qui lui permettra de chasser ses démons et confirmer les promesses de l’automne. Il doit venir vite. Car ce tour principal n’accordera plus aucun droit à l’erreur. Le champion de France affrontera trois adversaires en grande forme, tous candidats à la première place.

Pour s’en sortir, deux grands enjeux : bien voyager d’abord, puisque le calendrier impose deux déplacements, et retrouver de la fraîcheur, physique et mentale. Il y a encore quelques mois, ce collectif était capable de courir et d’user l’adversaire. Dimanche, c’est lui qui est apparu éreinté…

Les scénarios possibles

Bien malin celui qui pourra prédire le classement final de ce groupe 1. Seul Budapest semble hors course avec ses trois petits points. Metz, lui, n’est plus très loin des quarts de finale. Une seule victoire devrait suffire à lui assurer une place dans le Top 8, pour la quatrième année d’affilée.

Mais l’enjeu dépasse la simple qualification. Le groupe d’Emmanuel Mayonnade cherchera à tout prix à sécuriser l’une des deux premières places pour éviter Györ et Brest, injouables cette saison (8 victoires, 1 nul). Dans cette optique, les retrouvailles avec Rostov, le 22 février en Russie, pourraient marquer un premier tournant.

Les Messines peuvent également compter sur un sursaut de Kristiansand, troisième de la Ligue des Champions la saison passée. Les Norvégiennes se sont effondrées au tour principal (3 matches, 3 défaites). Si elles parviennent à entretenir leurs chances de qualification, elles pourraient, par la même occasion, priver Esbjerg, Rostov ou Bucarest de précieux points en haut du classement.

Le facteur X

Son retour n’est pas encore acté. Mais il ne saurait tarder. Et il pourrait changer pas mal de choses. Xenia Smits, meilleure marqueuse messine en Ligue des Champions et MVP de Ligue féminine la saison passée, arrive au bout de sa rééducation. Opérée de l’épaule droite en août dernier , l’arrière gauche devrait redonner beaucoup de sérénité et de garanties à Metz Handball ces prochaines semaines.

Re: Revue de presse 2019/2020 [124622]

Mini V

Voir son profil

Activité : 3.5 / 5
1814 messages postés


Posté le : 11/02/2020 à 12:01 (Lu 3283 fois)
Répondre
Citer

Citation : ml29
Pour contenir les velléités des clubs recruteurs et l’effet de contagion des politiques salariales agressives auxquelles il est exposé, le MHB devra changer de dimension sur le plan budgétaire. Il lui faudra trouver le moyen de combler tout ou partie du GAP budgétaire qui le sépare de ses concurrents Européens. Vu de l'extérieur, trois axes de développement semblent s’imposer au MHB : Faire évoluer le statut juridique et ouvrir son futur capital social entre autres à l'actionnariat populaire, construire un modèle vertueux adossé aux Arènes, attribuer les fonctions supports à de véritables professionnels salariés du club,.../....



Après difficile de créer un cercle vertueux avec les Arènes quand le championnat du monde de beer-bilboquet-pong peut passer devant le Handball. D’ailleurs, je ne sais pas si vous êtes au courant mais les Arènes ne sont pas dispo si les filles reçoivent en 1/4 de finale aller de LDC. 👏🏻

--------------------------------
Passion is becoming even more significant including any obstacles. Sometines passion turn us into nervous wrecks but it must not break what bind us.

Re: Revue de presse 2019/2020 [124624]

nachadel

Voir son profil

Activité : 3.5 / 5
1412 messages postés


Posté le : 11/02/2020 à 12:12 (Lu 3263 fois)
Répondre
Citer

Ml 29 je ne comprends pas le principe de modèle vertueux?
L actionnariat populaire j 'y suis favorable à l exclusion de tout autre, l exemple tout récent du Vardar masculin est édifiant !

Re: Revue de presse 2019/2020 [124626]

jee f

Voir son profil

Activité : 2 / 5
913 messages postés


Posté le : 11/02/2020 à 12:40 (Lu 3230 fois)
Répondre
Citer

Citation : nachadel
Ml 29 je ne comprends pas le principe de modèle vertueux?
L actionnariat populaire j 'y suis favorable à l exclusion de tout autre, l exemple tout récent du Vardar masculin est édifiant !


Et d'autres suivront surtout si la conjoncture économique se dégrade

Re: Revue de presse 2019/2020 [124627]

gilles meyer

Voir son profil

Activité : 2.5 / 5
1263 messages postés


Posté le : 11/02/2020 à 14:39 (Lu 3140 fois)
Répondre
Citer

l'actionnariat n'est pas une maladie honteuse, il suffit de ne pas mettre tous les oeufs dans le même panier et constituer un panier d'actionnaire dans lequel pourrait s'inserer l'actionnariat populaire. Un peu sur le modéle de l'open de moselle, quand il y a eu le départ d'un actionnaire il a été remplacé et ca continue. Pour rappel il a un budget de 4 miillions d'euro pour une semaine de compétition , soit près du double du MHB.
Ce sont les clubs soutenu par un seul et unique "mécéne" qui se cassent la gueule , lorsque le jouet du monsieur est cassé.

Re: Revue de presse 2019/2020 [124628]

ml29

Voir son profil

Activité : 3 / 5
1354 messages postés


Posté le : 11/02/2020 à 15:50 (Lu 3081 fois)
Répondre
Citer

Mini V, La rentabilité de l’exploitation d’une Aréna repose sur sa multifonctionnalité. Pour augmenter leurs recettes, les gestionnaires développent une vision globale du potentiel d’utilisation de leur équipement. Ils y accueillent des événements différents (autres manifestations sportives, concerts, événements culturels, galas etc...) Cette multifonctionnalité, poussée à l’extrême permet d’amortir plus rapidement les investissements et d’être moins tributaire de l’aléa sportif ! Cela est vrai à l’Arena de Brest comme pour les Arènes de Metz ! Au moins deux modèles économiques qui se ressemblent…..

--------------------------------
"Si vous ne travaillez pas pour vos rêves, quelqu'un vous embauchera pour travailler pour les siens." Steve JOBS

Re: Revue de presse 2019/2020

ml29

Voir son profil

Activité : 3 / 5
1354 messages postés


Posté le : 11/02/2020 à 16:14 (Lu 3051 fois)
Répondre
Citer

Citation : gilles meyer
l'actionnariat n'est pas une maladie honteuse, il suffit de ne pas mettre tous les ½ufs dans le même panier et constituer un panier d'actionnaires dans lequel pourrait s’insérer l'actionnariat populaire..


Pour exemple : En Avant de Guingamp compte 142 actionnaires, le 143ième n'est autre que l'association des "KALON" qui regroupe 15 200 personnes quand la ville compte 7 300 âmes... Coût de l'adhésion 40¤ par an.

--------------------------------
"Si vous ne travaillez pas pour vos rêves, quelqu'un vous embauchera pour travailler pour les siens." Steve JOBS

Re: Revue de presse 2019/2020 [124630]

nachadel

Voir son profil

Activité : 3.5 / 5
1412 messages postés


Posté le : 11/02/2020 à 17:04 (Lu 3007 fois)
Répondre
Citer

Citation : ml29
Citation : gilles meyer
l'actionnariat n'est pas une maladie honteuse, il suffit de ne pas mettre tous les ½ufs dans le même panier et constituer un panier d'actionnaires dans lequel pourrait s’insérer l'actionnariat populaire..


Pour exemple : En Avant de Guingamp compte 142 actionnaires, le 143ième n'est autre que l'association des "KALON" qui regroupe 15 200 personnes quand la ville compte 7 300 âmes... Coût de l'adhésion 40¤ par an.


143 actionnaires dont 45 peuvent s'associer pour bloquer la marche du club.

Pages:  << [1-10] 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 [21-30] >>

Retour au forumNouveau sujetInscriptionIdentificationRecharger la première page du forumFaire une rechercheListe des membresInformations & statistiques

Ajouter une réponse

Vous écrivez en tant que :  Login :   Password :
Titre de votre message :
Corps de votre message :

 [citation] [image]

 [gras] [italique] [souligné]
 [barré] [exposant] [indice]
 [grandir] [reduire] [code]

 [noir]
 [rouge] [violet] [bleu] [vert]

   Prévisualiser le message

12345678910
AA1A2A3A4A5A6A7A8A9A10
BB1B2B3B4B5B6B7B8B9B10
CC1C2C3C4C5C6C7C8C9C10
DD1D2D3D4D5D6D7D8D9D10
EE1E2E3E4E5E6E7E8E9E10
FF1F2F3F4F5F6F7F8F9F10
GG1G2G3G4G5G6G7G8G9G10
HH1H2H3H4H5H6H7H8H9H10
II1I2I3I4I5I6I7I8I9I10
JJ1J2J3J4J5J6J7J8J9J10
KK1K2K3K4K5K6K7K8

Valider

Obtenez votre forum Aztek sur http://www.forum-aztek.com - Administration - MyStats
Aztek Forum V4.00 Copyright (C) 2003 - Liens - Page générée en 0.0752 seconde avec 11 requêtes