Forum des Handiablées

Bienvenue sur le forum des supporters de l'équipe féminine de Metz Handball

Retour au forumNouveau sujetInscriptionIdentificationRecharger la première page du forumFaire une rechercheListe des membresInformations & statistiques

Pages:  << [41-50] 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 [61-70] >>

Re: Revue de Presse 2016 - 2018 [112247]

Actuellement connecté sur ce forum PAPYHAND

Voir son profil

Activité : 3.5 / 5
7028 messages postés


Posté le : 12/02/2019 à 14:10 (Lu 2193 fois)
Répondre
Citer

Oui Hazel 18! Bravo,c'est cela (meilleure mémoire que moi !!)

Re: Revue de Presse 2016 - 2018 [112249]

Mini V

Voir son profil

Activité : 3.5 / 5
1297 messages postés


Posté le : 12/02/2019 à 14:13 (Lu 0 fois)
Répondre
Citer

Citation : PAPYHAND
Citation : Roland
Citation : PAPYHAND
ou la tchèque,dont le nom m'échappe sur le moment,


N'était-ce pas Lenka ?


Non Lenka Kysucanova jouait ar.G.

Non c'était une fille partie ensuite à Nantes,je crois,


Barbora Ranikova pour la saison 2013-2014. Partie à Cannes ensuite avant de rejoindre Nantes.

--------------------------------
Passion is becoming even more significant including any obstacles. Sometines passion turn us into nervous wrecks but it must not break what bind us.

Re: Revue de Presse 2016 - 2018 [112250]

françoise

Voir son profil

françoise

Activité : 3.5 / 5
11937 messages postés


Posté le : 12/02/2019 à 14:14 (Lu 0 fois)
Répondre
Citer

Citation

Non Lenka Kysucanova jouait ar.G.


Je pense que Roland voulait parler de Lenka Cerna

Re: Revue de Presse 2016 - 2018 [112251]

olivier

Voir son profil

Activité : 2.5 / 5
1812 messages postés


Posté le : 12/02/2019 à 14:23 (Lu 2185 fois)
Répondre
Citer

Ce qui est certain c'est qu'il ne parlait pas d'Olivia Costaché, la mannequin (surement du Musée Grévin vu sa réactivité dans les buts) qui a sévi qques mois à Metz.....

--------------------------------
"Fuck Janteloven" Anja Andersen

Re: Revue de Presse 2016 - 2018 [112252]

Jacky

Voir son profil

Activité : 2 / 5
378 messages postés


Posté le : 12/02/2019 à 14:27 (Lu 2172 fois)
Répondre
Citer

S.O.S. Papy : Si Lenka, ce n'est pas KYSU la blonde mais CERNA la platine. Il s'agit de Barbora RANIKOVA, l'avocate, surnommée "Barbie" partie à Cannes pour économiser ses genoux usés. Elle a rejoint Nantes, répondant à l'appel de l'entraineur de l'époque également sélectionneur de la TCHEQUIE ( bonne orthographe ?)
Tiens, tiens, ce cas de figure me rappelle une situation bien d'actualité.
A demain soir.

Re: Revue de Presse 2016 - 2018 [112254]

crocogrenat

Voir son profil

crocogrenat

Activité : 2.5 / 5
2122 messages postés


Posté le : 12/02/2019 à 14:33 (Lu 0 fois)
Répondre
Citer

Citation : Roland
Citation : PAPYHAND
ou la tchèque,dont le nom m'échappe sur le moment,


N'était-ce pas Lenka ?


La dernière saison de Lenka Cerna correspond à celle des débuts d'Amandine ( 2004, Linda Pradel comme autre gardienne ).

EN 2013 c'était bien "Barbie" ( Ranikova ). et Gégé Pierson l'année suivante.
2016-2018 Marina



--------------------------------
https://www.youtube.com/watch?v=60IfVFE5vIE Parc Explor Wendel

Re: Revue de Presse 2016 - 2018 [112258]

Actuellement connecté sur ce forum PAPYHAND

Voir son profil

Activité : 3.5 / 5
7028 messages postés


Posté le : 12/02/2019 à 14:53 (Lu 0 fois)
Répondre
Citer

Citation : crocogrenat
Citation : Roland
Citation : PAPYHAND
ou la tchèque,dont le nom m'échappe sur le moment,


N'était-ce pas Lenka ?


La dernière saison de Lenka Cerna correspond à celle des débuts d'Amandine ( 2004, Linda Pradel comme autre gardienne ).

EN 2013 c'était bien "Barbie" ( Ranikova ). et Gégé Pierson l'année suivante.
2016-2018 Marina



Exact! Voilà bien le déroulé exact dans l'espace temps !

C'est bien ce que je dis à tous mes amis: avec la retraite ,on change de métier et on devient chercheur….. on cherche ses lunettes,ses pantouffles, etc... et ici on se met 6 5 ou 6 à retrouver un souvenir !

Re: Revue de Presse 2016 - 2018 [112271]

ml29

Voir son profil

Activité : 3 / 5
1169 messages postés


Posté le : 12/02/2019 à 18:02 (Lu 0 fois)
Répondre
Citer

Citation : PAPYHAND

C'est bien ce que je dis à tous mes amis: avec la retraite ,on change de métier et on devient chercheur….. on cherche ses lunettes,ses pantouffles, etc... et ici on se met 6 5 ou 6 à retrouver un souvenir !


Des chercheurs qui cherchent, on en trouve. Des chercheurs qui trouvent, on en cherche.........

Re: Revue de Presse 2016 - 2018 [112272]

FABRE 83000

Voir son profil

Activité : 3.5 / 5
6412 messages postés


Posté le : 12/02/2019 à 18:08 (Lu 0 fois)
Répondre
Citer

Citation : ml29
Citation : PAPYHAND

C'est bien ce que je dis à tous mes amis: avec la retraite ,on change de métier et on devient chercheur….. on cherche ses lunettes,ses pantouffles, etc... et ici on se met 6 5 ou 6 à retrouver un souvenir !


Des chercheurs qui cherchent, on en trouve. Des chercheurs qui trouvent, on en cherche.........


Bien trouvé ! ou cherché....

Re: Revue de Presse 2016 - 2018 [112273]

Alban70

Voir son profil

Activité : 2 / 5
662 messages postés


Posté le : 12/02/2019 à 18:33 (Lu 0 fois)
Répondre
Citer

Citation : ml29
Citation : PAPYHAND

Des chercheurs qui cherchent, on en trouve. Des chercheurs qui trouvent, on en cherche.........


Il manque les guillemets et l'auteur. Ça fait 50 ans que cette citation me hérisse le poil.


Re: Revue de Presse 2016 - 2018 [112276]

Actuellement connecté sur ce forum PAPYHAND

Voir son profil

Activité : 3.5 / 5
7028 messages postés


Posté le : 12/02/2019 à 18:55 (Lu 0 fois)
Répondre
Citer

Citation : Alban70
Citation : ml29
Citation : PAPYHAND

Des chercheurs qui cherchent, on en trouve. Des chercheurs qui trouvent, on en cherche.........


Il manque les guillemets et l'auteur. Ça fait 50 ans que cette citation me hérisse le poil.



Désolé mais cette phrase n'est pas de moi,je ne l'ai pas écrite ici !!

Ce qui précédait … oui ! je suis devenu chercheur !

Re: Revue de Presse 2016 - 2018 [112279]

ml29

Voir son profil

Activité : 3 / 5
1169 messages postés


Posté le : 12/02/2019 à 19:16 (Lu 0 fois)
Répondre
Citer

Le Général De Gaulle aurait prononcé cette phrase lors d'une visite au CNRS (ou lors d'une conférence de presse) à une époque où l'on déplorait le manque d'inventivité des chercheurs......... Mais nous sommes dans un cas de figure où les chercheurs ne manquent ni de créativité, ni de productivité et font preuve d'innovation..........

Alban, pourquoi cette citation vous hérisse le poil ? Vous cherchez toujours ? Moi j'ai cherché pendant 3 années et j'ai rendu ma copie..........



Re: Revue de Presse 2016 - 2018 [112313]

ml29

Voir son profil

Activité : 3 / 5
1169 messages postés


Posté le : 13/02/2019 à 08:02 (Lu 0 fois)
Répondre
Citer

C'est bien connu, "un rat de bibliothèque n'est qu'un rat d'auteurs" Patrick BOUTIN

Re: Revue de Presse 2016 - 2018 [112315]

françoise

Voir son profil

françoise

Activité : 3.5 / 5
11937 messages postés


Posté le : 13/02/2019 à 09:26 (Lu 0 fois)
Répondre
Citer

rl du 13/02/2019

Notre billet d'humeur : mais à quoi joue Metz Handball ?

On a attendu, mardi, entre midi et deux. Sans trop savoir. Puis, vers 13h15, on a entendu l’entraîneur messin Emmanuel Mayonnade sur France Info évoquer le match de foot entre Manchester United et le PSG. Nous aurions clairement aimé qu’il parle d’un autre ballon rond et, surtout, de son avenir en Lorraine. Avant de tomber sur ces quelques lignes publiées sur la page Facebook de Metz Handball : « La décision d’Emmanuel Mayonnade, concernant la saison prochaine, a été prise et communiquée au président. Elle sera officialisée sur le site du club mercredi matin, après que le technicien ait annoncé son choix au staff et aux joueuses. »

Enfin des nouvelles ! Mais alors, pourquoi avoir annoncé, dans un précédent message (le 8 février), que le club communiquerait ce mardi à 14 h ? C’est à n’y plus rien comprendre… Les supporters et les suiveurs, s’interrogent sur ce drôle de suspense alors que, ce soir, il y a match contre Paris. Et que d’importantes échéances européennes mériteraient davantage de sérénité. Bon, on sera fixé aujourd’hui… Autant d’atermoiements étonnent. L’affaire est-elle plus compliquée que prévu ?

Nicolas KIHL

Metz démarre son marathon contre Paris-92
Metz accueille Paris 92, ce mercredi (20 h) aux Arènes. En plein calendrier chargé. Après Copenhague dimanche, quatre rencontres sont programmées en dix jours.

En pleine actualité brûlante avec le renouvellement (ou non !) du contrat de son entraîneur Emmanuel Mayonade, Metz ne doit pas laisser son esprit vagabonder. Il a un match à gagner ce mercredi face à Paris 92, huitième de Ligue féminine.

Après avoir brillamment décroché leur billet pour les quarts de finale de la Ligue des Champions (trois journées avant la fin du tour principal), les Messines retrouvent le championnat ce soir. Elles enchaîneront à Nantes dimanche puis à Besançon mercredi prochain, cette fois en huitièmes de finale de la Coupe de France. Avant de voyager longuement direction la Russie et Rostov ! Bref, un calendrier très chargé.

Le champion de France en a l’habitude et dispose d’un groupe capable d’assumer cet ensemble de rendez-vous. « Les rotations doivent nous apporter quelque chose de bon. On va passer une dizaine de jours un peu galère avec l’enchaînement des rencontres. Il va falloir bien gérer ça », estime l’entraîneur Emmanuel Mayonnade.

« Mettre du rythme, impacter fort l’adversaire »

« Pas question de prendre ce match contre Paris à la légère », prévient le président messin Thierry Weizman en guise d’avertissement. Ce n’est pourtant pas le genre de la maison !

Invaincues depuis le début de la saison en Ligue féminine, Gnonsiane Niombla et ses partenaires comptent bien le rester. Qui peut les stopper ? Personne tant les Lorraines se montrent irrésistibles et sereines depuis des mois.

« On veut gagner tous les matches. Jouer un hand de qualité. » Mais encore ? « Mettre du rythme, impacter fort l’adversaire. Ne pas le laisser respirer. On a une belle partie à jouer. À nous de montrer le même visage que contre Copenhague », dit le coach mosellan.

À l’aller, Paris 92 n’avait pas fait le poids lors de la 5e journée (24-35). À l’époque, l’ancienne Messine Tamara Horacek était sur le terrain. La demi-centre a vécu le pire depuis avec cette rupture des ligaments croisés du genou gauche… Elle est toujours en phase de rétablissement. Pas Metz, qui ne s’arrête jamais.

Les équipes

METZ – Gardiennes de but : Glauser (1), Kapitanovic (12). Joueuses de champ : Edwige (3), Zaadi (7), Flippes (8), N’Gouan (9), Nocandy (10), Levsha (15), O. Kanor (17), Zych (18), Smits (22), Maubon (27), Niombla (29). Entraîneur : Emmanuel Mayonnade.

PARIS 92 – Gardiennes de but : Alric (12), Satrapova (16). Joueuses de champ : Sercien Ugolin (6), Mazens (19), Lassource (22), Bulleux (24), Moore (29), Frey (48), Mala (67), Deba (84), Ouattara (92). Entraîneur : Arnaud Gandais.

Metz - Paris 92 (20 h) aux Arènes, à suivre en direct commenté sur notre site

N. K.

Manon Houette « préservée » contre Paris 92
En délicatesse avec un genou, l’aillière gauche Manon Houette sera au repos ce mercredi soir. L’internationale française ne jouera pas contre Paris 92. « Elle a disputé beaucoup de matches en sélection et en club, elle sera préservée », confirme le président et médecin Thierry Weizman.

Re: Revue de Presse 2016 - 2018 [112316]

françoise

Voir son profil

françoise

Activité : 3.5 / 5
11937 messages postés


Posté le : 13/02/2019 à 09:32 (Lu 0 fois)
Répondre
Citer

la république du centre
Après fleury, c'est au tour de Saran (garçons)

Après Fleury, Saran Loiret Handball perd l'un de ses principaux sponsors

PDG du groupe La Laiterie de Saint-Denis-de-l'Hôtel et président du club des partenaires du club saranais, Emmanuel Vasseneix prend du recul.

Le coup est rude pour le sport local, et plus particulièrement pour le handball: quelques heures après que Jean-Pierre Gontier a officialisé son départ de la présidence du Fleury Loiret Handball (Ligue féminine) et la fin de son partenariat avec le club au terme de la fin de la saison, Emmanuel Vasseneix confirme que lui aussi va prendre du recul à Saran (Proligue, l'équivalent d'une deuxième division).

Le président directeur général de la Laiterie de Saint-Denis-de-l'Hôtel y joue un rôle tout aussi capital et fédérateur, puisque sponsor et président du club des partenaires.

La conjoncture économique est le premier élément que donne Emmanuel Vasseneix pour expliquer sa décision: "La période est compliquée, expose-t-il. Il y a besoin de se recentrer sur les fondamentaux de l'entreprise."

Mais comme Jean-Pierre Gontier avant lui, Emmanuel Vasseneix regrette que les efforts consentis au sein du club ne trouvent pas l'écho qu'ils méritent auprès des collectivités locales. "Elles aussi ont des difficultés, j'en ai conscience, convient-il. Mais ça fait cinq ans qu'on porte ça à bout de bras. Il y a un équilibre à trouver entre privé, public et ressources propres du club. On s'épuise..."

"Un gâchis"

Au Saran Loiret Handball comme à Fleury, il était attendu un signal fort de la Métropole : une augmentation du soutien public, au passage des clubs sous son giron.

Mais il n'en est rien : l'opération s'effectue à budgets constants. Emmanuel Vasseneix n'hésite donc pas à parler de "gâchis" : "C'est dommage parce qu'on a démontré qu'Orléans et son agglomération pouvaient être une zone sportive; cela aussi sert à l'attractivité du territoire. Mais très clairement, on ne ressent pas des collectivités l'envie de développer... Les priorités sont ailleurs."

Pour Saran Loiret Handball, moins dépendant d'Emmanuel Vasseneix que Fleury Loiret Handball ne l'est de Jean-Pierre Gontier (qui assure au moins 40% du budget du club), l'avenir paraît moins sombre. Il n'en sera pas moins compliqué.

Pascal Bourgeais


Re: Revue de Presse 2016 - 2018 [112367]

françoise

Voir son profil

françoise

Activité : 3.5 / 5
11937 messages postés


Posté le : 14/02/2019 à 09:45 (Lu 0 fois)
Répondre
Citer

rl du 14/02/2019

Metz Handball surclasse Paris 92

Paris 92 n’est pas venu à Metz pour gagner, ce mercredi. Le neuvième de Ligue féminine, qui n’a plus remporté la moindre rencontre depuis le 4 novembre (cinq défaites d’affilée), devait savoir qu’il ne rebondirait pas aux Arènes. Les Franciliennes ont fait le déplacement à… dix ! Sans rotation, elles ont tenu la distance pendant vingt minutes, proposant même de belles choses sous l’impulsion de Frey ou Mala.



Toujours privé de sa meilleure joueuse, Tamara Horacek, qui soigne une rupture des ligaments croisés du genou gauche, le collectif parisien a manqué une balle d’égalisation à la 21e (13-12) et a été puni dans la foulée par une équipe messine remaniée mais largement supérieure (17-12, 25e ; 18-14, 30e ).

Après une seconde période à sens unique (28-19, 48e ), Emmanuel Mayonnade nuançait : « Ça n’a pas été brillant. Nos difficultés en première période sont dommageables, on a peut-être eu du mal à se motiver au sortir de nos matches européens. Mais on a plutôt bien relancé après. On va continuer à travailler. »

Emmanuel Mayonnade (Metz Handball) : « Je sais où je veux aller »
C’est la fin du suspense. Emmanuel Mayonnade, 35 ans, sera bien l’entraîneur de Metz Handball la saison prochaine. Il a prolongé son contrat jusqu’en juin 2020.
Vous vous êtes engagé pour une année supplémentaire avec Metz ce mercredi. Qu’est ce qui a motivé votre décision ?

« Plein de choses ! Ça n’a pas été une décision simple à prendre. Les gens ont peut-être du mal à se l’imaginer mais c’est un choix de vie, d’ordre professionnel aussi. Il fallait peser le pour et le contre. Le club est super, j’adore mon président ( Thierry Weizman ). L’équipe est de qualité, celle construite pour la saison prochaine aussi. C’était d’ailleurs quelque chose de très encourageant car indépendamment de moi, la structure aurait continué à exister sportivement sans aucun problème. L’équipe était déjà en place, à un élément près. C’est cet ensemble-là qui m’a amené à ce choix, qui m’a donné envie de continuer ici. »


Comment vous sentez-vous ?

« Super bien ! Je sais où je veux aller. Ça aide. On a de très beaux objectifs pour cette fin de saison. L’année prochaine sera aussi très excitante. »
« J’ai eu le sentiment que c’était possible »

Vous êtes aussi sélectionneur des Pays-Bas, désormais. À 35 ans, vous sentiez que c’était le bon moment pour diriger une équipe nationale ?

« Je ne sais pas s’il y a un bon moment. J’ai suivi de très, très près les deux dernières compétitions internationales. J’ai eu le sentiment que c’était possible. Au basket, Vincent Collet entraîne l’équipe de France et un club national. Ça ne choque personne, ça marche pas mal en plus ! »

Vous aurez donc une double casquette d’entraîneur en club et de sélectionneur. Pas trop dur à gérer ?

« Posez la question à Ambros Martin ( le coach espagnol de Rostov ) qui a fait un super parcours avec la Roumanie à l’Euro et qui a gagné la Ligue des Champions avec Györ et vous aurez un début de réponse… Je ne comprends pas comment on peut douter de mon intégrité. Si j’ai accepté, c’est que j’ai la certitude de mener à bien mes deux missions. Mais je sais à quoi je me risque. Au moindre match perdu avec Metz, on va tout de suite imaginer que je ne travaille plus assez, que je n’ai plus le temps. Je n’ai aucune appréhension par rapport à cela. Quand je suis allé voir Thierry ( Weizman ) pour lui faire part de la proposition des Pays-Bas, il a été le premier à me dire : ‘‘Mais vas-y tout de suite ! Bien sûr que tu peux le faire, c’est le bon moment.’’ »

À Metz, vous serez à la tête d’une équipe encore hyper compétitive la saison prochaine…

« C’est vrai mais je ne pense pas du tout à la saison prochaine. C’est loin. Je pense à l’envie de bien faire sur les mois qu’ils nous restent. À remplir nos objectifs et à aller très loin. Je veux valider ce que l’on fait en ce moment. On pensera à la suite plus tard. »

Nicolas KIHL

Thierry Weizman (Metz Handball) : « Avec Manu, les filles ont l’impression de pouvoir aller au bout du monde »

Thierry Weizman ne s’en cache pas : il « adore » son entraîneur. « Enchanté » de la décision d’Emmanuel Mayonnade, le président messin décrit un coach « rare » et « unanimement » apprécié.

« Un chef de guerre »

« Manu fait partie des entraîneurs rares qui sont à la fois de très bons tacticiens et des meneurs d’hommes, capables d’emmener les gens au combat. Manu, on le suit tous aveuglément. C’est un vrai chef de guerre. »

« Une confiance terrible »

« Il est capable de transcender ses joueuses, il croit beaucoup en elles. C’est une confiance terrible, énorme. Avec lui, les filles ont l’impression de pouvoir aller au bout du monde. Il fait l’unanimité. »

« Il comprend tout avant tout le monde »

« Il est extrêmement intelligent, très vif. Il comprend tout très vite, souvent avant tout le monde. En match, c’est très précieux. Et il ne panique jamais. Ça lui permet d’avoir beaucoup de recul, d’analyser froidement les choses. »

« Un vrai travailleur »

« Manu est un vrai travailleur, un grand professionnel. À Metz, on ne va pas recruter des stars étrangères, alors on a besoin de gens capables d’amener les joueuses au plus haut niveau. Il était la priorité du club pour tout ce qu’il a accompli en trois ans et pour la marge de progression que possède ce collectif. Il va, en plus, acquérir de l’expérience avec les Pays-Bas. Toutes les joueuses peuvent encore profiter du talent de Manu. »

L’homme du Final Four ?

« On en rêve tous… Ce serait la juste récompense de ce groupe. Metz fait partie des grandes équipes d’Europe déjà qualifiées pour les quarts de finale de la Ligue des Champions. On a réussi à battre tout le monde. On aura encore un groupe fantastique la saison prochaine. Il y a quelques années, je me disais que je ne connaîtrais jamais un Final Four. Aujourd’hui, j’y crois. »

La. M.

Re: Revue de Presse 2016 - 2018 [112369]

beillitse

Voir son profil

Activité : 3 / 5
1250 messages postés


Posté le : 14/02/2019 à 09:54 (Lu 2162 fois)
Répondre
Citer

L'Equipe qui préfère faire un focus sur le breakdance plutôt qu'un suivi de la LFH...

Re: Revue de Presse 2016 - 2018 [112377]

FABRE 83000

Voir son profil

Activité : 3.5 / 5
6412 messages postés


Posté le : 14/02/2019 à 10:37 (Lu 2124 fois)
Répondre
Citer

Citation : beillitse
L'Equipe qui préfère faire un focus sur le breakdance plutôt qu'un suivi de la LFH...


Ou du sport féminin en général à fortiori s'il est collectif !

Re: Revue de Presse 2016 - 2018 [112381]

beillitse

Voir son profil

Activité : 3 / 5
1250 messages postés


Posté le : 14/02/2019 à 12:15 (Lu 2060 fois)
Répondre
Citer

Souvent des petits articles ou dès brèves sur le foot féminin (enfin le PSG et l'OL). Après il est vrai que les filles et leurs disciplines sont assez discriminées dans les médias.

Re: Revue de Presse 2016 - 2018 [112416]

Mini V

Voir son profil

Activité : 3.5 / 5
1297 messages postés


Posté le : 15/02/2019 à 14:10 (Lu 4156 fois)
Répondre
Citer

Pas de lien direct avec Metz Handball mais c'est un article au sujet de l'épuisement de bénévoles. Fort intéressant.

http://www.l-echo.info/article/region/2019-02-13/vie-et-mort-club-sportif-quand-trop-c-est-trop-65504.html

--------------------------------
Passion is becoming even more significant including any obstacles. Sometines passion turn us into nervous wrecks but it must not break what bind us.

Pages:  << [41-50] 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 [61-70] >>

Retour au forumNouveau sujetInscriptionIdentificationRecharger la première page du forumFaire une rechercheListe des membresInformations & statistiques

Ajouter une réponse

Vous écrivez en tant que :  Login :   Password :
Titre de votre message :
Corps de votre message :

 [citation] [image]

 [gras] [italique] [souligné]
 [barré] [exposant] [indice]
 [grandir] [reduire] [code]

 [noir]
 [rouge] [violet] [bleu] [vert]

   Prévisualiser le message

12345678910
AA1A2A3A4A5A6A7A8A9A10
BB1B2B3B4B5B6B7B8B9B10
CC1C2C3C4C5C6C7C8C9C10
DD1D2D3D4D5D6D7D8D9D10
EE1E2E3E4E5E6E7E8E9E10
FF1F2F3F4F5F6F7F8F9F10
GG1G2G3G4G5G6G7G8G9G10
HH1H2H3H4H5H6H7H8H9H10
II1I2I3I4I5I6I7I8I9I10
JJ1J2J3J4J5J6J7J8J9J10
KK1K2K3K4K5K6K7K8

Valider

Obtenez votre forum Aztek sur http://www.forum-aztek.com - Administration - MyStats
Aztek Forum V4.00 Copyright (C) 2003 - Liens - Page générée en 0.0960 seconde avec 10 requêtes