Forum des Handiablées

Bienvenue sur le forum des supporters de l'équipe féminine de Metz Handball

Retour au forumNouveau sujetInscriptionIdentificationRecharger la première page du forumFaire une rechercheListe des membresInformations & statistiques

Pages:  << [31-40] 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 [51-60] >>

Re: Revue de Presse 2016 - 2018 [110280]

beillitse

Voir son profil

Activité : 2.5 / 5
768 messages postés


Posté le : 29/12/2018 à 10:57 (Lu 5782 fois)
Répondre
Citer

Erreur d'upload

C'est bien cet article dans l'Equipe du jour



Re: Revue de Presse 2016 - 2018 [110315]

crocogrenat

Voir son profil

crocogrenat

Activité : 2 / 5
1190 messages postés


Posté le : 30/12/2018 à 06:38 (Lu 5646 fois)
Répondre
Citer

https://www.letelegramme.fr/handball/lfh-brest-metz-20-35-le-naufrage-brestois-29-12-2018-12173335.php

https://www.ouest-france.fr/sport/handball/brest-bh/handball-ligue-feminine-laurent-bezeau-brest-s-est-fait-humilier-contre-metz-6154603

--------------------------------
https://www.youtube.com/watch?v=60IfVFE5vIE Parc Explor Wendel

Re: Revue de Presse 2016 - 2018 [110325]

beillitse

Voir son profil

Activité : 2.5 / 5
768 messages postés


Posté le : 30/12/2018 à 10:58 (Lu 5548 fois)
Répondre
Citer



Re: Revue de Presse 2016 - 2018 [110334]

françoise

Voir son profil

françoise

Activité : 2.5 / 5
2737 messages postés


Posté le : 30/12/2018 à 13:33 (Lu 5456 fois)
Répondre
Citer

rl du 30/12/2018

Handball : Metz règne sans partage
Il n’y a pas eu de choc du championnat samedi soir à Brest. Les Messines ont humilié leurs grandes rivales brestoises (35-20) au terme d’une impressionnante démonstration collective.

Le match

Un Euro ? Lequel ? Les Messines ont livré samedi à Brest une prestation de haute volée. Comme si elles ne s’étaient jamais quittées pendant un mois ! Les partenaires de Grace Zaadi ont peut-être égaré quelques ballons de plus que parfois (12) mais c’est bien là leur seul petit péché. Le reste n’a été que démonstration. Pas toujours sans opposition, car Brest a bien essayé de résister, mais Metz était tout simplement trop fort. Les Lorraines ont juste été menées pendant le premier quart d’heure. De très peu (3-1, 6e puis 6-5, 15e ). La suite ? Une défense agressive qui empêche les Bretonnes de s’appuyer sur leurs arrières puissantes, des contre-attaques éclairs et un écart qui gonfle (8-10, 21e puis 9-15, 27e ). Jusqu’à un 3-0 infligé… en infériorité numérique (11-18, 30e ). En seconde période, la partie a même viré à la balade entre une équipe lorraine en pleine confiance et un adversaire brestois, certes privé de deux cadres (Gullden et Tissier) mais à la dérive complète. Cette classe d’écart était presque gênante à voir…
Le chiffre

11. Leur calvaire a duré un peu plus de onze minutes. Pendant cette très longue période, les Brestoises n’ont pas inscrit le moindre but (15-22, 39e puis 16-32, 51e ). La faute à une défense messine redoutable et portée par une Laura Glauser des grands soirs (17 arrêts). À force de se heurter à ce mur jaune, les Bretonnes ont fait n’importe quoi. Résultat ? Un régal pour les Lorraines en contre-attaque. Devant un public désespéré.
Les conséquences

Une telle fessée, ça marque. Les Messines n’ont certes pas décroché leur 23e titre de champion de France hier soir mais elles ont marqué de leur empreinte le championnat. D’abord mathématiquement. Ce matin, elles possèdent trois longueurs d’avance sur leur rival breton. C’est trop peu pour dire qu’elles termineront en tête avant les play-off mais l’option prise est sérieuse. Sans oublier qu’elles ont dû mettre un sacré coup sur la tête des Brestoises. Ça pourrait aussi servir en Ligue des Champions à partir du mois de février… À ceux qui en doutaient encore, Metz règne sans partage.
Le mot de l’entraîneur

Emmanuel Mayonnade : « On s’imaginait être bousculé et on devait être prêt à ne pas craquer pendant de longs moments. Les vingt premières minutes n’ont pas été simples mais on a été hyper opportuniste ensuite. Après, c’est sûr qu’on ne s’attendait pas du tout à vivre une rencontre comme ça même si Brest n’a pas été aidé par son manque de rotation. Moi, j’ai eu l’impression qu’on ne s’était jamais quitté. L’impact psychologique ? Je n’y croyais pas avant le match, je n’ai pas changé d’avis. Je ne peux pas croire qu’on revivra deux fois ce même match. »

À Brest, Thibaut GAGNEPAIN

Les notes de Brest - Metz Handball

Laura Flippes : 8,5/10

Sur la lancée de son excellent Euro (20/24 à 83 % !), l’Alsacienne a brillé. Elle semble dans la forme de sa vie ! Physiquement d’abord, avec une capacité impressionnante à jaillir pour récupérer des ballons et filer en contre-attaque ; techniquement aussi, où elle n’a presque rien raté (6/8). Avec, au passage, quelques délicieux gestes comme ce tir à la hanche (10-17, 28e ). Mais aussi quelques gourmandises futiles en seconde période. Et dire qu’elle est en fin de contrat à l’issue de la saison et n’a pas encore prolongé…
Laura Glauser : 8/10

En première période, elle a tenu la comparaison avec son homologue brestoise Cléopâtre Darleux. Puis les Lorraines ont pris le dessus grâce à leur défense et Laura Glauser a été une des grandes dames de ce mur jaune. Spectaculaire parfois, bien placée tout le temps, elle a livré un grand match (17 arrêts). La preuve, Ivana Kapitanovic n’est entrée que sur un jet de 7 mètres !
PUBLICITÉ
inRead invented by Teads
Ekaterina Levsha : 8/10

Un 5/5 pour débuter sa carrière sous le maillot messin, il y a pire ! L’ailière droit russe a parfaitement réussi ses débuts, bien aidée par un scénario de match débridé. Mais il fallait être là pour battre si facilement Darleux…
Brest : 2/10

Oui, il y avait des absences de taille (Gullden, Tissier, Idehn) côté breton. Ça n’excuse pas tout. Comme ce manque criant de rébellion après la pause. Perdues, les Brestoises ont ensuite montré un bien pâle visage d’elles.
Ana Gros : 4/10

Son bilan comptable n’est pas si raté (5/10 au tir). Il n’empêche, la Slovène n’a pas pesé sur la rencontre. Elle a souffert face à ses anciennes partenaires.

T. G.

Bezeau et Brest ont pris « un sacré coup dans la gueule »
On vient de prendre un sacré coup dans la gueule

Laurent Bezeau, l’entraîneur brestois, n’a pas nié l’évidence samedi : son équipe a subi une déroute contre Metz (20-35). « Devant un formidable public, on a été indigne », a-t-il regretté. « On n’a pas respecté certaines valeurs et on a été humilié. On s’est fait détruire en défense. J’aurais aimé de la révolte mais elle n’est pas venue. Peut-être qu’un grand club se construit en prenant des coups dans la gueule comme ça… Ce qui est sûr, c’est que ça fait très mal. »

Re: Revue de Presse 2016 - 2018 [110335]

dom

Voir son profil

dom

Activité : 2.5 / 5
2678 messages postés


Posté le : 30/12/2018 à 13:42 (Lu 5446 fois)
Répondre
Citer



Citation
Peut-être qu’un grand club se construit en prenant des coups dans la gueule comme ça… Ce qui est sûr, c’est que ça fait très mal. » de l. Bezeau


Il a certainement raison, c'est à peu près ce que l'on s'était pris il y a quelques années à Lesnven.

Re: Revue de Presse 2016 - 2018 [110387]

françoise

Voir son profil

françoise

Activité : 2.5 / 5
2737 messages postés


Posté le : 01/01/2019 à 10:03 (Lu 5265 fois)
Répondre
Citer

rl du 31/12/2018

Metz Handball est-il déjà champion ?
La correction infligée à Brest, samedi en Bretagne (35-20), relativise la concurrence nationale des Messines. Sont-elles déjà assurées d’un 23e titre de champion de France ?


OUI

C’est un rouleau compresseur … Une classe d’écart, au minimum. La démonstration de Metz, samedi à Brest (35-20), a rappelé à quel point son collectif était parfaitement rôdé. Emmanuel Mayonnade avait été privé pendant un mois de son effectif ? L’entraîneur lorrain a retrouvé son équipe à peu près au même niveau qu’avant l’Euro. « Quand les joueuses sont revenues, c’est comme si on ne s’était jamais quittés », a-t-il expliqué après la partie. « On a tout de suite pu remettre un projet de jeu en place. » Qui a fait des ravages et rappelé que cette équipe ne s’est pas construite en un jour.

… costaud à tous les postes. Deux Messines étaient absentes en Bretagne, Méline Nocandy (cuisse) et Aleksandra Zych (problème musculaire). Ça ne s’est pas ressenti quand, à l’inverse, les Brestoises souffraient sans Gullden voire Tisser. Signe, encore, d’une énorme force collective et d’un groupe très fort, quantitativement et qualitativement. Le tout guidé par un technicien inspiré. Il avait sorti de sa tablette magique une défense en 3-2-1 qui a étouffé les arrières brestoises. Vraiment, ce Metz-là est fort partout.

Où est la concurrence ? L’espace de quinze minutes, le public breton y a cru. Son équipe a tenu tête à l’ogre mosellan avant… de craquer. Comme tant d’autres avant elle. Brest n’avait tout simplement pas les armes pour lutter. Malgré ses hautes ambitions, ses dépenses pharaoniques et ses grands noms sur le terrain. Si même ce cador prend une fessée, qui peut bien inquiéter Metz ? Pourquoi pas Besançon.

NON

Le championnat est long. Après onze journées, les Messines sont solidement installées en tête de la Ligue féminine, avec trois points d’avance sur le deuxième, Brest. Sauf deux gros accidents, cet avantage devrait suffire à assurer la première place de la saison régulière. Mais il restera les play-off à disputer, certes avec l’avantage du terrain. Sur des matches aller-retour, tout peut se passer. C’est le sel de ce championnat.

Brest ne peut pas être si nul. Emmanuel Mayonnade n’a pas fanfaronné après le match samedi. Le coach mosellan a avoué être surpris par le niveau des Bretoises, avant de nuancer : « Je ne les imagine pas faire deux fois ce même match. » C’est fort possible tant les partenaires d’Allison Pineau ont trop été en dessous de tout pour ne pas se relever. Sans compter sur les retours de Gullden et Tisser, absentes hier pour d’obscures raisons personnelles.

Un seul être vous manque et … C’est peut-être ce qui pourrait dérégler la superbe mécanique lorraine : la blessure d’une de ses cadres. Exemple ? Grace Zaadi, encore exemplaire samedi et qui semble irremplaçable. Finalement, le seul adversaire de Metz pour le titre, c’est Metz.

4 Les Messines bénéficient de quatre jours de coupure avant la reprise de l’entraînement, jeudi 3 janvier au matin. Prochain match ? Le mercredi 9, à Toulon.

À Brest, Thibaut GAGNEPAIN

La phrase


Une ailière ne peut pas marquer toute seule Ekaterina Levsha

La Russe affichait un grand sourire après sa première réussie avec Metz, samedi à Brest. En 23 minutes de jeu, l’ailière droit a empilé cinq buts en… cinq tirs. Elle s’est régalée en contre-attaque. « Courir, c’est mon truc ! Je remercie toute l’équipe qui a permis que je m’exprime. Une ailière ne peut pas marquer toute seule. »

Re: Revue de Presse 2016 - 2018 [110403]

françoise

Voir son profil

françoise

Activité : 2.5 / 5
2737 messages postés


Posté le : 02/01/2019 à 12:18 (Lu 5037 fois)
Répondre
Citer

rl du 02/01/2018

Laura Glauser élue sportive lorraine 2018 : « C'est ma plus belle année »
Vous l’avez élue ! La gardienne de Metz Handball et de l’équipe de France est la championne de l’année 2018 des internautes du Républicain Lorrain.

Re: Revue de Presse 2016 - 2018 [110459]

crocogrenat

Voir son profil

crocogrenat

Activité : 2 / 5
1190 messages postés


Posté le : 04/01/2019 à 08:35 (Lu 4795 fois)
Répondre
Citer

Les raisons "personnelles d 'A.Tissier et I.Gulden....

https://www.letelegramme.fr/handball/brest-bh-tissier-atteinte-d-une-sclerose-en-plaques-03-01-2019-12174843.php

--------------------------------
https://www.youtube.com/watch?v=60IfVFE5vIE Parc Explor Wendel

Re: Revue de Presse 2016 - 2018 [110469]

françoise

Voir son profil

françoise

Activité : 2.5 / 5
2737 messages postés


Posté le : 04/01/2019 à 12:10 (Lu 4672 fois)
Répondre
Citer

rl du 04/01/2018

Louise Burgaard à Metz ?

Selon nos informations, Louise Burgaard pourrait s’engager avec Metz pour la saison prochaine. L’arrière droit danoise évolue actuellement à Herning-Ikast. Elle connaît déjà les Arènes pour y avoir joué avec Viborg, lors de la Ligue des Champions 2014-2015. L’an passé, elle avait inscrit 51 buts avec Midtjylland dans la plus prestigieuse des Coupes d’Europe. Le président de Metz Handball, qui a reconnu avoir reçu une joueuse ce jeudi, n’a pas souhaité dévoiler son identité. « On lui a proposé un contrat, on devrait avoir une réponse la semaine prochaine », a expliqué Thierry Weizman. Si l’arrivée de Burgaard se confirme, elle pourrait être synonyme de départ pour Aleksandra Zych.

Re: Revue de Presse 2016 - 2018 [110489]

françoise

Voir son profil

françoise

Activité : 2.5 / 5
2737 messages postés


Posté le : 05/01/2019 à 08:34 (Lu 4499 fois)
Répondre
Citer

rl du 05/01/2019

les Messines récompensées par le Conseil départemental de Moselle
Les handballeuses messines, dont les huit championnes d’Europe françaises, ont été reçues à la maison de Robert Schuman, ce vendredi à Scy-Chazelles. Le président du Conseil départemental de la Moselle, Patrick Weiten, et son adjoint aux sports, Jean François, tenaient à les féliciter. Ils en aussi profité pour leur offrir un petit panier bien garni. En échange, les Bleues avaient rapporté le trophée de l’Euro. Photo Gilles WIRTZ


les Dragonnes à l'honneur à l'hôtel de ville
Il fait chaud paraît-il pendant les matches des Dragonnes. Encore plus dans les grands salons de l’hôtel de ville de Metz où huit des handballeuses messines championnes d’Europe, recevaient la grande médaille de la ville devant un public serré comme des sardines.

Il fait chaud paraît-il pendant les matches des Dragonnes. Encore plus dans les grands salons de l’hôtel de ville de Metz où huit des handballeuses messines championnes d’Europe, recevaient la grande médaille de la ville devant un public serré comme des sardines. Les paroles du maire, Dominique Gros, semblaient aussi enthousiastes que lui dans les tribunes des Arènes où il dit ne louper aucun match des filles. « C’est un bonheur de vous voir […] Huit joueuses messines parmi les seize championnes », signifie à ses yeux que « l’école nationale de handball est à Metz ». Rien de moins. Et cette finale de l’Euro 2018 gagnée le 16 décembre contre la Russie à Paris, a eu aussi l’avantage de situer Metz sur la carte.

L’élu a adressé un clin d’½il au président du club, Thierry Weizman, en même temps qu’à l’entraîneur des joueuses.

Si jamais Manu Mayonnade avait envie de partir, les applaudissements nourris de la salle étaient un appel à rester.
« Merci de nous avoir fait vibrer et de nous avoir transportés », de bonheur évidemment, achève de dire le maire aux joueuses européennes.

Re: Revue de Presse 2016 - 2018 [110494]

Jacky

Voir son profil

Activité : 2 / 5
330 messages postés


Posté le : 05/01/2019 à 10:23 (Lu 4422 fois)
Répondre
Citer

Appel à réponse : Pendant que Mr le Maire donne libre cours à son amour pour les filles de MHB, l'une d'elles porte des écouteurs sur ses oreilles. Défaillance du système auditif ou raison personnelle ?
Grâce, Laura la mignonne et Bea sont hilares alors que le reste de la troupe paraît triste à l'image de Manon, voire d'Orlane. Bizarre, non ?

Re: Revue de Presse 2016 - 2018 [110495]

Actuellement connecté sur ce forum ml29

Voir son profil

Activité : 3 / 5
1250 messages postés


Posté le : 05/01/2019 à 10:31 (Lu 4419 fois)
Répondre
Citer

Un discours abscons ?

--------------------------------
" Supporter, je suis le seul acteur durable du club...... "

Re: Revue de Presse 2016 - 2018 [110496]

FABRE 83000

Voir son profil

Activité : 3 / 5
2047 messages postés


Posté le : 05/01/2019 à 10:37 (Lu 4411 fois)
Répondre
Citer

Citation : ml29
Un discours abscons ?


Sur une musique des enfants en colo : "abscons s'emmerde" ici......

Re: Revue de Presse 2016 - 2018 [110498]

mikahand

Voir son profil

Activité : 1.5 / 5
156 messages postés


Posté le : 05/01/2019 à 10:53 (Lu 4390 fois)
Répondre
Citer

Ca reste des discours d'élus obligatoire pour ces filles. Je pense que je ferai la même moue qu'elles à leur place.Qui plus est ,quand je lis que Mr Gros est présent à tous les matchs.MDR

Re: Revue de Presse 2016 - 2018 [110503]

PAPYHAND

Voir son profil

Activité : 3 / 5
2992 messages postés


Posté le : 05/01/2019 à 13:30 (Lu 4337 fois)
Répondre
Citer

Citation : FABRE 83000
Citation : ml29
Un discours abscons ?


Sur une musique des enfants en colo : "abscons s'emmerde" ici......


Oui... bienvenue dans ma cour

Re: Revue de Presse 2016 - 2018 [110504]

PAPYHAND

Voir son profil

Activité : 3 / 5
2992 messages postés


Posté le : 05/01/2019 à 13:34 (Lu 4332 fois)
Répondre
Citer

Citation : mikahand
Ca reste des discours d'élus obligatoire pour ces filles. Je pense que je ferai la même moue qu'elles à leur place.Qui plus est ,quand je lis que Mr Gros est présent à tous les matchs.MDR


Quand il vient,il est juste face a moi.... et ce n'est pas frequent.... alors oui....MDR !! Par contre le depute Jacquat .... oui a tous les matchs !!

Re: Revue de Presse 2016 - 2018 [110505]

Mini V

Voir son profil

Activité : 3.5 / 5
1655 messages postés


Posté le : 05/01/2019 à 14:24 (Lu 7241 fois)
Répondre
Citer

Elles ont été mises à l’honneur une grosse partie de la journée donc leur mine peut se comprendre le soir. ^^

--------------------------------
Passion is becoming even more significant including any obstacles. Sometines passion turn us into nervous wrecks but it must not break what bind us.

Re: Revue de Presse 2016 - 2018 [110610]

pierre57

Voir son profil

Activité : 1 / 5
75 messages postés


Posté le : 09/01/2019 à 07:49 (Lu 7066 fois)
Répondre
Citer

Quelqu’un a le repu du jour svp ?

Re: Revue de Presse 2016 - 2018 [110617]

françoise

Voir son profil

françoise

Activité : 2.5 / 5
2737 messages postés


Posté le : 09/01/2019 à 10:03 (Lu 6991 fois)
Répondre
Citer

rl du 09/01/2019

Metz ne veut pas se relâcher à Toulon
Après sa démonstration de force à Brest, Metz voyage à Toulon ce mercredi (20 h) avec la ferme intention de rester invaincu.

Tout le monde aimerait faire tomber le leader messin mais personne n’y est encore parvenu. Pas même Brest, balayé dans sa salle (35-20) avant la nouvelle année. Un signal fort lancé aux autres formations du championnat. On savait Metz sûr de ses atouts, le champion en titre l’a démontré avec la manière en terre bretonne.

Après ce coup d’éclat, le discours du staff messin n’a pas changé avant de se rendre ce mercredi à Toulon. Méfiance et prudence sont toujours des mots utilisés sans parcimonie. « Il faut sentir le danger partout comme Manu ( Mayonnade ) nous l’a bien rappelé à la fin de l’entraînement », lance l’Allemande Xenia Smits. « On est à l’abri de rien. Mais c’est vrai que ça fait quand même six mois qu’on n’a pas perdu en championnat, tout le monde veut nous battre. Il faut rester hyper concentré. »

Son entraîneur Emmanuel Mayonnade a rouvert la boîte à souvenirs : « Je me rappelle qu’on avait bien commencé contre Nice entre Noël et le premier de l’an la saison dernière. Mais derrière, notre mois de janvier avait été plus poussif et complexe pour nous ». « Je n’avais pas trop aimé ce qu’on avait proposé. Je demande qu’on ne reproduise pas cela. Le piège serait de se relâcher un peu après ce que l’on a montré à Brest. Il faut mettre la pression là-dessus. »

Béatrice Edwige ne veut pas entendre parler de décompression : « Ce n’est pas dans la mentalité de l’équipe, on est toujours sérieuses. On va prendre ce déplacement comme celui de Brest », appuie le pivot. « On va faire le maximum à Toulon pour produire du jeu et gagner. »
« Pour moi, Toulon est un Top 5 français »

Côté toulonnais, l’ambition de faire chuter le leader n’est pas assumée : « Metz est une machine. Ce sera vraiment dur », explique le coach Sandor Rac, ancien de la maison lorraine. « On va se donner à fond, perdre le moins de ballons possibles car ça va très vite sur contre-attaque. Ce sont les trois prochains matches où l’on doit absolument prendre des points. » « On ne va pas se mentir, on s’attend à souffrir mais on veut lâcher les chevaux », lance Marie-Hélène Sajka, coéquipière de Grace Zaadi la saison dernière. « Lors de notre dernier match contre Chambray, on a été catastrophique. On veut montrer une meilleure image, jouer un beau hand contre une super équipe. »

Toulon, neuvième du championnat, a joué de malchance depuis le début de sa saison : « L’équipe a été au complet seulement sur le premier match », explique Sajka. « On se déplace chez une belle équipe », tranche Mayonnade. « Il y a une inconstance dans l’effectif qu’elle propose sur le terrain. Il y a eu beaucoup de blessées depuis septembre. A priori, Toulon sera au complet contre nous. Pour moi, c’est un Top 5 français. Je veux qu’on soit mobilisé, concentré. »

Les équipes

TOULON SAINT-CYR – Gardiennes de but : Serdarevic (16, Jankovic (23). Joueuses de champ : Rittore (3), Julien (6), E. Puleri (10), L. Puleri (14), Landre (15), Dembélé (17), Abdourahim (24), Sajka (25), Eradze (30), Cvijic (73). Entraîneur : Sandor Rac.

METZ – Gardiennes de but : Glauser (1), Kapitanovic (12). Joueuses de champ : Edwige (3), Zaadi (7), Flippes (8), N’Gouan (9), Houette (11), O. Kanor (17), Smits (22), Maubon (27), Niombla (29), Di Rocco (88), Zych (18), Levsha. Entraîneur : Emmanuel Mayonnade.

Nicolas KIHL

Burgaard, Nocandy, ce qu'il faut savoir

Burgaard : une situationd’attente

Metz Handball prépare activement la saison prochaine et son recrutement. Ciblée, Louise Burgaard, l’arrière droit danoise de Herning-Ikast, était en visite jeudi dernier sur les bords de la Moselle. Depuis, la situation n’a pas évolué : « Elle a le contrat en main depuis sa venue », explique le président messin Thierry Weizman. « J’attends une réponse de sa part prochainement. Elle jouait ce week-end en déplacement. » Affaire à suivre.

Nocandy bientôt de retour

Méline Nocandy va retrouver les terrains très prochainement. La demi-centre souffrait d’une lésion musculaire de la cuisse. « Elle reprendra le handball en début de semaine prochaine », précise Thierry Weizman. « Elle a recommencé à courir. »


Re: Revue de Presse 2016 - 2018 [110633]

nachadel

Voir son profil

Activité : 3.5 / 5
1365 messages postés


Posté le : 09/01/2019 à 14:11 (Lu 6899 fois)
Répondre
Citer

Le risque que le club prend en donnant le contrat en main, c est que la joueuse fasse le tour des clubs pour augmenter la fiche de paie, comme l a fait kudzlac il y a deux ans.C est le jeu elles sont professionnelles.

Pages:  << [31-40] 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 [51-60] >>

Retour au forumNouveau sujetInscriptionIdentificationRecharger la première page du forumFaire une rechercheListe des membresInformations & statistiques

Ajouter une réponse

Vous écrivez en tant que :  Login :   Password :
Titre de votre message :
Corps de votre message :

 [citation] [image]

 [gras] [italique] [souligné]
 [barré] [exposant] [indice]
 [grandir] [reduire] [code]

 [noir]
 [rouge] [violet] [bleu] [vert]

   Prévisualiser le message

12345678910
AA1A2A3A4A5A6A7A8A9A10
BB1B2B3B4B5B6B7B8B9B10
CC1C2C3C4C5C6C7C8C9C10
DD1D2D3D4D5D6D7D8D9D10
EE1E2E3E4E5E6E7E8E9E10
FF1F2F3F4F5F6F7F8F9F10
GG1G2G3G4G5G6G7G8G9G10
HH1H2H3H4H5H6H7H8H9H10
II1I2I3I4I5I6I7I8I9I10
JJ1J2J3J4J5J6J7J8J9J10
KK1K2K3K4K5K6K7K8

Valider

Obtenez votre forum Aztek sur http://www.forum-aztek.com - Administration - MyStats
Aztek Forum V4.00 Copyright (C) 2003 - Liens - Page générée en 0.0799 seconde avec 13 requêtes